Report : United 4 Watford 0

2389 fois


Manchester United s'est imposé sans grand problème mercredi soir à Old Trafford, devant la lanterne rouge de la Premier League dans le cadre de la 25e journée. Les leaders ont dominé Watford sur le score sans appel de 4 buts à 0, dont 3 en seconde période.


Les hommes de Sir Alex Ferguson se sont sans doute rappelés du match nul concédé l'an dernier face à une équipe de Sunderland en pleine crise, engluée au fond du tableau du début à la fin de la saison, après une série de 11 victoires consécutives. Et cette fois, avec Chelsea qui court toujours derrière les Red Devils, un résultat autre qu'une victoire aurait sans doute rendu Fergie rouge de colère.

Celui-ci a pourtant choisi de reposer plusieurs de ses titulaires dans l'optique de cette rencontre. Plusieurs joueurs d'expérience ont fait place à des équipiers en manque de temps de jeu. Ainsi, Edwin van der Sar a été remplacé dans les buts par Tomasz Kuszczak, qui était titularisé pour la première fois en Premier League depuis la 5e journée contre Arsenal.

De même, Patrice Evra, souvent préféré à Gabriel Heinze cette saison, était laissé au repos au profit de l'Argentin. Le reste de la ligne défensive des locaux restait inchangée, avec Gary Neville à droite prenant le brassard de capitaine, et Rio Ferdinand et Nemanja Vidic au centre.

Au milieu, on assistait au retour de Cristiano Ronaldo sur le flanc droit après une semaine de vacances méritée accordée par Sir Alex. Paul Scholes et Ryan Giggs prenaient congé du terrain, remplacés respectivement par John O'Shea et Kieran Richardson. A ces trois-là se rajoutait Michael Carrick au milieu. Et aux avant-postes, Ole Solskjaer était titulaire, accompagnant un Wayne Rooney auteur de 3 buts lors des 2 dernières rencontres.

Quant à eux, les visiteurs se voyaient privés de leur gardien titulaire, le jeune Ben Foster. Celui-ci étant en effet prêté par Man United aux Hornets, et le règlement anglais interdisant à un joueur prêté de jouer contre le club avec lequel il est sous contrat, les visiteurs durent donc aligner Richard Lee dans les buts.

Watford, qui avait déjà du mal en première partie de saison avec seulement 15 points engrangés en 24 journées, venait également de voir partir son attaquant Ashley Young, parti à Villa au mercato. Aidy Boothroyd, le coach des Golden Boys, connait actuellement de sérieux problèmes d'effectif, comme en témoigne la présence de l'arrière gauche de 37 ans Chris Powell au milieu de terrain.

Le match commença assez lentement, avec peu d'occasions de part et d'autre pendant les 10 premières minutes. La première opportunité du match vint en faveur des Reds, avec une tête lobée de Wayne Rooney qui passa de peuà côté des buts des Hornets.

6 minutes plus tard, le défenseur Jay Demerit décida de donner un petit coup de main à des Red Devils qui n'en demandaient pas tant. Sur une offensive apparemment pas très dangereuse des locaux, celui-ci fit s'écrouler Ole Solskjaer dans la surface de réparation en le retenant par le maillot. L'arbitre du match Mike Dean n'hésita pas une seule seconde et désigna le point de penalty.

Cristiano Ronaldo se chargea d'exécuter la sentence, et tira le coup de pied de réparation à droite de Richard Lee pris à contrepied (1-0, 19'). Il marquait au passage son 14e but de la saison, 14 buts tous marqués en Premier League, mais reste à la 2e place du classement général en Angleterre étant donné que Didier Drogba a également marqué un but dans la soirée.

Au lieu de capitaliser sur cet avantage, les Mancuniens n'accélérèrement pas leur jeu autant que Sir Alex l'aurait voulu. Et ils auraient même pu se faire surprendre sur une (rare) attaque de leurs hôtes. Chris Powell, parti sur l'aile gauche, tenta un centre dans la surface de Tomasz Kuszczak, mais celui-ci se transforma en un lob qui vint s'écraser sur le poteau du gardien polonais.

