Retour sur la saison : Wayne Rooney

3694 fois


2009/2010 sera remémoré comme la saison où la carrière de Wayne Rooney prit une dimension stratosphérique.


Histoire de la saison : Utilisé dans un rôle plus central et avancé (souvent tout seul), le but principal de Rooney en cette saison était de trouver le fond des filets. Mais tous les doutes concernant son habilité à s'adapter à un rôle qui allait contre son désir naturel de poursuivre le ballon sur tout le terrain ont été effacés aussitôt que la nouvelle saison débuta. Il marqua 6 buts lors des 6 premiers matchs de United, incluant des buts contre Arsenal, Tottenham Hotspur et Manchester City. Mais ce n'était pas le veineux attaquant qu'on avait vu auparavant, un joueur qui s'engageait dans d'incroyables courses, mais sans résultat. Rooney a maintenu son record phénoménal pendant toute la saison, sans prendre compte du niveau de l'adversaire. Seulement une blessure à la cheville contractée lors du dernier match de mars a diminué ses statistiques … et eu un gros impact sur les ambitions de trophée des Reds.

Meilleur moment : Toujours inspiré, les qualités de Rooney ont été peut être plus évidents en janvier quand Hull City est venu à Old Trafford. A un moment où les médias mettaient la pression sur les Reds après des défaites en coupes contre Leeds et Manchester City, Rooney s'est assuré que les ambitions de titre de United restaient intactes en détruisant tout seul Hull avec son premier quadruplé dans sa carrière professionnelle. Lors de la sortie suivante de United, à Arsenal, Rooney était encore inspiré, délivrant une performance que Sir Alex a décrit de « classe mondiale » et il a marqué un but incroyable, voté plus tard But de la Saison.

Que reste-il ?Où va-t-on après une saison comme cella là? Les trophées individuels de Rooney ne feront que plus l'inspirer. La saison prochaine il pourrait même ajouter le Ballon d'Or à sa liste. C'est certainement à sa portée.

Les suggestions que United était l'équipe d'un seul homme en 2009/2010 sont exagérées. Et pourtant il est impossible d'ignorer l'impact que Rooney a eu sur la quête de trophées des Reds.

2009/10 apparitions: League 32, 26 goals; FA Cup 1; Carling Cup 2(1), 2 goals; Champions League 6(1), 5 goals; Autre 1, 1 goal. Total: 42(2), 34 goals

Tube de la saison : “En ce moment il est le meilleur du monde. Il est encore si jeune et il a l'opportunité de devenir encore meilleur.“ Dimitar Berbatov

En un mot : Phé-no-mé-nal

Sur le forum


Source(s) : manutd.com