Henrik : que du bonheur

2331 fois


Le vétéran suédois Henrik Larsson clame que son passage à United est comme un nouveau "bail dans la vie" pour lui et qu'il en apprécie chaque minute.


Bien que ça ne lui ait pris que quelques jours pour décider s'il acceptait ou non l'offre de prêt de Sir Alex Ferguson, l'attaquant de 35 ans n'a aucun regret d'avoir abandonné le calme de sa vie à Helsinborg pour l'effervescence et la frénésie qui entourent Old Trafford.

"A mon âge, je ne pensais pas avoir encore une fois la chance de pouvoir jouer avec des joueurs de ce calibre", a-t-il dit. "Je suis rentré en Suède l'été dernier, et j'avais plus ou moins décidé que je ne voulais plus aller ailleurs, donc quand United m'a contacté, c'était très surprenant et flatteur."

"Cela fait un moment que je regarde ces gars à la télévision et je ne pouvais pas dire non. Maintenant je suis ici et j'apprécie immensément. Il y a ici un grand esprit d'équipe, ce qui est une chose importante, et j'apprécie chaque minute passée sur le terrain."


Larsson reste néanmoins ferme sur son intention de rentrer en Suède le 12 mars comme prévu, mais vu l'impact immédiat qu'il a eu à Old Trafford, on voit mal comment Ferguson pourrait le laisser partir sans essayer de le persuader de rester pour le reste de la saison.

Il n'y a eu aucun signe de son âge avancé ou que les 6 mois passés en Suède après son départ du Barça ont émoussé son apétit et son talent indébiable.

Après avoir participé à la superbe action amenant le premier but de Rooney contre Portsmouth samedi dernier, Larsson a eu en retour une passe décisive du jeune attaquant anglais mercredi soir contre Watford.

"C'était une grande passe. J'ai pensé que Wayne allait tirer, mais à la dernière seconde il m'a glissé la balle. Je l'ai bien contrôlée et j'ai réussi à la mettre hors de portée du gardien."

La perspective de jouer aux côtés de Wayne Rooney et Cristiano Ronaldo était certainement une des motivations qui ont fait accepter à Larsson ce challenge anglais.

"J'ai toujours dit que c'était facile de jouer avec de grands joueurs, et ce sont de grands joueurs. C'est effrayant de se dire qu'ils peuvent encore énormément progresser, parce qu'ils sont déjà au top et à un niveau étonnant. C'est à eux de savoir à quel point ils veulent être bons, parce qu'ils n'ont aucune limite."

La contribution de Larsson au succès 4-0 a permis à United de porter sa différence de buts par rapport à Chelsea à 14, ce qui est un bon point à ajouter à leur avance de 6 unités sur les Londoniens. Avec 13 matchs encore à jouer, les pensionnaires d'Old Trafford semblent bien placés pour décrocher leur premier titre en 4 saisons.

Sur le forum


Source(s) : TeamTalk