Report : Reading 3 United 4

Pris à la gorge par une insolente équipe de Reading, United a rendu coup pour coup dans la première demi-heure pour virer en tête 4-3 et garder son avantage jusqu'à la fin du match.

Sam. 1 déc. 2012 - 18:30
Premier League - 15e journée

Les locaux ouvrent la marque dès la septième minute sur une reprise de Robson-Kanu, après un dégagement de la tête trop peu appuyé de Jonny Evans. Cinq minutes plus tard, United égalise par l'entremise d'Anderson, superbement lancé par Ashley Young.

Lancés, les Red Devils se ruent en attaque et obtiennent un penalty transformé par Rooney. Mais sur deux corners identiques, Reading prend à défaut la défense mancunienne et repasse devant grâce aux coups de tête de Le Fondre (19') et Morrison (22'). Juste avant la demi-heure de jeu, Rooney égalise sur un centre tendu d'Evra avant d'offrir à van Persie le ballon du 4-3 (33') sur une déviation lumineuse.

Au retour des vestiaires, l'attaquant néerlandais manquera même deux occasions d'aggraver l'écart, ce qui vaudra à United de nombreuses sueurs froides au cours d'une deuxième période très tendue malgré l'absence de buts marqués.

Mis au courant du match nul de City à domicile face à Everton avant la rencontre, les Red Devils savaient qu'ils tenaient là une magnifique opportunité de prendre leurs distances en tête du classement avant le derby de la semaine prochaine à l'Etihad Stadium.

Le regard sans doute déjà tourné vers cette échéance cruciale, Sir Alex Ferguson avait opéré trois changements au sein de son onze de départ, titularisant Rio Ferdinand, Darren Fletcher et Ashley Young à la place de Chris Smalling, Tom Cleverley et Chicharito respectivement.

PREMIÈRE PÉRIODE :

Affûtés, les visiteurs ne tardent pas à placer quelques banderilles bien senties, péchant sur la dernière passe  ou par manque de précision, comme sur cette frappe dévissée d'Ashley Young qui atteint le poteau de corner.

Les locaux ne connaissent pas ce problème. Au bout de seulement huit minutes, Jonny Evans dégage un centre de la tête directement sur Robson-Kanu, qui a tout le temps de contrôler pour ajuster sa reprise du gauche. Anders Lindegaard ne peut rien faire.

Mais United est réputé pour sa capacité à renverser les situations défavorables, tout comme Reading l'est pour sa fâcheuse propension à se laisser rejoindre. C'est ce que l'on vérifiera une nouvelle fois... avec un scénario tout bonnement inimaginable.

Moins de cinq minutes après leur ouverture du score, les Royals voient les Red Devils égaliser sur une action rondement menée. Après un échange entre van Persie et Anderson, ce dernier combine avec Young et se présente lancé à pleine vitesse dans la surface. Il frappe du gauche en première intention et ne laisse aucune chance à Adam Federici.

United a repris confiance et il faut un tacle glissé in extremis de Shaun Cummings pour couper le centre de Young à destination de Rooney. Sur le corner qui s'ensuit, Evans est balancé à terre par Jay Tabb sous les yeux de l'arbitre Mark Halsey, qui n'a d'autre choix que de siffler penalty. Rooney s'élance et prend Federici à contre-pied.

Après avoir été mené, United vient de renverser la vapeur en cinq petites minutes. Un scénario somme toute classique... Trop classique peut-être pour les hommes de Brian Mc Dermott, qui brouillent les cartes en inscrivant deux nouveaux buts en l'espace de quatre minutes, se jouant de la défense de Manchester sur deux coups de pied arrêtés identiques.

À la baguette, Nicky Shorey et ses corners rentrants, qui retombent plein axe dans une zone étrangement isolée. Complètement seul, Le Fondre place d'abord sa tête entre Lindegaard et van Persie, bientôt imité par Morrison qui fausse  compagnie à Evans pour smasher sa tête.

Bousculé, United semble alors à la merci de n'importe quel corner. C'est le moment que choisit Sir Alex pour lancer Chris Smalling à la place de Rafael, averti pour une faute sur Jobi McAnuff.

Moins de dix minutes après ce double coup de massue, Evra joue le une-deux avec Young et file côté gauche pour distiller un centre tendu en retrait. Rooney, qui passait par là, n'a plus qu'à déposer le ballon au fond des filets.

Trois minutes plus tard, le buteur se mue en passeur décisif. D'une superbe déviation aveugle de l'extérieur du pied, Rooney lance van Persie à la limite du hors-jeu, qui gagne son duel face à Federici.

À la 40e minute, le Néerlandais croit même inscrire un doublé lorsque sa reprise instantanée sur une parade de Federici est contrée par Cummings derrière sa ligne. Mais tout s'est passé trop vite pour l'équipe d'arbitres qui fait signe de continuer à jouer.

Coup dur pour United : Anderson, visiblement touché aux ischio-jambiers, boîte et doit sortir alors que cette première période dantesque touche à sa fin.

DEUXIÈME PÉRIODE :

Les débats reprennent, logiquement, avec davantage de prudence, les deux camps ayant pris conscience de leurs largesses défensives. Il faudra attendre la 64e minute pour assister à une réelle occasion, sur une nouvelle incursion d'Evra ponctuée d'un centre pour Rooney. Au lieu de frapper, l'attaquant remet dans l'axe pour Fletcher, dont la talonnade pour van Persie ne donne rien.

Cette action aura au moins eu le mérite de réveiller les ardeurs offensives d'United. Une minute plus tard, c'est Phil Jones qui mène la charge et van Persie voit sa frappe effleurer le premier poteau de Federici. Le Néerlandais manque ensuite la cible après un dribble raté du gardien, alors que la cage lui était grande ouverte.

Reading réagit et provoque une défense mancunienne pour le moins somnolente, mais la tête de Morrison est détournée par Lindegaard dans les arrêts de jeu.

La charnière centrale, dirigée par Evans et Ferdinand, prend alors les choses en main et annihile tranquillement les nombreuses tentatives de centres des locaux. Une fois de plus, United rafle les trois points, malgré une prestation défensive que beaucoup jugeront préoccupante.


Groupe : Lindegaard, Rafael (Smalling 31'), Evra, Ferdinand, Evans, Anderson (Jones 45'), Carrick, Young, Fletcher, Rooney, Van Persie (Welbeck 74')

Buts : Robson-Kanu (7'), Le Fondre (19'), Morrison (22') pour Reading. Anderson (12'), Rooney (16', 29'), van Persie (33') pour United.

Sur le forum