Report : United 3-2 Celtic

2222 fois


Manchester United a bien commencé sa campagne de Ligue des Champions avec une victoire sur les Ecossais du Celtic Glasgow, sur le score de 3 buts à 2. Deux buts de Louis Saha et un d'Ole Gunnar Solskjaer ont suffi aux Red Devils pour prendre les trois points.

Le Celtic peut toutefois se sentir lésé par la décision de Mr Lubos Michel, l'arbitre du match, de siffler un penalty en faveur de Man U en première mi-temps pour une faute de Boruc sur Giggs. Mais au final, les Red Devils ont eu asse d'occasions pour qu'on puisse parler de victoire logique. Et avec le nul entre Copenhague et le Benfica dans l'autre match du groupe, les hommes de Sir Alex sont installés en tête du groupe.

Les 6.000 fans du Celtic ayant fait le déplacement se sont installés dans le virage est d'Old Trafford, et ont d'entrée fait savoir leurs intentions. Mais les supporters mancuniens donnaient également de la voix.

Ce match marquait le retour à la compétition de Paul Scholes et Wayne Rooney, de retour de leur suspension de trois matchs de Premier League après des cartons rouges reçus au tournoi amical d'Amsterdam cet été. Mais Cristiano Ronaldo, coupable d'un geste obscène envers les fans du Benfica la saison dernière lors du dernier match de Coupe d'Europe de Man United, manquait à l'appel. Du coup, Fletcher occupait l'aile droite. Carrick, pour son premier match de Champions League, accompagnait Scholes au centre.

Après sept minutes de jeu, ce fut Man U qui se procura la première bonne occasion. Gary Neville centra pour Louis Saha dans la surface, et la tête décroisée du Français frôla le poteau de Boruc, le gardien de l'équipe écossaise. Quelques instants plus tard, il fut tout aussi près d'ouvrir le score, d'une jolie reprise de volée en déséquilibre qui passa juste au-dessus de la barre.

Malgré cela et la possession de balle en faveur de Manchester United, le Celtic prit l'avantage au tableau d'affichage à la 22e minute. Un long dégagement d'Artur Boruc trouva Venegoor of Hesselink, qui profita de l'hésitation de Rio Ferdinand pour se présenter seul face à Edwin van der Sar et ouvrir le score d'un tir du gauche dans le petit filet.

Piqués à vif, les Diables Rouges tentèrent de réagir. Mais deux fois, la défense du Celtic repoussa des tentatives signées Paul Scholes, les défenseurs se jetant littéralement sur les ballons de l'ex-international anglais.

A 15 minutes de la mi-temps, les Mancuniens obtinrent un penalty généreux qui devait leur permettre de recoller au score. Ryan Giggs joua à fond un long ballon, et se présenta seul dans la surface, quoique trop excentré pour pouvoir tirer, mais tomba au contact de Boruc. Le contact semblait très restreint, mais Lubos Michel siffla sans hésiter. Saha, à la recherche de son premier but en Ligue des Champions, s'élança et son tir à droite du gardien fit mouche.

Mais Ryan Giggs quitta le terrain dans les minutes suivantes. Il fut remplacé par Ole Solskjaer, et sera indisponible trois mois [voir l'article "Giggs blessé trois semaines, Park trois mois"].

Neuf minutes plus tard, une parfaite passe en profondeur de Paul Scholes trouva Saha face à Boruc. Un peu bousculé, l'international français réussit quand même à tirer, et la balle passa sous Artur Boruc avant de traverser la ligne. Le plus dur semblait être fait, jusqu'à un joli coup franc de Nakamura avant la pause. Van der Sar ne bougea pas, et le tir du Japonais donna l'égalisation aux visiteurs.

La vitesse de jeu, le rythme du match étaient très hauts en première mi-temps, et ils le furent également en deuxième période. Moins de deux minutes après la pause, United était de nouveau devant. Scholes profit d'un ballon perdu par Gravesen pour lancer de nouveau Louis Saha, mais Boruc sauva le tir de l'attaquant. Heureusement, Solskjaer était au bon endroit au bon moment, et catapulta le ballon dans les filets pour marquer au passage son 20e but en Coupe d'Europe.

Man U aurait pu ajouter de nouveaux buts et finir avec moins de pression. Saha était un véritable cauchemar pour les défenseurs adverses, et le hat-trick était proche en de nombreuses occasions. En revanche Rooney se montrait assez discret, avec un raté de près après un centre de Rio Ferdinand, puis en un autre en un-contre-un face à Boruc.

Mais les trois buts de la soirée devaient suffire à Manchester United pour prendre la tête du groupe F, après le nul de Benfica et Copenhague au Danemark. Trois buts, soit autant que dans les six matchs disputés la saison dernière par United sur la scène européenne, qui placent l'équipe dans de bonnes conditions pour faire oublier la catastrophe de l'an dernier.

Manchester United: van der Sar - Neville, Ferdinand, Brown, Silvestre - Giggs (Solskjaer 32), Scholes (O'Shea 79), Carrick, Fletcher - Rooney (Richardson 86), Saha.

Celtic Glasgow: Boruc - Wilson (Telfer 52), Caldwell, McManus, Naylor - Nakamura, Gravesen, Jarosik (Miller 57), McGeady (Maloney 69) - Venegoor of Hesselink.

74 031 spectateurs
Source(s) : ManUtd.com