Man U continuait d'attaquer, monopolisant un ballon qui ne passait que très peu dans les pieds des joueurs de Watford. Dans ce contexte, tous les joueurs se lançaient à l'abordage, notamment sur coup de pied arrêté. Nemanja Vidic vit sa tête passer juste au-dessus sur un corner tiré par Michael Carrick, et se montrait régulièrement dangereux sur les phases arrêtées.

La première mi-temps connut une fin plus dynamique, toujours en faveur de Man U. Kieran Richardson fut tout près de doubler l'avantage des Reds avec un puissant tir du droit à 20 mètres qui frôla la barre transversale des Hornets.

Les deux équipes rentrèrent aux vestiaires à la fin d'une première période largement dominée par les locaux, qui pouvaient tout de même s'estimer malchanceux de n'avoir su ajouter d'autres buts à cette ouverture du score après 20 minutes de jeu. Et la seconde mi-temps reprit sur le même rythme, MU se créant de nombreuses occasions dès la reprise et se montrant dangereux sur chaque attaque. Wayne Rooney vit son tir passer à côté de la lucarne, tandis qu'Ole Solskjaer et Kieran Richardson manquèrent leurs tirs dans la surface.

A l'heure de jeu cette domination finit par payer. Mais une fois encore, c'est la défense de Watford qu'il faudrait montrer du doigt. A la réception d'un service de Wayne Rooney, Kieran Richardson se retrouva seul sur le côté gauche, temporisa et centra dans le but de trouver Ronald au centre. Mais Lloyd Doyley détourna le ballon de la tête hors de portée de son gardien, avant que le Portugais n'ait pu esquisser le moindre geste (2-0, 60').

Cristiano Ronaldo faillit ajouter un second but à son compteur de la soirée, et cela serait devenu réalité sans un arrêt assez exceptionnel de Richard Lee. Wayne Rooney, sur l'aile droite, adressa un centre millimitré à destination de son coéquipier, qui reprit de la tête. L'occasion pour le portier des Golden Boys de se mettre en évidence, au prix d'un excellent réflexe de Lee pour empêcher les Reds d'aggraver le score.

Mais il n'allait rien pouvoir faire à une vingtaine de minutes de la fin du match, devant le rouleau compresseur rouge qui allait tout écraser sur son passage. Avec Wayne Rooney dans le rôle du conducteur. Le jeune prodige anglais fut d'abord passeur décisif pour Henrik Larsson, qui venait d'entrer en jeu à la place d'Ole Solskjaer. Alors que le Suédois venait de lui donner le ballon, il avança, et feint de frapper à 2 mètres des buts. Dans le même mouvement, il redonna à la perfection à Larsson dans un trou de souris, qui dévia à peine le cuir pour terminer un mouvement collectif de toute beauté (3-0, 69').

Wayne se transforma ensuite en buteur, moins de 120 secondes plus tard. Cristiano Ronaldo, de passage dans l'axe, donna le ballon à l'attaquant dans le dos de la défense d'une jolie pichenette. Ce dernier contrôla la balle dans la surface, et seul devant Lee sorti à sa rencontre, il choisit de lober le gardien des Hornets pour enfoncer un peu plus le clou (4-0, 71').

La messe était dite. Sir Alex fit entrer Mikael Silvestre et Wes Brown, très peu en vue sur le terrain, à la place de Nemanja Vidic et Michael Carrick. La fin de la rencontre allait se terminer plus tranquillement, avec juste à noter un tir sur le poteau de Ronaldo. Et les joueurs de Watford n'en finissaient plus de courir après le ballon, sous les "Ole!" des fervents d'Old Trafford...

United reste donc à 6 points de Chelsea, qui l'a emporté sur Blackburn 3-0 dans le même temps. Pour le compte de la 26e journée, les Reds se déplaceront à White Hart Lane, l'antre des Spurs de Tottenham. Coup d'envoi dimanche 4 février à 17 heures.

United : Kuszczak - Neville, Ferdinand, Vidic (Silvestre 75), Heinze - Ronaldo, Carrick (Brown 75), O’Shea, Richardson - Rooney, Solskjaer (Larsson 64).

Watford : Lee - Powell (Hoskins 61), Demerit, Doyley, Stewart - Mariappa, Bangura, Francis, Smith (Williamson 72) - Henderson (Kabba 76), Bouazza.

Sur le forum


Source(s) : Manchester Devils (Image : ManUtd.com)