Pas d'offre imminente des Red Knights

2594 fois


Le chef exécutif de Seymour Pierce, Keith Harris pense que toute offre des Red Knights pour Manchester United serait inutile tant que les Glazer ne seront pas vendeurs.

Les Red Knights constituent un groupe d’investisseurs intéressés par le rachat des Red Devils, mais ont actuellement écarté toute proposition en raison de la situation économique peu confortable du club.

Le consortium reste "engagé" dans le rachat des géants de la Premier League aux Glazer bien que Harris, qui fait partie de ce groupe, ne pense pas qu’une offre aboutirait à quelque chose.
Harris insiste sur le fait que tant que les Glazer ne seront pas prêts à prendre en compte les offres et à s’assoir autour d’une table avec des acheteurs potentiels, alors toute idée d’offre serait une perte de temps.

"Je pense que le message est clair, les actuels propriétaires ne sont pas intéressés pour vendre le club," déclarait-il à Sky Sports News.

"J’ai travaillé suffisamment dans le milieu des affaires pour savoir que pour qu’il y ait négociation, il faut un vendeur et un acheteur qui se rencontrent."

"Si le propriétaire n’est pas vendeur, qu’il est le seul actionnaire et qu’il n’est pas sous la pression de vendre, alors il n’y aura pas d’accord."

"Je ne pense pas qu’il y ait un seul intérêt dans une offre. Lorsqu’il est clair que les propriétaires ne souhaitent pas rencontrer d’éventuels acheteurs, alors je pense que l’on doit se dire qu’il n’y a pas lieu de faire une proposition d’achat."

"Il y a eu des propositions dans le passé et elles ont été déclinées. Ils ne se sentent apparemment pas sous pression ou désireux de le faire aujourd’hui."


Harris avait été personnellement critiqué par le chef exécutif de United, David Gill suite aux nouvelles rapportant les offres des Red Knights.

Il a accusé le président de chercher à se faire de la publicité à tout prix; bien qu'après avoir eu l'occasion de répondre à la critique, Harris a refusé de riposter.

"Je n’étais pas impliqué dans le fait que les Red Knights soient rendus publics », continue-t-il. « C’est un journaliste qui a eu vent du groupe. Je ne crois pas que nos intentions ont été dévoilées au bon moment."

"Les attaques personnelles n’ont pas de place dans le milieu des affaires. C’est pour cela que je reste silencieux sur la question."


Harris croit qu’un jour, United appartiendra en partie à ses supporters, bien qu’il soit incapable de donner un délai sur cette suggestion dû à la position actuelle des Glazer sur la possibilité de vendre le club.

"Le concept d’un club qui serait détenu par ses plus loyaux et dévoués supporters est louable." conclut-il.
Source(s) : Skysports.com