La vente des abonnements

4612 fois


David Gill a confirmé que Manchester United n'a pas réussi à atteindre ses objectifs de ventes d’abonnements cet été.

Mais Gill précise que le chiffre est encore "très bon" dans le climat économique actuel et que le club est en bonne santé financière.

Le nombre d'abonnements vendus est de 51.800, l'objectif initial étant de 54.000, mais Gill déclare que la vente des tickets est "sur la bonne voie".

Les ventes d’abonnements de United ont été confrontés à la campagne du groupe des fans du 'Manchester United Supporters' Trust (MUST) qui ont demandé un boycott dans l'espoir de persuader les propriétaires américains, la famille Glazer, de vendre le club.

Interrogé sur les protestations contre les abonnements, Gill a déclaré: "Je vais être clair sur ce point. L'année dernière, notre objectif était de 54.000 abonnements. Nous en avons vendu 51.800, ce qui est assez bien dans le climat actuel."

"Nous avons vendu plus d’abonnements que la capacité de la plupart des stades de Premier League. Nos ventes de places sont sur la bonne voie par rapport à l'année dernière, dans un marché différent."

"Je pense que les faits bruts sont que le club est en bonne santé financière. Les ventes de billets ont été retardées. Nous avons vendu pour Newcastle et West Ham, mais nous ne nous en accommodons pas et nous devons continuer à travailler pour faire en sorte que nous remplissions le stade pour chaque match. Nous allons le faire en jouant un grand football, un football attractif, le football passionnant qui rassemble les amateurs."

Les protestations contre les propriétaires de United entourent les dettes qu'ils ont cumulé lors de l’achat du club, qui s'élèvent désormais à plus de 700 millions £, y compris un régime d'obligations de 500 millions £ et 202 million £ de paiement en nature (PIK) de prêts.

Un reportage de la BBC a affirmé plus tôt cet été que les centres commerciaux de l’empire Glazer en Amérique ont été confrontés à des problèmes. Mais Gill n'est pas crispé sur ce sujet, affirmant plutôt que le club a très bien réussi financièrement et qu’il est dans une position confortable.

"Je ne vais pas commenter ça [le reportage]. Nous avons eu une autre année couronnée de succès en dehors du terrain lorsque nous avons annoncé nos résultats pour juin 2010. Ils étaient excellente, générateurs de cash."

"Nous avons mis en place une structure financière à long terme pour le club, évidemment c'est desservi sur une base régulière. Donc, non, je ne pense pas que ça aura un impact sur nous. Je pense donc que nous allons être à l'aise."
Source(s) : TeamTalk.com