Report : Swansea 1 United 1

United conserve la tête de la Barclays Premier League, mais voit son avance se réduire à quatre points suite au match nul 1-1 concédé face à Swansea, dimanche midi Liberty Stadium.

Sam. 15 déc. 2012 - 16:00
Premier League - 17e journée

Patrice Évra ouvrait le score pour Manchester United, avant que les Swans n'égalisent par Michu, auteur de son 13e but de la saison, au cours d'une première période en dents de scie.

Les hommes de Sir Alex n'étaient pas au sommet de leur art, mais ils dominaient néanmoins la seconde mi-temps et heurtaient même la transversale à deux reprises, par Robin van Persie et Michael Carrick. Mais malgré une possession de balle favorable, plusieurs occasions et les entrées en jeu de Ryan Giggs et Paul Scholes, les Red Devils ne parvenaient pas à arracher la décision et devaient se contenter du match nul, une première en 28 rencontres.

Ce résultat permet toutefois à United de garder son fauteuil de leader à Noël, et les Mancunéens doivent désormais se concentrer sur leurs deux prochaines réceptions à domicile, face à Newcastle United et West Bromwich Albion.

Au Liberty Stadium, le manager a tenu sa promesse de faire tourner son effectif pendant les Fêtes : Sir Alex a en effet aligné sa 26e combinaison défensive différente de l'année 2012. Le changement le plus notable concernait Nemanja Vidic, qui effectuait son retour et disputait son 250e match pour United, le premier en tant que titulaire depuis plus de trois mois.

Pas de changement en revanche concernant les six autres postes par rapport à l'équipe alignée contre Sunderland la semaine dernière. Michael Carrick et Tom Cleverley maîtrisaient l'entrejeu, alors qu'Antonio Valencia et Ashley Young garnissaient les ailes. Et en attaque, on retrouvait Wayne Rooney une nouvelle fois associé à Robin van Persie.

PREMIÈRE PÉRIODE :

La rencontre débutait par un sérieux round d'observation, les deux équipes semblant vouloir prendre la température. Swansea était le premier à se montrer, Michu puis Wayne Routledge étant trouvés dans l'espace pour tenter leur chance. Cela semblait réveiller les Red Devils, car Wayne Rooney et Ashley Young tester la vigilance de Michel Vorm en l'espace de cinq minutes.

La seconde de ces parades, un arrêt réflexe sur une tentative de Young en première intention après un service en profondeur de Carrick, offrait un corner à  Robin van Persie qui allait mener à l'ouverture du score juste après le quart d'heure de jeu.

Frappé rentrant par l'attaquant néerlandais, il était repris par une tête rageuse de Patrice Évra qui se logeait au second poteau, en passant par un trou de souris entre le montant et Leon Britton, le milieu de terrain de Swansea.

Le latéral français inscrivait là son troisième but de la saison, le dixième de United sur corner. Pendant un instant, cette ouverture du score semblait annoncer un déluge de buts, car les hommes de Sir Alex se projetaient efficacement en attaque pour tenter de doubler la marque.

Mais au moment où United semblait dominer sans partage cette rencontre, l'inévitable Michu saisissait au bond une parade de De Gea sur une frappe de Jonathan De Guzman pour restaurer le score de parité.

Intervenue à la demi-heure de jeu, cette égalisation marquait le début d'un temps fort pour les Swans. Michu, Routledge et De Guzman se montraient tour à tour dangereux alors que le match penchait soudainement en faveur des hôtes gallois.

Les Red Devils ne concédaient toutefois pas d'occasions franches, et manquaient même de reprendre l'avantage sur un déboulé d'Évra sur l'aile gauche qui trouvait Rooney dans la surface de but. L'attaquant ne parvenait malgré tout pas à armer sa frappe comme il le souhaitait, et sa tentative du pied gauche était facilement captée par Vorm.

DEUXIÈME PÉRIODE :

Au retour des vestiaires, Rooney voyait les frustrations s'enchaîner, entre passes interceptées et tirs contrés, au plus grand plaisir des supporteurs locaux. Il parvenait néanmoins à servir Ashley Young dans la surface, profitant d'une erreur de la défense des Swans. La frappe de l'ailier était cependant contrée au dernier moment par un tacle glissé d'Ashley Williams.

De l'autre côté du terrain, De Gea était mis à contribution par deux fois, d'abord sur un tir lointain de Kemy Agustien, puis sur une puissante frappe à bout portant de Routledge.

Après avoir tiré un coup franc directement dans les bras de Vorm, Rooney était repositionné en milieu gauche, Sir Alex ayant fait entrer Javier Hernandez pour Valencia, tandis que Young glissait sur le flanc droit. Ce changement passait tout près d'être immédiatement récompensé, mais la reprise de volée de Van Persie  sur un bijou de centre de Rooney terminait sa course sur la transversale.

Le Néerlandais passait ensuite à quelques centimètres d'offrir la passe parfaite à Hernandez, mais le Mexicain ne parvenait pas à se saisir du ballon comme il le souhaitait, et son tir ne faisait pas mouche.

Ce fut vraiment un match à oublier pour Rooney, comme le prouvait son incapacité à trouver un Van Persie démarqué au point de penalty, alors que Swansea avait fait une véritable offrande aux Red Devils.

United trouvait une nouvelle fois la transversale, lors Carrick concluait une contre-attaque en faisant trembler les montants d'une tête au premier poteau, avant que Van Persie et Young avaient chacun une frappe contrée au cours d'une période dominée par United.

Van Persie et Giggs se procuraient des demi-occasions dans les dernières minutes de jeu, mais il n'y avait pas de conclusion heureuse à ce premier match de la période des Fêtes. Les Swans tenaient bon et United ne pouvait que regretter les occasions manquées de reprendre six points en tête du Championnat.


United : De Gea, Jones, Evans, Vidic, Evra, Valencia  (Hernandez 61'), Carrick, Cleverley (Scholes 85'), Young, Rooney (Giggs 78'), Van Persie.

Sur le forum