Report : United 3 Real Madrid 1

Manchester United s'est qualifié pour la finale de l'International Champions Cup à la faveur d'un succès 3-1 sur le Real Madrid, battant au passage le record d'affluence pour un match de football aux États-Unis.

Sam. 2 août 2014 - 22:00
Match amical
Manchester United
3
Real Madrid
1

Plus de 109 000 fans s'étaient en effet massés à l'intérieur du Michigan Stadium, affectueusement surnommé "The Big House", pour assister à la joute entre deux des plus grands ténors de la planète foot. Et les fans n'ont pas été déçus du spectacle, qui a tourné en faveur d'United grâce à un doublé d'Ashley Young en première période, suivi d'une tête de Chicharito à dix minutes du terme.

Première période :

Louis van Gaal avait aligné un onze solide pour défier le champion d'Europe, avec Gareth Bale mais sans Cristiano Ronaldo laissé sur le banc. Darren Fletcher, de nouveau désigné capitaine, se procurait la première occasion de but à la 14e minute. Sur un corner de Wayne Rooney, Fletcher contrôlait à l'entrée de la surface avant d'armer une frappe qui flirtait avec le poteau gauche d'Iker Casillas.

United continuait de pousser et trouvait la faille à la 21e minute sur une nouvelle incursion signée Fletcher. Après un une-deux avec Rooney aux 18 mètres, l'Écossais glissait le ballon à Welbeck qui décalait Young côté gauche. L'ailier enroulait sa frappe et trompait Casillas pour concure en beauté un mouvement d'école.

Il ne fallait pas plus de six minutes à Gareth Bale pour ramener Madrid à hauteur. Servi via une longue transversale côté gauche, le Gallois pénétrait dans la surface avant d'être accroché par Michael Keane. Il ne se faisait pas prier pour prendre David De Gea à contrepied du point de penalty.

Rooney provoquait Casillas dans la foulée, puis Bale enflammait les tribunes d'une reprise de volée spectaculaire à dix mètres du but, mais De Gea veillait au grain.

Le vent de folie ne retombait pas et United en profitait pour reprendre la main à la 37e minute. En pleine forme, Ashley Young récupérait le ballon côté gauche puis centrait à destination de Wayne Rooney. Trop court, l'attaquant manquait le ballon qui poursuivait sa course dans le but de Casillas après avoir heurté le deuxième poteau.

Danny Welbeck, blessé, était remplacé par Wilfried Zaha. Rooney offrait ensuite un caviar à Juan Mata sur coup franc mais l'Espagnol ne parvenait pas à cadrer.

Deuxième période :

Van Gaal insufflait du sang neuf à la pause avec l'entrée en jeu de Luke Shaw, Tyler Blackett et Tom Cleverley en lieu et place de Young, Jonny Evans et Ander Herrera. Mais c'est le Real qui se montrait le plus dangereux avec à nouveau Bale en mode rouleau compresseur sur l'aile gauche. Après avoir hérité d'une longue passe, le Gallois se jouait de Keane avant de trouver Isco seul dans la surface. Mais la frappe de l'Espagnol, déviée par Phil Jones, était captée par De Gea. Bale finissait par battre De Gea à la 55e minute d'une praline des 25 mètres, mais le portier espagnol était secondé par son poteau.

Pepe semait la zone après un corner mal dégagé par la défense d'United, puis Bale centrait pour le remplaçant Raul De Tomas, dont la tête à bout portant ne trouvait pas le cadre.

À l'autre extrémité du terrain, Shaw, Shinji Kagawa et Hernandez combinaient pour aboutir à une tentative du Mexicain, dont la pichenette buttait sur Casillas. Quelques minutes plus tard, c'est Cleverley qui se cassait les dents sur le gardien international.

Le stade explosait avec l'entrée en lice de Ronaldo à la 74e minute, mais c'est United qui quittait la pelouse en vainqueur grâce au troisième but signé Chicharito, suite à un centre trois étoiles de Kagawa. Prochain rendez-vous : lundi à Miami contre Liverpool.

Buts : Young (21', 37'), Hernandez (80') pour United; Bale sp (27') pour le Real

Sur le forum