Southampton 1 Man Utd 1 : de désillusion en désillusion

969 fois


Man Utd a de nouveau sévèrement pêché face à Southampton ce samedi, et doit se contenter du nul à St Mary.

Voir la feuille de match

Noter les Red Devils

Les Mancuniens, sans Shaw ni Martial, alignaient comme d'habitude un 4-2-3-1. Rashford était titulaire en pointe, avec Pereira sur le côté droit et James à gauche, Mata étant titularisé dans le rôle de créateur devant Pogba et McTominay. Défense classique, si ce n'est la présence du capitaine Ashley Young dans le onze de départ.

Les Red Devils ont été pris à la gorge rapidement par les Saints, mais ont malgré tout ouvert le score par l'intermédiaire de la pépite Dan James, auteur d'un nouveau magnifique but après celui de la semaine passée à Crystal Palace, dès la 10e minute. La domination était plutôt mancunienne après cela, même si les joueurs d'Ole Gunnar Solskjaer étaient loin de maîtriser totalement, se rendant coupables de pertes de balle tout à fait évitables, et peinant à créer du jeu pour déstabiliser les locaux. Aligné de nouveau dans la récupération, Pogba était invisible pendant tout le premier acte, Mata montrant quant à lui de bonnes choses dans la construction.

Amorphes en début de deuxième mi-temps, nous étions punis à une demi-heure de la fin par Vestergaard, beaucoup plus fort dans le duel que Lindelöf pour conclure de la tête un centre de Danso (58'). Les Saints venaient de cadrer leurs deux premiers tirs du match, la tentative d'Ings quelques secondes plus tôt ayant été sauvée par De Gea. Il nous restait beaucoup de temps pour revenir dans le match, et Kevin Danso, avec un deuxième jaune pour un tacle dangereux sur McTominay à 20 minutes du terme, nous redonnait un certain espoir (72').

Que nenni : United continuait de pousser dans le vide, ne se montrant que très peu dangereux. Les entrées de Lingard, Matic et Greenwood passèrent inaperçues, même si le dernier entré aurait pu devenir le héros du match si Angus Gunn n'avait sorti une belle horizontale pour dévier sa frappe enroulée dans les arrêts de jeu. Encore inefficaces face au bloc solide de Ralph Husenhüttl, les Mancuniens ont pris 5 points sur les 4 dernières journées, soit moins que la saison passée. Il faut remonter à 1992 pour retrouver un précédent...

C'est désormais l'heure de la trêve internationale. United reçoit Leicester City samedi 14 septembre pour tenter de faire mieux et d'enfin décoller au classement.

Le résumé vidéo sur DailyMotion