Rooney, meilleur joueur anglais

5372 fois


Wayne Rooney a été élu Meilleur Joueur de la sélection anglaise de l'année 2008 après des performances de très haut vol avec les Three Lions lors des douze derniers mois.

Ce sont les supporters de l'équipe nationale anglaise qui ont voté pour notre numéro 10 sur le site officiel de la bien aimée Fédération Anglaise.

"Je suis ravi de recevoir cette récompense", a déclaré notre joueur. "Surtout qu'elle m'a été décernée par les supporters. Cela dit, ça n'aurait pas été possible sans l'aide et le support de mes coéquipiers en sélection, de Fabio Capello et du staff."

"Jouer pour votre pays, c'est un sentiment incroyable. Donc être nommé meilleur joueur de l'équipe est fantastique et j'aimerais remercier tous ceux qui ont voté pour moi."

"Depuis que [Fabio Capello] est arrivé, les choses ont changé et l'équipe joue un bien meilleur football. Le but était de remporter ces victoires dans les matchs éliminatoires et on l'a fait, et en plus j'ai réussi à marquer quelques buts. Donc dans l'ensemble, je pense que 2008 a été une bonne année pour la sélection anglaise."

"Les résultats à l'extérieur l'an dernier nous ont placés dans une bonne position, et maintenant on a quelques matchs très importants qui nous attendent à Wembley"
, poursuit Roo. "Si les fans peuvent montrer le même support et la même implication que l'an dernier, ce sera une grande aide pour les joueurs. Jouer à Wembley avec les supporters, tout le pays derrière nous, c'est incroyable. Je ne peux pas vous dire à quel point c'est important."

"Je veux gagner encore plus de trophées, encore plus de sélections et marquer encore plus de buts. Quand j'aurai fini ma carrière, je veux pouvoir regarder en arrière pour contempler ce que j'ai fait. Mais tant que ce n'est pas terminé, je continuerai à regarder seulement vers l'avant, vers les accomplissements que je peux encore réaliser."

"Après qu'on ait gagné la Champions League la saison dernière, la seule chose à laquelle on pensait, c'était le début de la saison suivante. [Sir Alex] nous avait dit : faites en sorte d'être prêts. La nuit où vous gagnez un trophée, vous pouvez vous amuser. Mais après ça, il faut penser à le gagner de nouveau."


L'Angleterre reçoit l'Ukraine ce mercredi pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. Les Anglais n'ont pas réussi à se qualifier pour la phase finale de l'Euro 2008 en Suisse et en Autriche, mais leur parcours dans cette phase qualificative de Mondial est absolument parfait pour l'instant, avec quatre victoires en quatre matchs et une première place avec 5 points d'avance sur leurs plus proches poursuivants croates et ukrainiens. Sur les 14 buts marqués par l'équipe d'Angleterre, Rooney en a inscrit 5 et est impliqué dans la plupart des autres. Et le week-end dernier, en match amical, il a marqué 2 fois contre la Slovaquie, étant au passage nommé homme du match (4-0).

Source :: SkySports.com

Un nouveau record pour Wayne

S'il venait à jouer mercredi, ce dont on ne doute pas vu sa forme actuelle et le manque d'attaquants dont souffre Fabio Capello, Wayne Rooney battrait en plus un record : celui du plus jeune joueur à atteindre les 50 sélections sous le maillot des Three Lions. Michael Owen avait atteint ce nombre à 23 ans et 7 mois. Wayne Rooney, lui, aura 23 ans... et 6 mois. Et Owen ne semble pas prêt de porter à nouveau le maillot blanc de l'équipe d'Angleterre.

Pendant plusieurs années, Michael Owen était l'attaquant vedette en Angleterre, mais Fabio Capello a tout simplement décidé de se passer de ses services, même alors que plusieurs buteurs sont sur le flanc. "Ce que j'ai à faire, c'est choisir des joueurs pour jouer contre l'Ukraine, pas contre l'Histoire", a sobrement déclaré l'Italien.

