Manchester United 4-1 Newcastle United : le retour du fils prodigue

Match Reports

Pour son retour, Cristiano Ronaldo a inscrit les deux premiers buts de Manchester United, et fait chavirer Old Trafford en étant le grand artisan de la victoire face à Newcastle.

Sam. 11 sept. 2021 - 16:00
Premier League - 4e journée

Manchester United : De Gea, Shaw, Maguire, Varane, Wan-Bissaka, Matic, Fernandes (van de Beek 85'), Pogba, Sancho (Lingard 66'), Ronaldo, Greenwood (Martial 85').

Newcastle United : Woodman, Manquillo (Murphy 77'), Hayden, Lascelles, Clark (Lewis 84'), Ritchie, Almirón, Willock (Hendrick 86'), Longstaff, Joelinton, Saint-Maximin.

Buts : Ronaldo (45', 62'), Fernandes (80'), Lingard (90') pour Manchester United ; Manquillo (56') pour Newcastle United.

 

 ⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Pour la reprise du football anglais après les rassemblements des sélections nationales, les Red Devils ont réussi leur rentrée, avec une mention spéciale au "nouvel" arrivant. Avec son doublé, Cristiano Ronaldo a permis à son équipe de prendre l'avantage juste avant la pause alors que les Magpies avaient réussi à parfaitement verrouiller jusqu'ici, et à faire basculer une deuxième fois la rencontre après l'égalisation de Willock, juste après l'heure de jeu.

Les Mancuniens, qui étaient complètement en possession du ballon mais restaient à portée de visiteurs dangereux en contre, ont finalement réussi à tirer leur épingle du jeu pour prendre la tête du championnat après quatre journées.

Newcastle gare le bus

Il faut dire qu'un score pareil était loin d'être évident au départ, tant les joueurs de Steve Bruce sont déterminés à créer un mur de briques sur la pelouse du Théâtre des Rêves. Incapables de sortir de leur moitié de terrain pour leur millième rencontre en Premier League, ils obligent les créateurs du milieu rouge, Bruno et Pogba, à chercher les attaquants au-dessus de la défense, sans beaucoup de succès.

Ronaldo est déjà en jambes, et a la volonté de poser son nom au tableau d'affichage. Une première ratée en pivot (7'), une deuxième très difficile du gauche dans un angle très fermé (10'), il participe aussi au jeu et n'hésite pas à s'exporter un peu plus à gauche pour toucher des ballons sur les côtés. Le jeu mancunien, en combinaisons, avec beaucoup de passes courtes, s'écrase cependant sur la digue bâtie par les noir et blanc, qui affichent des velléités en contre (Almiron et Ritchie, 23') ou bénéficient des largesses de notre défense pour faire passer des frissons dans les travées, comme une mauvaise touche de Shaw à la 28', ou une passe en retrait très peu appuyée de Wan-Bissaka quelques instants plus tard.

La situation semble donc s'enliser, jusqu'à ce que l'homme providentiel trouve finalement l'ouverture juste avant le coup de sifflet signalant la pause. Côté droit, Mason Greenwood repique sur son pied gauche et tente la frappe à ras de terre à vingt mètres. Légèrement contrée, elle est mal jugée par Frederick Woodman, troisième gardien de nos adversaires et titulaire en l'absence de Dubravka et Darlow, dont la faute de main profite à l'inévitable Cristiano Ronaldo, seul à un mètre du but et qui fait exploser littéralement Old Trafford (1-0, 45').

Ronaldo foudroie les Magpies

Au retour des vestiaires, les Mancuniens font preuve d'assez peu d'urgence dans leur jeu et se retrouvent punis logiquement par une équipe adverse qui n'a rien lâché et continue de procéder en contres. Une excellente action d'Almiron lui permet d'effacer trois joueurs alors que le bloc rouge est coupé en deux et de lancer Saint Maximin plein axe. Le Français temporise comme il faut face à Varane et décale au bon moment Manquillo sur sa droite, qui fusille de Gea de près (1-1, 56').

On se dit alors qu'on va vers peut-être une demi-heure de galère, si Steve Bruce et ses hommes sont tentés de redéployer la grande muraille de Newcastle. Heureusement, le doute n'a pas le temps de s'installer dans les esprits de nos joueurs. Un contre, cette fois en notre faveur, est initié par un excellent décalage de Pogba vers la gauche, où il trouve Luke Shaw à cinquante mètres du but de Woodman. Le latéral anglais se projette, profite du bon appel de Ronaldo sur sa gauche pour le mettre sur orbite, et le Portugais enchaîne sa touche de balle avec une frappe du gauche entre les jambes de son vis-à-vis pour redonner l'avantage aux siens (2-1, 62').

Newcastle va enfin finir par couler, malgré un peu de résistance, comme cette tentative de Joelinton repoussée par de Gea (67'). C'est Bruno Fernandes qui inscrit le but du break, sur une frappe magnifique à vingt-cinq mètres : pas attaqué, le Portugais nettoie la lucarne droite de Woodman d'une frappe enroulée parfaite (3-1, 80'). Jesse Lingard clot les hostilités sur un excellent mouvement collectif, en étant trouvé par Pogba dans la surface. Anthony Martial laisse intelligemment passer et JLingz élimine d'un crochet extérieur avant d'enrouler une frappe au ras du poteau (4-1, 90').

Mission accomplie pour United, qui va pouvoir aborder sereinement son déplacement de mardi.

Next

Les Mancuniens débutent leur parcours en Ligue des Champions la semaine prochaine avec un déplacement à Berne pour y affronter les Young Boys, mardi 14 à 18:45. Pensez à pronostiquer la rencontre ici.


Sur le forum