Report : Aston Villa 0 United 3

1593 fois


Manchester United a renoué avec la victoire en Barclays Premier League en s'imposant facilement sur le score de 3-0 à Aston Villa.

Danny Welbeck a marqué aux 15e et 18e minutes, tandis que Tom Cleverley a tué le match en seconde période, un an jour pour jour après son dernier but.

Grâce à ces trois points obtenus dans le froid et la pluie de Villa Park, United remonte au classement. C'est le cinquième match à l'extérieur sans défaite.

Avec la blessure de Robin van Persie pour un mois, la décision d'aligner Welbeck était payante puisque le joueur de 20 ans marquait par deux fois en 20 minutes. Une tête d'Adnan Januzaj heurtait le poteau sur un centre de Rafael, mais Welbeck avait suivi et il reprenait pour tromper Brad Guzan.

Villa, très en confiance en début de partie, était déstabilisé, et les Red Devils en profitaient. Welbeck combinait avec Antonio Valencia avant de pénétrer dans la surface. Le ballon lui revenait juste devant Januzaj, et il doublait la marque.

L'emprise de United sur le jeu était confirmée lorsque Cleverley ajoutait un troisième but cinq minutes après la reprise. Darren Fletcher, de retour sur le banc pour la première fois depuis un an, faisait une entrée en jeu remarquée. David De Gea réalisait un bel arrêt sur un coup franc d'El Ahmadi, tandis que Welbeck manquait de peu le triplé sur une belle pichenette.

L'analyse : Des Red Devils efficaces

L'analyse : Les joueurs de United ont su être patients, absorbant la pression de Villa en début de rencontre, avant de trouver leur vitesse de croisière en toute confiance. La rapidité des contres mancuniens a fait beaucoup de mal aux joueurs de Villa, et avec Ryan Giggs à la baguette, le milieu de terrain a été très bon. Le champion en titre n'a pas manqué de profiter des errances de la jeune équipe de Villa en sautant sur toute occasion qui se présentait.

Les buts : Une tête d'Adnan Januzaj heurtait la base du poteau sur un corner de Rafael, et Danny Welbeck réagissait rapidement pour marquer dans le but vide. Deux minutes plus tard, l'Anglais combinait bien avec Antonio Valencia avant de signer un doublé juste devant Januzaj. Sur le troisième but, Villa était exposé au milieu du terrain et Tom Cleverley héritait d'une passe de Wayne Rooney avant de tromper Brad Guzan au premier poteau.

En vedette : L'absence de Robin Van Persie était une opportunité pour Danny Welbeck qui a bien récompensé David Moyes pour sa confiance. Welbeck a été très altruiste avec les autres attaquants, mais sa détermination et son agressivité sont à féliciter. Valencia a été un poison pour le côté gauche de Villa et Antonio Luna. Januzaj a été aussi très influent.

On en parle : Welbeck avait indiqué sa préférence de jouer en pointe à une interview avec MUTV avant le match, et il a bien saisi sa chance en l'absence de Van Persie. Tom Cleverley a dominé le milieu de terrain de Villa, et a marqué un but mérité.

L'adversaire : Villa a bien démarré et a eu les meilleures occasions en début de partie, jusqu'à ce que Welbeck inscrive son doublé. Une fois le troisième but marqué par Cleverley, les hommes de Paul Lambert ont semblé découragés, comme leurs supporters qui ont quitté les travées du stade relativement tôt.

L'action du match : À 2-0, Rafael gagnait le ballon sur le côté droit et donnait à Valencia. Rapidement, le ballon parvenait à Wayne Rooney dont la frappe passait de peu à côté.

Dans les tribunes : Les supporters de United ont largement dominé les débats à Villa Park. Les deux buts rapidement inscrits par Welbeck ont tué l'ambiance chez les fans de Villa, et les visiteurs peuvent être satisfaits de cette victoire des hommes de Moyes. Ils ont aussi accueilli chaleureusement le retour sur la pelouse de Fletcher en scandant son nom à chaque touche de balle.
Source(s) : Manutd.com