"Je suis très heureux de la façon dont Rooney joue. Il est différent des autres et a toujours été bon avec la sélection. J'étais sûr qu'il marquerait pour nous. Je lui ai juste dit quelques trucs à propos du mouvement qu'il devrait travailler en face du but. Mais à part ça, c'est un talent énorme, il peut tout faire."

John Terry a également de très belles visions d'avenir en ce qui concerne Wayne. Il lui fixe comme objectif, ni plus ni moins, de battre le record de sélections du mythique gardien Peter Shilton, qui a joué 125 fois sous le maillot anglais.

"Le potentiel de Wayne est effrayant", a avoué le capitaine de Chelsea. "Je lui ai déjà dit qu'il pourrait pratiquement atteindre les 150 sélections. C'est réalisable. En tout cas les 100, il les fera certainement. Il a déjà manqué quelque chose comme 20 matchs à cause de blessures ou de suspensions, mais il est très jeune, très talentueux et un des meilleurs au monde, c'est certain."

Sources :: SkySports.com, FourFourTwo.com

"Je serai toujours mauvais perdant"

"Montrez-moi un bon perdant, et je vous montrerai un perdant", a un jour déclaré le coach de foot US Vince Lombardi. Parmi ses autres citations connues, on trouve "Gagner n'est pas tout, c'est la seule chose qui importe" ou "Si ça n'a pas d'importance de gagner ou de perdre, alors pourquoi est-ce qu'on conserve les scores?"

On vous a forcément dit un jour que l'important est de participer, pour essayer d'adoucir la peine du perdant et éviter les larmes qui peuvent suivre. Mais Wayne Rooney est un gagnant. Il veut toujours être au top et hait, comme Cantona avant lui, le concept de la défaite. C'est pour cela que quand il est sur la pelouse, son équipe gagne plus souvent que quand il n'y est pas.

"Parfois je suis frustré mais l'aggressivité a toujours fait partie de mon jeu", a admis Rooney. "Le désir de gagner fait de moi le joueur que je suis. Si vous m'enleviez ça, je serais totalement différent. Honnêtement, je ne pourrai jamais m'habituer à l'idée de perdre."

Sources :: TeamTalk.com, The Republik of Mancunia

Rooney a passé 90 minutes sur le terrain... pour changer

Après le match contre la Slovaquie remporté 4-0 par l'Angleterre avec un doublé de Wayne Rooney élu au passage homme du match, comme nous le disions plus haut, voilà les premières lignes de l'article de The Guardian au sujet de la rencontre.

"Les poteaux de corner de Wembley n'ont pas eu à souffrir. Wayne Rooney a connu une soirée assez tranquille avec deux buts faciles, bien que très bien réalisés, et il a marqué son retour à Londres en restant sur le terrain plus longtemps que les autres joueurs, pour changer."

Consultons les chiffres.

Si on regarde tous les matchs officiels qu'il a joué pour United dans sa carrière, Rooney a reçu deux cartons rouges. Un pour avoir applaudi l'arbitre du match contre Villarreal il y a quelques années, et l'autre pour avoir lancé un ballon à un coéquipier afin que celui-ci puisse frapper un coup franc. Si on inclut le rouge reçu en Coupe du Monde 2006 contre le Portugal, Rooney a reçu en moyenne un carton rouge tous les 101 matchs.

Son coéquipier en sélection Steven Gerrard en est à un rouge tous les 95 matchs. Peter Crouch : un tous les 86 matchs. Becks, un tous les 73 matchs, 8 en tout dans sa carrière et en étant le premier Anglais a être exclu deux fois sous le maillot de son pays. Mais à part ça, c'est Rooney qui a du mal à rester sur un terrain pendant 90 minutes...

Source :: The Republik of Mancunia
Source(s) : voir après chaque partie