Beautiful days

4792 fois



Samedi : Liverpool (4e) chute à Reading

A trois points de Manchester United samedi midi avec un match en retard à jouer, même s'ils se font discrets derrière le duo United - Arsenal, les Scousers représentent toujours une menace. Surtout à une semaine du derby si attendu à Anfield.

Mais les Royals de Reading, en s'imposant 3-1 face aux coéquipiers de Steven Gerrard, ont brisé le nouvel élan des Reds qui restaient sur trois victoires consécutives, et surtout fait chuter le club de la Mersey pour la première fois de la saison.

Stephan Hunt avait ouvert le score sur penalty pour les pensionnaires du Madjeski Stadium, mais Steven Gerrard égalisa peu après. En deuxième période, Kevin Doyle et James Harper terminèrent le travail. Espérons que nos Red Devils seront tout aussi inspirés dimanche prochain.

Dimanche : City (5e) tombe à Tottenham

La belle envolée de début de saison des Citizens se transforme peu à peu en début de crash. Imbattable à domicile, l'autre club de Manchester peine à confirmer à l'extérieur. Un constat qui, s'il persiste, pourrait bien rayer les Sky Blues de la course au titre, quand on connait l'importance des points pris hors de ses bases.

Cette fois, le bourreau s'appelle Tottenham. Si les Spurs ont alterné le bon et le mauvais ces dernières années, ils flirtent carrément avec la relégation (et parfois font plus que flirter) depuis le début de la saison. Pourtant, ce sont bien les blancs qui ont pris les trois points ce dimanche.

Un but (de la main?) de Pascal Chimbonda a donné l'avantage aux locaux, mais Rolando Bianchi a égalisé après être entré en jeu à la place d'Etuhu à l'heure de jeu. C'est un but d'un autre remplaçant, Jermaine Defoe, qui a donné la victoire aux siens.

City pointe à présent à six points de United.

Toujours dimanche : Arsenal (1er) déraille à Boro

Après avoir perdu deux points en match à retard à Newcastle en milieu de semaine (match nul 1-1), Arsenal n'a pas vu ses affaires s'arranger en s'inclinant à Middlesbrough dimanche après-midi.

Stewart Downing, sur penalty, a ouvert le score pour l'équipe locale, relégable au coup d'envoi, et Tuncay a doublé la mise à un quart d'heure de la fin. La réduction du score de Tomas Rosicky à la 90e minute ne changea pas le cours des choses et Boro s'imposa donc 2 buts à 1.

Les Gunners, dans une forme scintillante depuis le mois d'août, voient donc Manchester United se rapprocher dangereusement. Les hommes d'Arsène Wenger n'ont plus qu'un point d'avance sur nous autres Red Devils.

Vivement dimanche prochain!

Lors de la 17e journée, on aura droit entre deux chocs entre équipes du Big Four : Liverpool recevra Manchester United à 14h30 et Chelsea ira à Arsenal à 17h. Deux rencontres qui pourraient bien bouleverser la hiérarchie au sommet.

Sur le forum


Source(s) : Manchester Devils