Manchester United 1-3 Crystal Palace : United ne sort pas du piège de cristal

Match Reports 907

Manchester United a coulé corps et âmes ce samedi en ouverture de sa saison face à Crystal Palace. Rien à retenir de positif, si ce n'est le premier but en rouge de Donny van de Beek.

Sam. 19 sept. 2020 - 18:30
Premier League - 2e journée
Manchester United
1
3
Crystal Palace

Manchester United (4-2-3-1) : De Gea - Shaw, Maguire, Lindelöf, Fosu-Mensah (Ighalo 81') - McTominay, Pogba (van de Beek 67') - Rashford, Fernandes, James (Greenwood 45') - Martial. Remplaçants : Henderson, Bailly, Wan-Bissaka, Fred. Entraîneur : Ole Gunnar Solskjaer.

Crystal Palace (4-4-2) : Guaita - Mitchell, Sakho, Kouyaté, Ward - Schlupp (Eze 75'), McCarthy (Milivojevic 88'), McArthur, Townsend - Zaha, Ayew (Batshuayi 81'). Remplaçants : Meyer, Hennessey, Inniss, Kelly. Entraîneur : Roy Hodgson.

Arbitre central : Martin Atkinson. Assistants : Lee Betts, Peter Kirkup. Quatrième arbitre : Robert Jones. VAR : Jonathan Moss. Assistant au VAR : Marc Perry.

Buts : von de Beek (80') pour Manchester United ; Townsend (7' p.d. Schlupp), Zaha (74' s.p., 85') pour Crystal Palace.

On espérait forcément une issue différente pour cette rencontre. Au-delà d'un adversaire normalement prenable pour les Red Devils, le début d'une nouvelle saison est normalement un moment de fête et de célébration. Mais au vu de la copie rendue ce samedi, on croise surtout les doigts, maintenant, pour que l'exercice 2020-2021 ne se transforme pas en un chemin de croix.

Dans son 4-2-3-1 fétiche, Ole Gunnar Solskjaer surprend toutefois avec les titularisations de Scott McTominay, Daniel James et Timothy Fosu-Mensah. Donny van de Beek, Mason Greenwood et Aaron Wan-Bissaka sont sur le banc, tandis que Nemanja Matic n'est pas dans le groupe. David de Gea est titulaire dans les buts, avec Dean Henderson sur le banc. En face, Roy Hodgson aligne un 4-4-2 classique avec deux récupérateurs et une attaque Ayew - Zaha.

Il ne faut que sept minutes à United pour craquer face à des Eagles plus mordants dès le départ. Victor Lindelöf ne parvient pas à contenir Jeffrey Schlupp dans le couloir droit, et le centre de celui-ci vers le second poteau trouve Andros Townsend qui conclut dans un angle fermé (0-1, 7'). Douche froide pour les Mancuniens, qui ne s'attendaient sans doute pas à un tel départ pour cet exercice. 83 minutes devraient suffire pour revenir dans la partie, mais les locaux inquiètent par leur manque d'inspiration et leur incapacité à déverrouiller le bloc londonien. Comme souvent la saison passée, et celle d'avant, le jeu est bien trop arrêté et les visiteurs ne sont jamais pris à défaut.

United dispose d'un pseudo-temps fort au milieu de la première période, mais les frappes de McTominay, Fernandes ou Pogba ne troublent pas franchement la vigilance de Guaita. Bien insuffisant pour espérer battre le quatorzième de la dernière édition. Solskjaer lance Greenwood à la place de James à la pause, mais c'est encore Palace qui se montre le plus entreprenant, avec des frappes de Zaha ou de Townsend dans les dix premières minutes après le break qui forcent notre défense à s'activer.

La seconde période est plus marquée par les occasions que la première, mais ce sont bien les visiteurs qui tirent leur épingle du jeu. Après un but refusé à Zaha pour une position de hors-jeu (66'), notre ancien joueur trompe David de Gea sur penalty à la suite d'un imbroglio qu'on espère ne pas voir trop souvent cette saison : Victor Lindelöf est sanctionné pour une faute de main difficilement évitable dans sa surface, le centre de Townsend à bout portant lui heurtant la main, Jordan Ayew s'élance face à De Gea qui stoppe sa tentative, mais le penalty est retiré car l'Espagnol était devant sa ligne de quelques centimètres. Palace change de tireur et Zaha double l'avance des siens (0-2, 74').

L'entrée de Donny van de Beek à la place d'un Pogba à court de forme, et peut-être d'envie, ponctuée du premier but pour notre nouvelle recrue après un centre de Fosu-Mensah mal repoussé par Kouyaté (1-2, 80'), est le seul point positif de cette journée. Incapable de réagir, incapable de proposer quoi que ce soit offensivement, et très friable défensivement, à l'image d'un Victor Lindelöf encore malmené sur le troisième but signé Zaha à nouveau (1-3, 85') : ce Manchester United-là, s'il ne revoit pas sa copie, ne peut pas prétendre à jouer le Top 6.

Quelques stats

C'est la première fois que Crystal Palace s'impose lors de deux visites consécutives à Old Trafford, toutes compétitions confondues.

Wilfried Zaha est le premier ancien joueur de Manchester United à inscrire un doublé face aux Red Devils en Premier League, après avoir joué au moins un match dans cette compétition sous la tunique rouge.

C'est la première fois que United concède trois buts dans un match de championnat à domicile depuis une défaite 0-3 contre les Spurs en août 2018.

David de Gea n'a pas réussi à arrêter les 18 derniers penaltys frappés face à lui en Premier League, le dernier arrêt remontant à octobre 2004 contre Everton.

Next

Manchester United se déplace à Kenilworth Road mardi soir (21h15 CET) pour y affronter Luton Town, équipe de Championship, au troisième tour de la League Cup.


Sur le forum