Report : Chelsea 1 United 0

Chelsea élimine United de la FA Cup grace à un but de Demba Ba.

Sam. 30 mars 2013 - 13:45
Premier League - 31e journée

Rio Ferdinand et Michael Carrick devront attendre pour soulever leur première FA Cup. La faute à une équipe de Chelsea qui a su tenir son rang à domicile pour éliminer United lors du match d'appui, après le match nul 2-2 en mars à Old Trafford. Les Blues s'imposent grâce à un but de Demba Ba en début de seconde période.

En matière de spectacle, ce match d’appui du quart de finale de FA Cup n’aura malheureusement pas été à la hauteur des trois confrontations précédentes entre les deux équipes cette saison. Les spectateurs ont tout de même eu droit à quelques émotions en deuxième période avec la superbe volée de Demba Ba et une parade exceptionnelle de Petr Cech face à Javier Hernandez.

Sir Alex Ferguson avait effectué pas moins de sept changements par rapport au onze titularisé deux jours plus tôt à Sunderland, seuls Chris Smalling, Michael Carrick, Antonio Valencia et David De Gea étant retenus. On notera à nouveau l’absence de Wayne Rooney, touché aux adducteurs la semaine dernière avec l’équipe d’Angleterre. L’attaquant devrait toutefois être rétabli pour le derby face à Manchester City lundi prochain.

De son côté, Rafael Benitez avait misé sur le retour de ses cadres, laissés au repos lors du revers face à Southampton samedi, faisant confiance à Oscar, Juan Mata et Eden Hazard pour orchestrer l’animation offensive derrière Demba Ba seul  en pointe. Une armada complétée par Ramires et John Obi Mikel dans un rôle de soutien. Pour neutraliser la force de frappe londonienne, Sir Alex Ferguson décidait de muscler l’entrejeu en alignant Phil Jones, plaçant Valencia au poste d’arrière droit.

PREMIÈRE PÉRIODE :

La sortie du latéral gauche des Blues Ashley Cole, touché aux ischio-jambiers, était bel et bien le seul événement notable des 20 premières minutes. Au coude à coude avec Danny Welbeck, le septuple vainqueur de la FA Cup était foudroyé en pleine course, laissant seul l’attaquant mancunien. Mais l’action ne donnait rien, la faute à un mauvais choix de Nani à l’entrée de la surface.

Visiblement rouillé après trois semaines sans compétition, l’ailier portugais offrait toutefois à Petr Cech sa première intervention, avec un centre vicieux que le géant tchèque détournait du bout des doigts.

À l’autre extrémité du terrain, David Luiz tentait sa chance sur coup franc mais sa frappe était bien trop enlevée pour inquiéter De Gea, sollicité quelques instants plus tôt par Demba Ba, auteur de la première frappe cadrée du match à la 31e minute. Chicharito aurait pu le précéder s’il n’avait pas glissé au point de penalty après un excellent jaillissement depuis l’aile droite. Deux frappes  longue distance signées Nani et Eden Hazard laissaient les deux portiers de marbre, mais Cech devait s’employer avec une parade peu orthodoxe sur une frappe audacieuse à ras de terre de Chicharito après un long dégagement à la main de De Gea.

Maladresse des attaquants ou vigilance des gardiens, toujours est-il que les deux équipes regagnaient les vestiaires sur le score de 0-0, avec à la clé de sérieuses migraines pour les deux techniciens.

DEUXIÈME PÉRIODE :

Dès la reprise, Phil Jones était fauché par David Luiz et offrait un coup franc intéressant à Nani, dont la frappe s’écrasait dans le mur. Quelques instants plus tard, Chelsea finissait par faire mouche sur une magnifique reprise du droit de Demba Ba dans la lucarne, après un centre idéal de Juan Mata. De Gea ne pouvait que constater les dégâts. Pour la première fois lors de ce quart de finale, United était mené au score.

Tom Cleverley perdait provisoirement son sang-froid et volait dans les plumes de Ramires pour récolter le premier carton jaune de la partie. L’arbitre Phil Dowd sortait de nouveau son petit carnet quelques minutes plus tard pour y ajouter le nom de Ryan Bertrand, logiquement averti pour un placage pur et simple sur Chicharito.

Le renard mexicain était tout proche de se faire justice en reprenant un bon centre de Welbeck, mais sa parfaite reprise de la tête était déviée du bout des phalanges gauches de Cech. Un arrêt véritablement exceptionnel, face auquel l’infortuné Chicharito ne pouvait que sourire de dépit.

De Gea répliquait avec une belle parade sur une tentative de son compatriote Juan Mata. Sir Alex décidait ensuite de lancer dans l’arène Robin van Persie et Ryan Giggs, buteurs cette saison à Stamford Bridge, en lieu et place de Tom Cleverley et Nani. Mais ce sont les locaux qui se montraient les plus dangereux avec une frappe d’Eden Hazard légèrement excentrée après une erreur de Carrick.

Les Blues continuaient de presser, mettant à contribution Ferdinand et Jones, qui ne pouvaient que déplorer le manque d’animation offensive de leur équipe. Seul Valencia parvenait à se montrer dangereux sur une frappe qui frôlait le poteau. Peu de temps après, Azpilicueta était puni d’un carton jaune pour une faute sur Welbeck.

Bien loin de gérer son avance, Chelsea s’efforçait de tuer le match et De Gea ne pouvait que constater avec soulagement l’imprécision des frappes de Ramires, Mata et Oscar. Sir Alex tentait un dernier coup de poker avec l’entrée d’Ashley  Young. Ce dernier était à l’origine d’une action quasi décisive pour Evra, qui remettait en retrait dans la surface pour van Persie. Mais la reprise du Néerlandais à 7 mètres passait à côté.

De Gea captait tranquillement un nouveau tir de Mata, qui récoltait un carton jaune à l’instar d’Oscar pendant que le coup de sifflet final se rapprochait inexorablement.

Van Persie gaspillait la dernière cartouche mancunienne en propulsant une tête au –dessus sur un centre de Young. United ne réalisera pas de doublé cette saison. Seul objectif restant pour Sir Alex et consorts : sceller le plus vite possible le 20e titre de champion d’Angleterre du club. Une mission qui débute dès lundi prochain avec le derby face aux Citizens.


United : David De Gea, Rio Ferdinand, Antonio Valencia, Patrice Evra, Chris Smalling, Michael Carrick, Nani (Ryan Giggs, 65'), Danny Welbeck (Ashley Young, 80'), Tom Cleverley (Robin van Persie, 61'), Phil Jones, Javier Hernández.

Sur le forum