Report : United 0-1 Arsenal

2396 fois


Manchester United n'alignera pas cinq victoires d'affilée dès ce début de championnat, pas tout de suite. Les joueurs de Sir Alex Ferguson ont en effet été battus par une équipe d'Arsenal très en jambes dimanche après-midi dans une enceinte d'Old Trafford qui a encore battu un record d'affluence.

Ce match marquait le retour de suspension de Cristiano Ronaldo après que le Portugais ait raté le match de Ligue des Champions de mercredi face au Celtic, remporté 3-2. Le jeune ailier débuta la partie sur le côté gauche, laissé vacant par les blessures simultanées de Ryan Giggs et Ji-Sung Park. Darren Fletcher en profita pour s'installer à droite. Au centre, John O'Shea fut préféré à Michael Carrick aux côtés de Paul Scholes. Enfin dans les buts, le Polonais Tomasz Kuszczak remplaçait un Edwin van der Sar malade.

Côté Arsenal, le duo offensif Thierry Henry - Robin van Persie étant blessé, Arsène Wenger aligna Emanuel Adebayor et Freddie Ljunberg dès le coup d'envoi, Gilberto Silva héritant du brassard de capitaine. Un sérieux coup porté à l'attaque des Gunners. Les Londoniens, avec un match en retard par rapport aux Red Devils, n'avaient toujours pas gagné cette saison et se devaient de redresser la barre. Une victoire mancunienne les mettrait à déjà 13 Points de la tête du classement.

Les matchs entre ces deux équipes sont, on le sait, rarement dénuées d'évènements ou de controverse. Et après seulement cinq minutes de jeu, voilà que les supporters massés dans les tribunes demandent l'expulsion de Jens Lehmann. Le gardien allemand des Gunners venait en effet de prendre le ballon à la main en dehors de sa surface de réparation. Mais Graham Poll, l'arbitre du match, décida de ne donner qu'un carton jaune à l'Allemand.

A l'autre bout du terrain, le portier mancunien également eut rapidement de quoi faire. A la 11e minute, Emanuel Adebayor se présenta seul face à lui, et se retrouva au sol après, semblait-il, avoir été fauché par le Polonais. Le contact était minimal mais M. Poll désigna le point de penalty. En l'absence d'Henry, ce fut Gilberto Silva qui s'y colla, mais Kuszczak arrêta le tir assez faible du Brésilien.

Les joueurs d'Arsenal se montraient menaçants. Kuszczak arrêta une tête d'Adebayor, mais ne put la stopper et le ballon heurta le poteau avant que Scholes ne dégage en catastrophe. A la 18e minute, ce fut une reprise puissante de Rosicky que la recrue polonaise détourna en corner au prix d'un joli plongeon. Sans Henry et van Persie, les Londoniens représentaient tout de même un réel danger.

Il fallut attendre la 24e minute pour que Man U se crée enfin une vraie occasion. Ronaldo lança Rooney sur la gauche mais le jeune Anglais tira à côté du pied gauche. Fletcher testa ensuite Lehmann de la tête sur un centre de Neville, avant qu'Evra, rentré à la place de Silvestre blessé, ne tacle Fabregas pour transmettre à Ronaldo, lequel força Lehmann à un nouvel arrêt.

United gagnait en confiance. Et Ronaldo fut de nouveau sur le devant de la scène, avec un tir de plus de 20 mètres qui rasa le poteau du gardien international de la Mannschaft. Deux minutes plus tard, il se retrouva tout seul face au même Lehmann à la réception d'un centre venu du côté droit. A bout portant, il décocha une puissante volée dans le visage du dernier rempart londonien. Le score devait en rester là.

La seconde mi-temps ne commença pas sur le même rythme que la première, Louis Saha ayant une première occasion de but à l'heure de jeu. Le Français servit Fletcher à droite avant de se positionner dans la surface, et le centre pied gauche de l'Ecossais lui revint mais son coup de tête passa juste à côté de la cible.

La réaction ne se fit pas attendre. Adebayor intercepta une faible passe en retrait de Ronaldo à destination de Brown. Seul face à Ferdinand et Kuszczak, le Togolais ne put prendre le dessus.

A 13 minutes du terme de la rencontre, Sir Alex décida d'opérer en 4-3-3, et fit sortir Rooney et Scholes pour les remplacer par Solskjaer et Carrick. Mais les Red Devils continuaient à faire des erreurs qui, finalement, coûtèrent le point du match nul. Cristiano Ronaldo perdit le ballon à 30 mètres du but, et Fabregas servit Adebayor qui glissa le ballon hors de portée de Kuszczak. Un but mérité, tant les hommes de Sir Alex étaient dominés en cette seconde période.

Les Reds furent tout près d'égaliser par deux reprises ensuite. D'abord, une reprise d'Ole Gunnar Solskjaer faillit faire mouche, mais Jens Lehmann fit un arrêt décisif sur sa ligne pour empêcher le Norvégien de restaurer l'égalité. Puis Wes Brown, d'une reprise acrobatique, trouva lui aussi les bras du gardien allemand. Mais ce n'était pas le jour des Mancuniens. La belle série de quatre matchs victorieux d'affilée ne devait pas connaître de suite. Pas tout de suite.

Manchester United: Kuszczak - Neville, Ferdinand, Brown, Silvestre (Evra 24) - Ronaldo, O'Shea, Scholes (Carrick 77), Fletcher - Rooney (Solskjaer 77), Saha.

Arsenal: Lehmann - Eboue, Toure, Djourou, Gallas - Hleb (Baptista 68), Gilberto Silva, Fabregas, Rosicky - Ljunberg, Adebayor (Flamini 88).

Buts: Adebayor (85) pour Arsenal.

75 595 spectateurs
Source(s) : ManUtd.com, ManchesterDevils.com