Report : United 1 West Ham 0

Robin van Persie a marqué après 33 secondes de jeu à Old Trafford pour battre West Ham. Cette victoire permet à Manchester United de garder la première place du classement de la Barclays Premier League.

Mer. 28 nov. 2012 - 21:00
Premier League - 14e journée

Le Néerlandais a inscrit son 12e but depuis son arrivée d'Arsenal au début d'une rencontre intéressante, ce qui met fin à une série de cinq rencontres où les Red Devils avaient encaissé le premier but.

Même si les hommes de Sir Alex n'ont marqué qu'un but, leur prestation a laissé paraître de nombreux points positifs. C'est notamment la première fois en 10 matches qu'ils conservent leurs cages inviolées. Les Brésiliens Anderson et Rafael ont été excellents.

Pour son dernier passage à Old Trafford, Sam Allardyce, manager de Blackburn à l'époque, s'était incliné 7-1. Et lors d'une fraîche soirée de milieu de semaine, il aurait pu craindre le pire en voyant la feuille de match d'United.

Sir Alex alignait en effet un onze de départ très offensif puisqu'il arrivait à y placer Wayne Rooney, Robin van Persie et Javier Hernandez dans son attaque à trois. Anderson obtenait sa deuxième titularisation en championnat cette saison  après sa superbe prestation gagnante contre QPR, tandis que Michael Carrick et Tom Cleverley étaient également rappelés au milieu de terrain.

PREMIÈRE PÉRIODE :

Dans le programme du match, Sir Alex demandait à ses joueurs de ne pas encaisser l'ouverture du score pour la 14e fois cette saison et les Red Devils obéissaient. En effet, le gardien des Hammers Jussi Jaaskelainen allait déjà récupérer le ballon au fond des filets après moins d'une minute de jeu : la frappe de van Persie était déviée par James Collins et passait au-dessus du portier finlandais.

Certes la chance souriait au Néerlandais, mais cela n'enlève rien au talent de l'ex-Gunner avant sa frappe. Il venait de faire une pichenette sur Winston Reid avant de dribler le défenseur pour récupérer sa propre passe. Tout simplement époustouflant.

Kevin Nolan, qui venait d'écoper d'un avertissement pour une faute grossière sur Tom Cleverley, était tout près d'égaliser après 11 minutes quand il reprenait d'une aile de pigeon un coup franc de Matt Taylor au premier poteau.

West Ham faisait mentir ses détracteurs en préférant patience et jeu de passes courtes aux longues passes vers l'avant. Les Hammers passaient par les côtés par Taylor ou Matt Jarvis qui envoyaient des centres vers Andy Carroll. Le grand attaquant anglais envoyait d'ailleurs une volée au-dessus de la barre à la 27e minute après un coup franc mais à part cela, Carroll avait du mal à rentrer dans le match.

De l'autre côté, Hernandez obligeait Jaaskelainen à plonger sur sa gauche alors que le Mexicain venait de se créer un espace à l'entrée de la surface avant de décocher une frappe puissante de 20 mètres. Anderson n'accrochait pas le cadre tandis qu'Évra n'arrivait pas à réaliser le dernier geste alors que van Persie l'avait bien trouvé dans l'espace.

À l'approche de la fin de la première mi-temps, Anderson pouvait retrouver les vestiaires la tête haute, tout comme son compatriote Rafael qui se montrait parfait en tout point en défense, dans ses têtes, tacles ou interceptions.

DEUXIÈME PÉRIODE :

En revanche, les Red Devils se montraient léthargiques en début de deuxième mi-temps, ce qui profitait à moitié à Mohamed Diame et Carroll avant le réveil mancunien par Cleverley qui envoyait une demi-volée juste au-dessus de la barre.

Van Persie envoyait un coup franc directement dans les bras de Jaaskelainen après avoir subi une faute à 20 mètres des buts par Joey O'Brien. Puis Rooney sollicitait l'intervention du Finlandais sur une frappe enroulée au deuxième poteau. West Ham parvenait à ne pas encaisser un deuxième but sur le corner suivant alors qu'Hernandez et Jonny Evans étaient tout près de doubler la marque dans un cafouillage général.

Anderson chauffait les gants de Jaaskelainen d'une frappe formidable de 25 mètres à la 72e minute mais United se montrait imprécis dans le dernier tiers du terrain. Centres et passes sans cesse mal placés frustraient le public d'Old Trafford.

Alors quand Lindegaard produisait un arrêt à bout portant devant Carlton Cole, les Mancuniens étaient rappelés à la réalité. Heureusement, les Hammers ne trouvaient pas l'égalisation (même si Modibo Maïga, entré en cours de jeu, tentait sa chance d'une douzaine de mètres et Nolan voyait un tir repoussé dans le temps additionnel) et les hommes de Sir Alex tenaient bon pour prendre trois points mérités.

Groupe : Lindegaard, Rafael, Smalling, Evans, Evra, Anderson (Jones), Carrick, Cleverley (Young), Hernandez, Rooney (Welbeck), van Persie.

But : van Persie (1')

Affluence : 75 572 spectateurs.

Sur le forum