Interview : Jonny Evans

Interviews 2736

Après avoir réussi à marquer son premier but pour United, Jonny Evans déclare à United Review qu’il est totalement concentré sur son objectif principal de la saison : remporter le titre.


Êtes-vous redescendu sur terre depuis votre premier but inscrit contre les Wolves ce mois ci ?

[Rires] J’ai un sourire figé sur mon visage depuis ce but ! On m’a beaucoup chambré sur le fait que je ne marquais pas, surtout que ça a duré un long moment. A chaque fois que je montais sur un corner, je faisais de mon mieux pour marquer et je ne suis pas passé loin quelques fois. Mais cette fois ci, j’étais beaucoup plus détendu et le ballon arrive sur moi dans les 6 mètres et la balle est partie au fond.

Combien de fois l’avez-vous regardé depuis ?

[Rires] Je ne veux pas le dire ! Pas mal de fois mais uniquement parce que ça a tourné en boucle à la télé.

A quel point cela soulage – aviez-vous peur que cela ne vienne jamais ?

Il y a quelques semaines de cela quelqu’un m’a montré une liste de joueurs n’ayant jamais marqué pour leur club ainsi que leurs nombres d’apparitions réalisées et j’étais environ en 6e position sur cette liste ! [Rires] Donc, en partant de là, oui c’était un soulagement.

Est-ce que ce but couronne un peu la grande forme affichée en championnat par l’équipe ainsi que par vous personnellement ?

Oui, définitivement. Enchaîner une série de bons résultats est un de nos objectifs récurrents, surtout en 2e partie de saison. Nous abordons chaque match comme si nous n’allions jamais perdre. La confiance en soi est quelque chose que nous avons toujours au club et nous croyons vraiment pouvoir gagner chaque match.

Vous avez été un des joueurs les plus performants cette saison – à quoi attribuez-vous cela ?

Je pense que je me suis concentré à jouer au football de la manière dont je sais le faire. Ces deux dernières années, j’ai essayé de faire des choses sur le terrain qui ne me ressemblaient pas, comme aller au contact alors que je ne suis pas forcément un défenseur des plus costauds physiquement. J’ai toujours été bon dans la lecture du jeu et je pense que j’avais laissé cet aspect s’éloigner de mon jeu. J’ai donc décidé de regarder en arrière pour trouver mes points forts et me suis ainsi concentré sur les qualités qui me viennent naturellement dans mon jeu.

Le manager vous a récemment encensé au sujet de votre qualité à ressortir la balle proprement de la défense – est-ce quelque chose sur laquelle vous avez travaillé dur ?

Je pense que ça a toujours été un de mes points forts depuis mon jeune âge. J’ai toujours pensé que c’était un attribut intéressant à apporter à l’équipe mais quand j’ai percé dans l’équipe première, je voulais exclusivement me concentrer sur l’aspect défensif. J’ai pensé que si je faisais ça correctement, tout le reste [comme la relance] viendrait. Et cette saison je pense que j’ai réussi à combiner les deux.

Avec l’émergence de Chris Smalling et l’arrivée de Phil Jones, avez-vous considéré que cette saison allait être très importante pour vous ?

Chaque saison ici est importante. Si vous laissez votre niveau chuter, vous ne pouvez rester longtemps car le niveau demandé par le manager, les coachs, les joueurs ainsi que les fans est très élevé. Tout le monde a des périodes de « moins bien » dans sa carrière et je ne suis pas une exception. Il suffit juste d’accepter cela et d’essayer d’arranger la situation. C’est ce que j’ai fait.

Cela doit faire plaisir d’avoir de la reconnaissance provenant d’au-delà du club pour vos performances ?

Je ne prends pas la tête avec la reconnaissance, pour être honnête. J’ai appris ces dernières années comment la reconnaissance peut facilement s’envoler par la fenêtre ; cela ne dure pas éternellement. Je vais juste sur le terrain pour jouer et prendre le plus de plaisir possible à le faire. Je fais abstraction du reste.

Pour finir, est-ce que le désir de remporter le titre cette saison est encore plus fort étant donné qui est l’adversaire ?

Il y a toujours le désir, peu importe qui est le challenger. Cela ne concerne pas Manchester City ou une autre équipe en course pour le titre, c’est à propos de chacun voulant construire encore plus l’histoire à Manchester United. Tu as envie de regarder en arrière et d’être fier de ce que tu as achevé. Je suis sûr que quand on regardera en arrière, on aura oublié qui était le challenger de telle ou telle année car au final tout ce qui comptera, ce sera les trophées remportés. Espérons qu’on puisse en remporter un nouveau au mois de mai.

Sur le forum


Source(s) : ManUtd.com