Manchester United 2-0 CF Grenade : la demi sans trembler

Match Reports

Manchester United se qualifie pour les demi-finales de l'Europa League 2020-2021 après sa seconde victoire face à Grenade. Les Red Devils affronteront l'AS Roma dans le dernier carré.

Jeu. 15 avril 2021 - 21:00
Europa League - 1/4 de finale
Manchester United
2
0
CF Grenade

Manchester United : De Gea, Telles, Lindelöf, Tuanzebe, Wan-Bissaka (Williams 81'), Matic, Fernandes (Mata 72'), Pogba (van de Beek 45'), Fred, Greenwood (Diallo 81'), Cavani (James 60').

CF Grenade : Rui Silva, Neva (Diaz 75'), German (Nehuen 81'), Vallejo, Foulquier, Gonalons (Molina 31'), Montoro, Machis, Herrera, Kenedy (Puertas 45'), Soldado (Suarez 45').

Buts : Cavani (6' ← Pogba), Vallejo c.s.c. (90') pour Manchester United.

Arbitre central : István Kovács (Roumanie). Assistants : Vasile Florin Marinescu, Ovidiu Artene (Roumanie). Quatrième arbitre : Sandro Schärer (Suisse). VAR : Bastian Dankert (Allemagne)Assistant au VAR : Pawel Gil (Pologne).

Comme à l'aller, il ne s'est clairement pas passé grand-chose dans cette rencontre. Cinq tirs cadrés simplement (deux pour les Anglais, trois pour les Espagnols), c'est très peu pour une soirée européenne. Clairement favoris après leur succès en Espagne, les Mancuniens ont eu la bonne idée de tuer le suspense dès l'ouverture de la rencontre. Alex Telles centre depuis le couloir gauche, Paul Pogba au premier poteau dévie parfaitement le ballon de la tête pour le déposer sur le pied gauche de Cavani dont la volée laisse Rui Silva sans réaction (1-0, 6').

Le reste est franchement anecdotique. Sans Maguire, Shaw et McTominay, suspendus, les Red Devils n'ont jamais été inquiétés par une équipe andalouse qui devait marquer trois fois pour se qualifier. Soit autant que le nombre de tirs qu'ils ont cadrés durant toute la rencontre. Les joueurs de Diego Martinez n'ont jamais paru prêts à se jeter tout à fait à l'abordage, comme si le sort de la confrontation avait été réglé par cette ouverture du score précoce d'El Matador.

L'entrée de Donny van de Beek à la pause, à la place d'un Paul Pogba averti et sous la menace d'une expulsion, n'apporte pas beaucoup plus. Les Mancuniens, en pleine gestion, ne se mouillent pas beaucoup. Le Néerlandais est cependant celui par lequel le danger arrivera le plus, entre un bon centre sur la tête de Greenwood qui ne peut appuyer sa tête (50') ou une frappe qui rase le poteau suite à un contre mené par le jeune attaquant anglais (59').

La fin de rencontre sera l'occasion de voir quelques visages bienvenus fouler la pelouse, comme celui de Juan Mata, qui n'a plus joué une minute de football depuis fin février, ou Amad Diallo, disparu des radars depuis son but à Milan, et le sort de la partie bascule définitivement dans les derniers instants.

Un premier contre mené par Diallo est stoppé irrégulièrement par Victor Diaz en position de dernier défenseur, qui s'en sort étonnamment sans que la faute soit signalée. Les Nazaries se jettent à l'attaque. Sur le centre qui suit depuis la gauche, la tête de Yangel Herrera à bout portant est stoppée sur sa ligne par De Gea. Les joueurs locaux repartent à l'attaque, Mata renverse le jeu vers la gauche, et le centre de Telles, qui ne peut être repris par Mata, est dévié dans son propre but par Vallejo (2-0, 90'). Le karma.

Mission accomplie, sans sourciller. Pour les demi-finales, avec la réception de la Roma à Old Trafford dans deux semaines et le déplacement en Italie sept jours plus tard, on espèrera toutefois voir un peu plus de football.

Next

Manchester United recevra Burnley à Old Trafford pour la 32e journée de Premier League, dimanche 18 avril à 17:00 CET. Les Clarets sont actuellement seizièmes du championnat.


Sur le forum