Report : United 2 Southampton 1

Pour la neuvième fois en championnat cette saison, les Red Devils sont revenus au score pour prendre les trois points à l'issue d'une rencontre difficile où seule la première mi-temps fut satisfaisante. Après la pause, il est juste de reconnaître que Southampton a été la meilleure équipe.

Mer. 30 janv. 2013 - 21:00
Premier League - 24e journée
Manchester United
2
Southampton
1

PREMIÈRE PÉRIODE :

Sir Alex Ferguson avait choisi de jouer sans vrais ailiers puisque Shinji Kagawa et Danny Welbeck étaient déployés pour évoluer sur les côtés en attaque. Mais le match avait à peine commencé que les Saints surprenaient Old Trafford dès la troisième minute.

Michael Carrick interceptait une passé de Morgan Schneiderlin, mais sa volée en retrait vers David De Gea mettait le gardien en difficulté, et Jay Rodriguez se jetait sur le ballon pour tromper l'Espagnol. Un véritable cadeau pour les visiteurs. Mais les dégâts étaient réparés cinq minutes plus tard.

Kagawa récupérait une passe dévié de Carrick et adressait une superbe passe en profondeur à Wayne Rooney qui ne tremblait pas pour ajuster Artur Boruc et signer son 100e but à Old Trafford sous le maillot des Red Devils.

Les supporters n'avaient pas fini de célébrer quand Rooney rendait la pareille à Kagawa, déviant un centre de Phil Jones venu de la droite. L'impressionnant international japonais manquait de chance et heurtait l'intérieur du poteau dans un angle difficile.

Southampton continuait à pousser tout au long d'un début de match équilibré. Gaston Ramirez envoyait un coup franc au-dessus, et l'équipe de Mauricio Pochettino affichait de belles intentions et beaucoup d'ambition. C'est néanmoins United qui se montrait le plus dangereux avec Robin van Persie faisant lever tout un stade avant de voir sa frappe passer hors cadre.

Un centre dangereux de Rooney trouvait Boruc qui dégageait malgré la menace de Kagawa et Danny Welbeck. Les Red Devils prenaient l'avantage à la 27e minute. Van Persie tirait un coup franc a deuxième poteau où une tête plongeante de Patrice Evra envoyait le ballon devant le but. Rooney marquait de près.

Evra et Van Persie tiraient à côté dans la même position tandis que les homes de Sir Alex passaient la vitesse maximale s'infiltrant dans la défense des Saints. Welbeck était un joueur clé, servant Evra. Puis Kagawa profitait d'un bijou de passe de Rooney pour lancer Van Persie qui manquait le cadre de Boruc.

Les hôtes continuaient à presser avant la pause, mais Boruc s'interposait devant Welbeck après que l' international anglais ne contrôle une passe de Van Persie et décoche une frappe du gauche.

DEUXIÈME PÉRIODE :

Cependant, le match tournait en faveur des Saints en début de seconde période.

Une volée de Rickie Lambert était bien captée par De Gea. Ce même Lambert manquait le cadre après une erreur de Chris Smalling. Une passe peu appuyée de Kagawa était interceptée par son compatriote Maya Yoshida et, quand Smalling dégageait de la tête, Steve Davis frappait à côté.

La léthargie faisait descendre le coach au bord du terrain et les occasions se multipliaient sur le but de De Gea. Le portier espagnol captait un coup franc de Lambert en deux temps, et Davis tirait au-dessus.

Sir Alex remplaçait Smalling par Rio Ferdinand avec dans l'idée de stabiliser le navire. Au moins, Rooney se procurait enfin une occasion à la 71e minute, mais son tir manquait de puissance et Boruc n'était pas inquiété.

Nani rejoignait Rafael sur le terrain, et Jones passait au milieu. United tentait désespérément de retrouver de l'énergie. Nani ne tardait pas à se mettre en  evidence avec Van Persie qui ne parvenait pas à transformer son centre. Finalement, le Néerlandais trouvait le chemin des filets sur un centre de Rooney, mais il était signalé hors-jeu.

Les hommes de Pochettino étaient dangereux de l'autre côté du terrain, et un coup franc permettait à De Gea de montrer l'étendue de sa qualité. Il plongeait pour détourner une frappe de Lambert. Rooney butait sur Boruc qui sauvait du pied, mais les Red Devils haussaient un peu le niveau de leur jeu à l'approche de la fin du match.

L'avantage était mince, et Vidic s'employait face à Lambert. Schneiderlin tirait au-dessus quelques secondes plus tard. Quand le quatrième arbitre annonçait trois minutes de temps additionnel, les actions n'étaient que l'oeuvre de Southampton. United réussissait à conserver ses trois points grâce au doublé de Wayne Rooney.

Groupe : De Gea, Jones, Vidic, Smalling (Ferdinand), Evra, Welbeck, Anderson (Rafael), Carrick, Kagawa (Nani), Rooney, van Persie.

Buts : Rooney (8', 26') pour United. Rodriguez (2') pour Southampton.

Sur le forum