Manchester United 0-5 Liverpool FC : salah fout très, très mal

Match Reports

Manchester United s'est fait fesser comme jamais par une équipe de Liverpool menée par un Mohamed Salah de gala. De quoi montrer, si besoin était, l'écart abyssal entre les deux formations (0-5).

Dim. 24 oct. 2021 - 17:30
Premier League - 9e journée

Manchester United : De Gea, Shaw, Maguire, Lindelöf, Wan-Bissaka, Fernandes (Dalot 62'), Fred, McTominay, Rashford (Cavani 62'), Greenwood (Pogba 46', exclu 61'), Ronaldo.

Liverpool FC : Alisson, Alexander-Arnold, Konaté, van Dijk, Robertson, Keïta (Oxlade-Chamberlain 64'), Henderson, Milner (Jones 27'), Salah, Firmino (Mane 76'), Jota.

Buts : Keita (5'), Jota (13'), Salah (38', 45'+5, 50') pour Liverpool FC.

 ⭐ Notez les joueurs mancuniens ici ⭐

Comment décrire l'indescriptible ? C'est pourtant ce que nous essayons de faire chaque fois ici dans nos résumés de match, alors autant essayer de rendre l'épreuve la moins douloureuse possible pour votre serviteur et aller à l'essentiel.

Liverpool comme à l'entraînement

Le premier acte est un modèle de fessée reçue en bonne et due forme, entre une victime 100% consentante et un bourreau qui ne demandait pas à prendre autant de plaisir. Manchester United s'est fait ouvrir en deux bien trop souvent dans ces 45 premières minutes pour prétendre à un score moins violent que le 0-4 de la pause, et cela a commencé dès la 6ᵉ minute lorsque Naby Keita s'est présenté seul face à de Gea pour le finir du plat du pied après avoir profité d'une couverture défensive honteuse (6', 0-1).

Les Scousers doublent le score avant le quart d'heure de jeu, suite à un long ballon depuis la gauche très mal négocié par le duo Maguire - Shaw. Cela profite à Alexander-Arnold dans le couloir droit dont la passe au cordeau est reprise sans opposition par Jota à bout portant (13', 0-2). Entre temps, Firmino était passé près d'inscrire le second but

Liverpool va se mettre en mode un peu plus gestionnaire, histoire de ne pas se cramer si vite, et laisser patiemment les vaguelettes rouges s'écraser sur leur défense. Les Mancuniens sont obligés de prendre leurs chances à mi-distance en plusieurs occasions, mais Rashford (10') et Shaw (22') manquent le cadre de peu, tandis que Greenwood voit Alisson s'opposer à sa frappe puissante (29').

Mais bon, au bout d'un moment, il faut bien se remettre à jouer. Alors les joueurs de Jürgen Klopp se mettent en mode entraînement et utilisent les plots rouges comme points de repère pour se frayer un chemin vers notre but à coups de petites passes redoublées. Keita hérite de la balle à droite, ENCORE trop seul une nouvelle fois, et Salah conclut de près (38', 0-3). L'Egyptien signera son doublé avant même la pause, en étant trouvé seul à droite, ENCORE, pour finir tout seul (45', 0-4).

Fait rarissime à Old Trafford, les joueurs et le staff sont hués au moment de rejoindre le tunnel. Triste, mais ô combien logique.

You'll maybe walk alone, Ole

Un seul changement à noter pendant la pause, la sortie de Mason Greenwood, pas le plus mauvais pourtant, et l'entrée de Paul Pogba. Et on repart sur les mêmes bases avec le cinquième doigt de la manita et le troisième but du hat-trick de Mohamed Salah, trouvé ENCORE bien trop seul à droite par Jordan Henderson, et qui pique au-dessus de de Gea (50', 0-5).

Quand rien ne va, rien ne va, et la réduction de l'écart, ou devrions-nous dire du Grand Canyon, par Cristiano Ronaldo d'une belle frappe enroulée est annulée pour une position de hors-jeu (52'). On continue dans notre superbe lancée avec un passage à dix contre onze à l'heure de jeu après un tacle horrible de Paul Pogba sur Naby Keita, les deux pieds décollés, qui lui vaut un jaune rapidement converti en rouge par Anthony Taylor (61').

Ce qui était déjà difficile en étant onze contre onze va l'être forcément encore plus en infériorité numérique, mais heureusement les visiteurs semblent plutôt satisfaits d'avoir fait le job, et en face, United ne prend plus aucun risque, comme en témoignent les sorties de Bruno et Rashford, remplacés par Cavani et Dalot (62'). Une très belle frappe de loin d'Alexander-Arnold est sortie de sa lucarne opposée par de Gea (71'), mais en dehors de cela, les Scousers terminent en marchant, sans se fouler.

Désormais, on attend avec impatience la prochaine story Instagram du club pour  nous expliquer que tout va bien en coulisses. Le prochain communiqué risque bien, pour le meilleur ou pour le pire, de nous annoncer tout autre chose.

Next

Manchester United se déplacera à Tottenham samedi prochain à 18:30 pour la dixième journée de Premier League. Retrouvez le calendrier complet ici.


Sur le forum