Report : Burnley 0 United 0

2567 fois


Le début de saison frustrant de Manchester United s’est poursuivi à Burnley, où les Red Devils ont été tenus en échec 0-0.

Sam. 30 août 2014 - 13:45
Premier League - 3e journée
Burnley
0
0
Manchester United

Après s’être fait peur en début de rencontre, les hommes de Louis van Gaal ont dominé la possession, sans toutefois parvenir les quelques occasions franches qu’ils se sont procurés, à l’image d’un tir de Robin van Persie dégagé sur sa ligne par Dean Marney. United aurait également pu bénéficier de deux penalties, mais l’arbitre Chris Foy en jugeait autrement, que ce soit sur le contact subi par Ashley Young dans la surface, ou sur le tir du même joueur détourné par le bras par Ashley Barnes.

Angel di Maria était titularisé, quelques jours seulement après son transfert record en provenance du Real Madrid, tandis que Wayne Rooney portait le brassard de capitaine pour son 400e match débuté avec les Red Devils.

Première période

Le fervent public de Turf Moor manquait de fêter l’ouverture du score de leur équipe dès la 3e minute, sur un coup franc consécutif à une faute de Phil Jones sur Lukas Jutkiewicz aux abords de la surface. Le coup de pied arrêté été exécuté par l’ancien Mancunien David Jones, qui voyait sa frappe rebondir sur la transversale.

Jutkiewicz était le joueur de Burnley le plus dangereux en première période : quelques secondes plus tard seulement, il se retrouvait au duel avec à David de Gea, mais le gardien espagnol s’interposait bien.

Di Maria cherchait à briller pour sa grande première, et il s’illustrait par une magnifique ouverture vers Van Persie, qui se créait la première occasion du match à la 14e minute. L’attaquant réalisait un contrôle parfait, avant de buter sur un autre pensionnaire de United, le gardien Tom Heaton.

La nouvelle recrue faisait des étincelles et était une nouvelle fois impliquée sur une occasion, un centre à ras de terre pour servir Juan Mata au point de penalty, mais le milieu de terrain espagnol glissait au moment d’armer sa frappe.

Dans cette première période chiche en occasions, Burnley passait cependant tout près de débloquer le tableau de marque, mais la volée de 20 mètres signée Jones n’inquiétait pas De Gea. Les deux équipes réclamaient ensuite un penalty, lorsque respectivement Young et Danny Ings perdaient un duel musclé dans la surface, mais le jeu se poursuivait.

Deuxième période

Au retour des vestiaires, les Red Devils reprenaient le jeu à leur compte, grâce notamment aux inspirations de Di Maria. Contré alors qu’il se faufilait dans la surface adverse, son ballon était récupéré par Rooney, mais le tacle de Jason Shackell permettait à Burnley de préserver son invincibilité.

À mesure que le temps passait, United augmentait sa pression. Di Maria dépossédait Keiran Trippier du ballon au poteau de corner, avant de s’avancer pour servir Rooney. Burnley ne parvenait pas à éloigner le danger et le ballon atterrissait dans les pieds de Van Persie, dont le tir était repoussé par Marney.

De son côté, le promu continuait de procéder en contres et se procurait une occasion de but lorsque Matt Taylor trouvait de l’espace dans la moitié de terrain de United. Sa frappe à ras de terre était facilement captée par un De Gea peu mis à contribution.

En fin de rencontre, Di Maria et Van Persie étaient replacés par Anderson et Danny Welbeck, mais c’est Rooney qui se procurait l’occasion suivante. Suite à une belle combinaison de Mata et Antonio Valencia dans l’entrejeu, Rooney s’élevait plus haut que les défenseurs au second poteau, mais sa tête manquait le cadre.

La deuxième période s'achevait comme la première, avec un tir de Young qui semblait repoussé par la main d’Ashley Barnes. Chris Foy refusait une nouvelle fois d’accorder un penalty qui aurait été la dernière chance pour United d’enregistrer sa première victoire en match officiel de l’ère Van Gaal.


Sur le forum


Source(s) : ManUtd.com