Steve Bruce mise sur United

2728 fois


Pour ce qui est de la course au titre, Steve Bruce l'a connu et bien connu. En 1991-92, la dernière année de ce qu'on appelait alors la 'Division One', United semblait sur le point de mettre fin à 26 ans de disette.

En janvier, les Reds menaient de deux points au classement avec deux matches d'avance. Mais ils furent alors détrônés dans la dernière ligne droite par Leeds après n'avoir gagné qu'un seul de leurs cinq derniers matches.

Bruce et United n'ont pas fait la même erreur la saison suivante, la première de la Premier League, en gagnant leurs sept derniers matches pour tenir à distance Aston Villa. Bruce souleva encore le trophée en 1994 et 1996.

Il admet que United a craqué sous la pression en 1992.

United a pris seul la tête du classement après sa victoire contre Fulham ce lundi et Bruce pense que City va ressentir cette pression, eux qui se battent pour devenirs champions pour la première fois depuis 44 ans.

"Nous avons vu que la pression était la chose la plus difficile à gérer quand nous avons gagné en 1993. Peu importe combien de joueurs talentueux vous avez, vous ressentez forcément de la nervosité."

"En 1992, nous avons laissé filer un sacré avantage par rapport à Leeds, et nous avons fini par craquer pour être honnête. Mais cette expérience nous a aidés l'année d'après. Le premier est toujours le plus difficile."


Les deux têtes de Bruce contre Sheffield Wednesday sont devenus le symbole du premier titre de United et il repense très souvent à ce beau souvenir.

Il ajoute : "Ces têtes sont devenues cruciales. J'aurais pu m'arrêter la dessus si je l'avais voulu."

Bruce s'attend à ce que la course au titre soit indécise jusqu'au bout mais pense que United a l'avantage après avoir bien géré une série de matches compliqués. City doit encore se déplacer à Arsenal et à Newcastle en plus du derby à la maison contre United.

"United est dans une superbe série et ils ont su rester dans la course en janvier et février. Ils ont eu des matches compliqués à gérer contre Arsenal, Chelsea et Totttenham, et ils s'en sont bien sortis. Maintenant ça va être intéressant de voir la réaction de City. C'est la première fois qu'ils sont derrière depuis 5 mois."

"Dans le passé, une fois que United prenait la tête, ils y restaient pendant les 8 ou 10 derniers matches. Ils prenaient le large et gagnaient le championnat avec 10 ou 12 points d'avance mais je ne pense pas que cela arrivera cette fois. D'un point de vue objectif, espérons que City leur tienne tête jusqu'au bout."


United a su tenir tête à City en tête du championnat, malgré de nombreux points d'interrogation sur la force de l'équipe. N'ayant pu trouver de remplacement adéquat pour pallier l'absence de Paul Schoes, Sir Alex a fait revenir ce dernier dans l'équipe en janvier.

Mais aussi important qu'a été le retour de Scholes, Bruce pense que l'une des stars méconnues d'Old Trafford mérite tout autant de crédit.

"Nemanja Vidic leur a manqué mais Jonny Evans a maintenant joué plus de 20 matches de championnat et s'est imposé sans faire de bruit. Il a seulement 23 ans, il a joué dans des gros matches et s'est brillamment débrouillé."

"Chris Smalling et Phil Jones font les gros titres parce qu'ils ont eu une progression fulgurante, mais je pense que Jonny Evans a particulièrement bien comblé le vide laissé par Vidic."

"C'est aussi important que Rio Ferdinand soit revenu pour la stabilité qu'il apporte. Je pense que les défenseurs deviennent meilleurs avec l'âge."

"Même si vous perdez un peu de votre vitesse, ça devient plus facile. L'art de défendre réside dans votre niveau de concentration et c'est quelque chose qui devient plus facile avec l'âge."

"C'est particulièrement important à United, où vous êtes constamment à l'attaque et que vous devez rester concentré, même si vous n'avez pas grand chose à faire."


Alors que United a continué à être compétitif sur le plan national, ils ont souffert sur la scène européenne cette saison, quittant la Champions League en phase de groupe et ne passant pas le cap des 1/8ème en Europa League.

Mais Bruce, qui a été viré du poste de manager de Sunderland en novembre, espère voir United retrouver la forme, qui les a vus atteindre trois des quatre dernières finales de Champions League, la saison prochaine.

Et il ne croit pas que la déroute européenne de cette saison soit la preuve que le football anglais est sur le déclin.

"Je ne pense pas que nous ayons régressé autant que les autres sont devenus plus forts. Je pense que c'est juste une de ces années", ajoute t-il.

"Nous devons attendre et voir si ça continue. Plus qu'autre chose, cela pourrait être un rappel à l'ordre."

"Nous nous attendons juste à aller en Europe et à gagner mais peut être que c'est un signe que ça ne peut pas toujours aller dans notre sens. C'est peut être ce dont on avait besoin."



Source(s) : M.E.N.