Le point de Sir Alex

3661 fois


Sir Alex Ferguson s'exprime sur les rumeurs d'un possible départ du club, sur le recrutement ainsi que sur son staff, qu'il tient à saluer après une saison qui fut sur le plan des blessures particulièrement chargée.

Fergie ne partira pas

Sir Alex Ferguson a affirmé que le seul facteur qui pourrait potentiellement le voir abandonner sa position de manager de Manchester United serait une mauvaise santé.

La retraite de Sir Alex est un sujet de spéculation persistant alors que United continue à être performant que ce soit au niveau national ou européen sous sa direction. Après presque 24 ans à la tête de United, beaucoup auraient pris la décision de freiner un peu mais l’écossais montre toujours autant d’envie qu’à ses débuts.

"Je sais qui je suis. Je ne pense pas que je changerai encore à mon âge. Pensez-vous que je changerai ?", a déclaré Ferguson dans le Mail on Sunday.

"Ce que j’espère c’est que ma santé suive. Quand vous arrivez à 68 ans, on ne vous garantit rien. Vous espérez juste vous réveiller le matin."

"Pendant les trois ou quatre dernières années, j'ai perdu quelques recruteurs qui sont morts. Des grands recruteurs, vraiment brillants. Tous dans la soixantaine."

"Vous êtes confrontés à cela quand vous atteignez mon âge, quand vous allez aux obsèques des gens avec qui vous avez travaillé ou qui sont vos amis."

"Donc vous vous dites, 'C’est grâce à Dieu que je suis toujours là.'"

"Et c'est la seule chose qui vous détermine dans le rapport avec le football. Vous ne pouvez probablement pas faire votre travail à moins que vous ne soyez en bonne santé."


Ça a pris 4 ans à Ferguson pour remporter son premier trophée avec United – la FA Cup en 1990 – et il ne les a pas mené au titre avant encore 3 ans. On n’accorde rarement autant de temps à un manager de nos jours et l’écossais pense que c’est cette culture hâtive et basée sur les résultats qui signifient qu’il est difficile de désigner un successeur possible pour son trône.

Il a ajouté : "Vous pouvez parler des managers qui ont du succès en ce moment et qui sont sur la liste de tout le monde. Mais ils peuvent ne plus l’être dans deux ans. Ou même l’an prochain."

"Donc il est très difficile de dire qui me remplacera quand mon temps sera venu. Manchester United aurait besoin de quelqu'un qui soit brillant pour ce genre de job."

"La plupart des clubs chercheraient le manager qui a le plus de succès sur le moment. Mais d’ici deux ans, ils peuvent ne plus l’être autant."

"C'est un jeu horrible, une industrie de résultats et, comme Roberto Mancini l’a dit, vous pouvez perdre trois matchs en Italie et êtes mis à la porte."

"Nous devenons un peu comme ça nous aussi. Vous pensez à Peter Reid, Ruud Gullit et Bobby Robson à Newcastle, virés juste au début de la saison."

"Quand vous arrivez à ce niveau vous n'avez absolument aucune idée de comment diriger un club de football."


Trop tôt pour parler de transferts

La structure de l'équipe de United sera évaluée alors que les Reds terminent exceptionnellement la saison sans le trophée de Premier League dans la salle des trophées de Old Trafford. Mais Sir Alex ne se précipitera pas vers la signature de nouveaux joueurs, ou dans la discussion de cette probabilité – pas juste après une course au titre qui a vu son équipe perdre le titre d’un seul point sur Chelsea.

"Je ne vais pas l’annoncer (les projets de transfert) devant les caméras de télévision évidemment, mais nous allons regarder la structure du club", a déclaré le manager à MUTV. "C'est une bonne structure. Je pense que nous avons travaillé dur, au cours des années, à l'introduction de jeunes joueurs et à leur très bon développement au club. Nous allons devoir évaluer tout ça et peut-être faire une ou deux choses. Mais pour le moment, je n’ai rien à dire."

Quant à réfléchir à la raison pour laquelle United a terminé deuxième plutôt que premier, Sir Alex a dit : "Je ne vais pas me tourmenter à propos de cela. On pourrait dire beaucoup de choses. Peut-être que la décision cruciale prise à Stamford Bridge était une mauvaise décision pour nous et ça nous a peut-être totalement mis hors course pour le titre quand on y pense."

"Mais vous ne pouvez pas vous tourmenter pour ça. Parfois les choses tournent en votre faveur, parfois non."


Réitérant un point qu’il avait souligné en conférence de presse vendredi, le boss de United a déclaré que l’élimination en Champions League resterait son plus grand regret alors que nos adversaires des quarts de finale, le Bayern de Munich, se sont qualifiés pour la finale du 22 mai à Madrid.

"Je vois la Coupe d’Europe comme notre plus grande déception pour être honnête avec vous. Nous aurions dû aller en finale. Nous étions la meilleure équipe et avons joué de façon fantastique, nous n’avons juste pas eu de chance ce jour là et c'est ce qui peut arriver dans le football. Vous avez besoin d'un peu de chance."

Ferguson n'oublie pas son staff

Sir Alex Ferguson a loué les héros méconnus du staff de United, personnel médical ou coachs qui ont dû gérer une saison plutôt compliqué sur le plan des blessures et qui ont dû faire face à de nombreux défis.

Les Reds ont eu 16 joueurs qui ont été blessés 6 semaines ou plus durant la campagne 2009/10, mais Sir Alex déclare que son staff dévoué a géré la crise de la manière la plus professionnelle qu’il soit.

"Je peux être fier de mon personnel médical et de mon personnel d'entraînement pour l'expérience qu'ils ont montré et la façon dont ils ont géré la situation au niveau des blessures", a déclaré le boss à ManUtd.com. "Peu importe l’équipe que nous avons envoyé sur le terrain, ils ont toujours été bien préparé et toujours très motivés."

"Les sessions d’entraînement ont toujours été de haut niveau, ceux que nous cherchons dans ce grand club. Ces choses sont essentielles dans un club comme le notre quand vous affrontez des situations où il y a des blessures à répétition."


Il est remarquable que United ait joué le titre jusqu’au bout et ait terminé la saison avec la meilleure défense du championnat quand 9 joueurs défensifs ont été mis sur la touche plus ou moins longtemps.

"Vous avez besoin d’expérience pour y faire face et le staff médical, le personnel d’entraînement et moi-même avons cette expérience", a ajouté le boss. "Nous croyons toujours que si nous avons onze personnes à mettre sur le terrain, nous pouvons toujours gagner, peu importe qui ils sont. Je pense que c’est une vraie preuve du niveau ici."
Source(s) : ManUtd.com, SkySports.com