Interview : Mike Phelan

Interviews 2455

Mike Phelan, ancien milieu de terrain du club, nous parle de son travail avec le coach et les joueurs...


Quel est votre rôle exact; comment aidez-vous Sir Alex ?

J’analyse un grand nombre de données et je mets les choses en place. Je suis un tampon entre les joueurs et l’entraineur. En tant qu’assistant, vous devenez aussi un messager entre les différents acteurs de ce club. Nous faisons des plans et je fais le maximum pour qu’ils soient appliqués de la meilleure manière possible par chacun.

Est-ce que votre rôle a changé au fil des ans ? Etes-vous toujours en formation?

Je pense que ce rôle a évolué. Il y a quelques années, l'entraineur adjoint était plus présent sur les terrains d'entraînements. Certes, je passe encore beaucoup de temps là-bas, mais maintenant, nous avons des personnes différentes pour faire des choses différentes. René [Meuelensteen] alterne les entrainements avec moi et l'encadrement personnel des joueurs avec le coach. Mon rôle est de m’assurer que le message est bien passé entre les deux parties. Parfois, cela peut être bon et parfois, cela peut être frustrant. Vous voulez parfois faire plus mais il faut savoir être à l'écoute pour faire un bon entraineur adjoint.

Est-ce que Sir Alex s'est adouci avec le temps, comme le suggère certains joueurs ?

Il s'est adouci, et définitivement. Il a réussi à créer un bon environnement de travail pour des gens comme moi et les autres membres du personnel. Je pense qu'il contrôle toujours tout, a toujours le dernier mot sur tout, mais délègue de plus en plus. Mais il garde la main sur les décisions importantes.

Traitez vous différemment chaque joueur ?

Je pense que oui. Le joueur moderne est devenu conscient du fait qu'on s’intéresse à leur personne. Vous devez tendre l'oreille à leurs besoins et en parler individuellement. Vous devez leur dire parfois ce qu'ils veulent entendre et parfois ce qu'ils ne veulent pas entendre. Vous devez obtenir le bon équilibre avec ça. Il est facile pour les joueurs de trouver un membre du personnel avec qui ils peuvent bien communiquer. Ils savent qu'ils ne vont pas toujours obtenir la réponse souhaitée, mais nous avons une bonne relation entre le personnel et les joueurs. Ils comprennent ce qui est nécessaire quand ils viennent nous voir et discuter de certaines choses.

Dans quelle mesure le football a-t-il changé depuis que vous avez été joueur ?

Le jeu lui-même n'a pas changé. Il s'agit encore de personnes, d’équipe et de résultats. Il s'agit d'être bien préparé pour les matchs. Ce qui a changé, c'est la manière dont nous obtenons ce que nous voulons, de façon individuelle et collective. Aujourd'hui, les joueurs sont mieux encadrés, dans chacun des domaines importants de leur carrière. Cela a beaucoup changé. De mon temps, vous étiez soit apte soit inapte. Aujourd'hui, vous pouvez être apte à vous entrainer, mais pas à jouer, la gestion a totalement changé. Le processus est en place pour prendre soin des joueurs et nous devons utiliser ces installations pour faire ressortir leurs effets sur le terrain.



Sur le forum


Source(s) : manutd.com