Report : United 2 Liverpool 1

United s'est imposé 2-1 contre Liverpool à Old Trafford au terme d'une rencontre serrée et intense.

Dim. 13 janv. 2013 - 14:30
Premier League - 22e journée

C'est Robin van Persie qui ouvrait le score à la 19ème minute. Le deuxième but mancunien a été accordé à Nemanja Vidic, qui a dévié une tête de Patrice Évra dans les buts de Pepe Reina. Mais Daniel Sturridge redonnait espoir aux Reds avant une fin de match trépidante.

PREMIÈRE PÉRIODE :

Le premier match à domicile de l'année 2013 commençait calmement sur le terrain malgré une ambiance de folie dans les gradins. Les deux équipes paraissaient nerveuses et n'arrivaient pas à apporter le danger mais ce sont les Red Devils qui se réveillaient les premiers.

Van Persie voyait l'une de ses frappes bloquée à la source par Steven Gerrard sur un service de Danny Welbeck, mais l'international hollandais ne tremblait pas lors de sa première véritable occasion neuf minutes plus tard.

Tom Cleverley, à l'origine du mouvement, envoyait Patrice Évra sur orbite à gauche. L'arrière latéral feintait un centre et servait van Persie à ras de terre. Le Néerlandais ne se faisait pas prier pour conclure.

Old Trafford ne s'y trompait pas en scandant son nom : l'ancien attaquant d'Arsenal est bien l'homme des grandes situations. Il fallait un tacle glissé de Gerrard pour l'empêcher de marquer à nouveau alors que le capitaine des Reds venait de perdre le ballon aux abords de la surface.

Van Persie était ensuite servi par Ashley Young mais sa frappe passait au-dessus après une bonne percée de Cleverley, mais Young recevait un coup après un choc avec Daniel Agger. Les Red Devils auraient pu doubler la marque quand Welbeck interceptait une passe molle de Joe Allen mais la frappe de l'attaquant anglais était à nouveau repoussé par un tacle glissé, signé Agger cette fois. Cela n'édentait pas la confiance de Welbeck qui tapait encore à côté d'un angle difficile après avoir driblé Martin Skrtel.

Liverpool ne se montrait menaçant que rarement en première période et n'avait à se mettre sous la dent qu'une volée ambitieuse de Luis Suarez qui s'envolait dans le ciel mancunien. Les locaux, eux, auraient dû mener davantage au score.

Cleverley envoyait tout d'abord une volée à quelques centimètres du poteau gauche de Reina après un centre de Young dévié par la tête d'Allen. Puis Michael Carrick déposait une magnifique passe dans la course de Rafael qui, déséquilibré,  parvenait à passer à van Persie. Le meilleur buteur tentait une Madjer mais Skrtel repoussait du pied avant que Shinji Kagawa ne vienne heurter Reina.

Le gardien restait allongé dans sa surface pendant que l'équipe de la Mersey attaquait, avant que l'arbitre Howard Webb n'arrête la contre-attaque de United, à la plus grande déception du public d'Old Trafford. Après quelques soins, Reina se relevait tout de même et accueillait avec plaisir le signal pour la pause.

DEUXIÈME PÉRIODE :

Daniel Sturridge remplaçait Lucas et Antonio Valencia prenait la place de Young au début de la deuxième période. Cela avait le don d'ouvrir les débats : Welbeck et van Persie se procuraient des occasions, puis de l'autre côté Andre Wisdom glissait alors qu'il aurait pu marquer sur un service de Suarez, qui s'était débarrassé d'Évra.

Après 54 minutes de jeu, United doublait enfin son avantage. Skrtel pouvait s'estimer heureux de n'écoper que d'un carton jaune après avoir commis une faute sur Welbeck, parti seul au but. Mais les Red Devils étaient récompensés sur le coup franc de van Persie qui trouvait Évra au deuxième poteau. La tête du Français trompait Reina grâce à une légère déviation de Vidic, à qui le but sera certainement accordé.

Ce deuxième but n'empêchait pas les Reds de se montrer dangereux et les trois points étaient loin d'être acquis puisque trois minutes plus tard, Gerrard récupérait le ballon au milieu de terrain et frappait au but. David De Gea repoussait le cuir, mais Sturridge avait suivi pour réduire la marque avec son premier but pour son premier match de Barclays Premier League avec son nouveau club.

Man Utd retrouvait des couleurs et aurait pu alourdir la marque mais Reina était superbe. L'Espagnol ne montrait aucune séquelle de sa blessure en première période en plongeant sur sa gauche pour détourner la frappe enroulée de Kagawa en corner, à la conclusion d'un bon mouvement entre Rafael et Welbeck.

Liverpool ne restait pas les bras croisés et Johnson ne trouvait pas le cadre. Sturridge aussi frappait à côté après s'être défait de Rio Ferdinand sur une transversale de Suarez. MU leur offrait leur occasion suivante : Sturridge déviait une mauvaise passe d'Évra pour Fabio Borini, entré en cours du jeu, mais l'Italien voyait sa volée passer à côté.

Sir Alex faisait entrer Phil Jones et Chris Smalling pour Kagawa et Vidic vers la fin de la rencontre. À cinq minutes de la fin, Rafael arrêtait Suarez dans sa course mais le ballon filait vers Sturridge qui se penchait trop en arrière et  frappait dans le public alors qu'une égalisation était plus probable.

Puis Johnson échappait à un deuxième carton jaune pour une faute évidente sur Valencia et Sturridge frappait dans le petit filet. De l'autre côté, van Persie déviait un centre de Valencia mais Reina veillait au grain. Suarez tentait sa chance une dernière fois avec une tête trop molle pour inquiéter De Gea.

Les hommes de Sir Alex parvenaient à tenir le coup et à accrocher trois bons points qui leur permettent de garder 7 points d'avance en tête de la Barclays Premier League, sur Manchester City qui s'est imposé sur la pelouse d'Arsenal cet après-midi.


United : David De Gea, Nemanja Vidic (Chris Smalling, 80'), Patrice Evra, Rafael, Rio Ferdinand, Danny Welbeck, Tom Cleverley, Michael Carrick, Shinji Kagawa (Phil Jones, 77'), Ashley Young (Antonio Valencia, 45'), Robin van Persie

Sur le forum