Report : United 3 Burnley 1

1514 fois


Manchester United a dû batailler ferme pour prendre les trois points mais a finalement disposé de Burnley 3-1 grâce à un doublé de Chris Smalling et un penalty de Robin van Persie.


Les hommes de Sean Dyche pourront s'en mordre les doigts étant donné leur match de qualité, mais deux têtes de Smalling avant la pause et un penalty ont eu raison des Clarets qui avaient répondu par Danny Ings. Les Red Devils perdaient Phil Jones d'entrée, et Daley Blind un peu plus tard, mais menaient tout de même 2-1 à la pause.

PREMIERE PERIODE :

Ancien d'Old Trafford, Michael Keane avait déjà eu une ocasion quand Smalling remplaçait Jones après seulement cinq minutes. Tom Heaton, un autre ancien de la maison, repoussait une frappe lourde de Paddy McNair en corner. Rooney le tirait, Van Persie détournait pour Radamel Falcao qui prolongeait. Smalling sautait plus haut que tout le monde, et pour son premier ballon du match, trouvait le chemin des filets.

Le bonheur était de courte durée puisque Michael Kightly obligeait David De Gea à une claquette. Mais un suprbe centre de Kieran Trippier permettait à Ings d'égaliser sur une tête plongeante.

Ings était excellent, omniprésent, et dangereux malgré un bon bloc de Marcos Rojo. Il déjouait le piège du hors-jeu pour donner intelligemment à Ashley Barnes qui tirait de peu à côté.

Les espaces continuaient à se créer devant le gardien espagnol, et Barnes envoyait une tête hors cadre après une belle passe de Kightly. United doublait la mise dans le temps additionnel lorsque Rooney et Angel Di Maria jouait un corner à deux. L'Argentin centrait au second poteau pour Smalling qui ne laissait aucune chance à Heaton de la tête.

DEUXIEME PERIODE :

L'avance était mince et les Clarets auraient dû égaliser en début de seconde période. Ings trouvait joliment George Boyd qui centrait et, après le dégagement manqué de Smalling, De Gea devait s'interposer à bout portant devant Ings. Smalling dégageait ensuite sur le n°10 de Burnley et le ballon rebondissait sur la barre, pour le plus grand soulagement de United.

Une frappe d'Adnan Januzaj détournée par Keane obligeait Heaton à s'employer, et Di Maria réclamait un penalty après un slalom dans la défense adverse. Mais les hommes de Louis van Gaal avaient du mal à déstabiliser une défense très bien organisée et motivée.

Ings ne ménageait pas ses efforts en attaque, et les Red Devils avaient du mal à tuer le match. James Wilson entrait en jeu à la place de Falcao et tentait de presser Heaton plusieurs fois. Le match se jouait dans les 10 dernières minutes.

Kightly tirait au-dessus, et sur le corner, Di Maria s'échappait avant d'être descendu dans la surface par Scott Arfield. Van Persie prenait la responsabilité et envoyait Heaton à contre-pied. Jason Shackell dégageait un ballon sur la ligne devant Januzaj. C'était la dernière occasion, Manchester United prend la troisième place au classement.

 

United : De Gea ; McNair, Jones (Smalling 5'), Evans, Rojo ; Blind (Herrera 39'), Rooney, Januzaj, Di Maria ; Falcao (Wilson 74'), van Persie.

Buts : Smalling (6', 45'+2) Van Persie (81')

Affluence : 75 356 spectateurs

Source(s) : Manutd.com