Report : United 2-0 Liverpool

2014 fois


Pour sa 500e apparition avec Manchester United, Paul Scholes a brillamment mené les Red Devils à la victoire contre les rivaux de Liverpool, une victoire qui rend à United la première place de la Premier League. L'ex-international anglais a reçu à cette occasion un trophée des mains de Sir Bobby Charlton, qui lui-même s'en est vu remettre un par Sir Alex Ferguson, pour le 50e anniversaire de son arrivée au club.

Sir Alex a aligné Darren Fletcher, Paul Scholes, Michael Carrick et Ryan Giggs dans un milieu de terrain à quatre qui devait avoir fort à faire face à des joueurs du calibre de Steven Gerrard ou Luis Garcia. Le Portugais Cristiano Ronaldo s'asseyait sur le banc, probablement pour entrer en jeu lorsque les jambes des joueurs adverses se feraient lourdes.

Ailleurs, rien de spécial. Edwin van der Sar était logiquement titulaire dans les buts, Wayne Rooney et Louis Saha devant, tandis que Patrice Evra, Nemanja Vidic, Rio Ferdinand et le capitaine Gary Neville prenaient leurs places derrière.

Et au bout de 10 minutes de jeu, le jeune Ecossais fut à l'origine de la première alerte côté Liverpool grâce à beaucoup d'abattage et de détermination. Il contra d'abord un dégagement de John Arne Riise, puis remporta un duel avec le gardien des visiteurs Jose Reina, mais ne put ajuster son centre après le retour de la défense des Reds.

Wayne Rooney et Louis Saha se mirent rapidement en évidence également, le premier grâce à un tacle rugueux sur Riise qui lui valut les acclamations du public, le second par son incessante activité, que ce soit dans les airs ou au sol, enchaînant le tout à une vitesse incroyable. A la 20e minute il provoqua un beau fouillis dans la surface adverse. Après un corner tiré par Carrick, Vidic lui remit le ballon et Reina dut intervenir devant le Français avant que Luis Garcia ne dégage en catastrophe.

Quatre minutes plus tard, Saha testa à nouveau les réflexes de Reina d'un tir puissant à l'angle gauche de la surface de réparation. Malheureusement le tir était trop bien cadré pour pouvoir mettre en danger le gardien espagnol. La plupart des occasions de but étaient à mettre au crédit de Man Utd. Pourtant Liverpool se faisait menaçant. A la 33e minute, un centre de Mark Gonzalez trouva la tête de Kuyt; heureusement, Edwin van der Sar était sur la trajectoire.

Le jeu offensif des joueurs de Sir Alex Ferguson porta finalement ses fruits à 6 minutes de la pause. Scholes, pour son 500e match, fut à l'origine du mouvement avec une tête en direction de Rooney. Le jeune Anglais servit Giggs à la limite du hors-jeu côté gauche, qui redonna à Scholes aux 6 mètres. Reina sauva bien la première tentative, mais Scholesy suivit bien et battit Sami Hyypia pour donner l'avantage aux siens (1-0, 39').

Quelques instants plus tard, Louis Saha poussa Reina à un superbe arrêt au ras de son poteau, après un tir de 20 mètres qui semblait prendre la direction des filets. Les Red Devils rentrèrent donc aux vestiaires avec un but d'avance, un avantage mérité tant ils avaient été supérieurs à leurs adversaires pendant ces 45 premières minutes.

Les 20 premières minutes de la seconde période furent un peu plus calmes. Suite à un tir à côté de Saha après un bon contrôle de la poitrine, les occasions se firent moins nombreuses, jusqu'à la libération signée... Rio Ferdinand, comme un an auparavant, mais dans un style complètement différent. L'arrière central mancunien, monté pour un corner, resta dans la surface alors que le ballon était côté gauche dans les pieds de Giggs. Son centre pied droit fut dévié par Jamie Carragher sur Rio, qui feinta Riise pied droit, avant de décocher un puissant tir du gauche en demi-volée qui laissa Reina admiratif et termina sa course en lucarne (2-0, 66').

Rafael Benitez, toujours à la recherche d'une première victoire en championnat contre Manchester United, fit entrer Peter Crouch et repositionna Steven Gerrard au centre. Mais United avait la main-mise sur le match avec un milieu de terrain complètement dominateur.

Plus grand chose à signaler jusqu'au coup de sifflet final, si ce n'est une agression de Crouch sur van der Sar qui allait dégager le ballon. Un tacle qui valut à l'international anglais un carton jaune, mais qui aurait facilement pu prendre une autre couleur.

Man United reprend donc la première place du classement, à égalité de points avec Chelsea qui s'est imposé devant Portsmouth la veille mais avec une meilleure différence de buts (+14 contre +10). En revanche, Liverpool n'a engrangé que 11 points en 9 rencontres, la course au titre s'annonce difficile pour les hommes de Rafa Benitez.

Manchester United: van der Sar - Evra (Brown 90), Vidic, Ferdinand, Neville (O'Shea 77) - Giggs, Carrick, Scholes, Fletcher - Saha, Rooney.

Liverpool: Reina - Carragher, Riise, Hypiia, Finnan - Gerrard, Sissoko, Luis Garcia, Xabi Alonso (Crouch 69) - Gonzalez (Pennant 52), Kuyt.

Buts: Scholes (39), Ferdinand (66).

Spectateurs: 75828 (nouveau record)
Source(s) : ManUtd.com