Nani s'explique

6277 fois


Nani a souhaité mettre un terme aux spéculations et suspicions "totalement infondées" autour de la blessure qui l’a exclu de la Coupe du Monde en Afrique du Sud.


Les spéculations selon lesquelles un problème disciplinaire serait à l’origine du forfait de Nani pour la Coupe du Monde ont été nombreuses ces derniers jours. Et c’est l'ailier portugais de United qui avait jeté de l'huile sur le feu en déclarant samedi aux journalistes, qui l’attendaient à l'aéroport de Lisbonne : "je serai rétabli dans une semaine."

C’est pour cette raison que le joueur a souhaité donner des précisions. "Je me suis mal expliqué lorsque j’ai déclaré que je serai bien dans une semaine, lorsque l’on m’a demandé combien de temps prendrait mon rétablissement. Je regrette l'embarras que j’ai inconsciemment provoqué", a déclaré Nani à Gestifute Média.

"Avec le groupe de journalistes qui m’entourait et la fatigue inhérente au voyage, j’ai donné des réponses très courtes aux questions, et sur celle-ci, j’aurais vraiment dû mieux m’expliquer. Je pense que je serai rétabli dans une semaine mais pour vivre ma vie normale, au jour le jour, et non pour la compétition", a-t-il ajouté.

Le joueur portugais est préoccupé par les interprétations douteuses qui ont été données et a expliqué que sa déclaration première peut être expliquée par "une formidable envie de jouer et d’aider l'équipe."

"Quand un joueur se sent peu mieux, quelle que soit la blessure, il estime toujours qu’il est en forme, même s’il ne l’est pas, parce que le désir de récupérer rapidement et de rejouer est plus fort que tout."

"C'est mon cas. La blessure est là, à la clavicule. C’est pour ça que j’ai dû quitter la sélection. Mais comme je me sens mieux, dans ma tête, j’estime qu’il n’y a plus rien."


En réalité, sa clavicule ne l'empêche pas de vivre normalement, mais ne lui permet pas de prendre part à une compétition.

"Et c'est ce qui me chagrine le plus", a-t-il expliqué, souhaitant mettre fin à toutes les spéculations sur un sujet qui "est définitivement clos."

"Tous les yeux devraient être maintenant entièrement focalisés sur la sélection et le match contre la Côte-d'Ivoire", conclut-il.

Sur le forum


Source(s) : Gestifute.com