Gill et les autres ... contre la FIFA

2995 fois


David Gill, Directeur Général de United, s'en est pris à la FIFA après des messages plutôt incohérents sur le calendrier de la Coupe du Monde au Qatar en 2022.


L'Association des Clubs Européens (European Club Association - ECA), représentant 197 clubs à travers le continent, a souligné son opposition sur le fait de jouer le tournoi durant l'hiver, même si les températures en été peuvent atteindre 50 degrés Celsius au Qatar.

Une coupe du Monde jouée pendant la saison hivernale nécessiterait une restructuration complète du calendrier européen, et le secrétaire général de l'ECA, Michele Centenaro a déclaré que tous les clubs étaient opposés à la "perturbation de la saison traditionnelle du football européen."

Le président de la FIFA, Sepp Blatter avait dit le mois dernier qu'il s'attendait à ce que le tournoi se joue en hiver en 2022, mais il a depuis révisé sa position et a donné une forte indication sur le fait que le tournoi serait programmé en été.

"Cela n'a pas été géré correctement", a déclaré Gill. "Il y a eu des inquiétudes évidemment dans la façon dont cela s'est manifesté. Ce n'est pas seulement notre avis, c'est le sentiment de plus de 100 clubs individuellement et collectivement."

"C'est une question majeure qui aura des répercussion pour les clubs de football pendant 3 ans. Que cela se passe de cette façon était quelque peu surprenant. C'est une question qui n'a pas été traitée correctement."


Gill et d'autres sont aussi contre le fait de laisser partir les joueurs pour deux compétitions majeures dans la même saison - notamment l'année prochaine avec l'Euro 2012 et les JO de Londres qui se dérouleront à moins d’un mois d’intervalle.

"Un joueur qui est dans l'équipe pour l'Euro ne devrait pas être dans celle choisie pour les JO. Évidemment, nous voulons que les JO soient un succès et nous sommes heureux de laisser partir les joueurs mais je pense que le bon sens prévaudra", déclare Gill.

L’ECA a prévenu la FIFA qu’elle devrait être plus attentive à ses demandes ou au conflit à risque.

Celui qui lance un appel pour obtenir un plus grand rôle dans le processus de prise de décisions du calendrier des matchs internationaux est Sandro Rosell, le président des champions espagnols de Barcelone et le vice-président de l'ECA.

"Je ne dirais pas que nous sommes en guerre, les clubs sont très patients, mais nous avons nos limites", dit Rosell.

"Nous espérons que l'UEFA et la FIFA entendront ce que nous avons à leur dire. Nous n'avons aucun doute sur le fait qu'ils nous écouteront qu’ils prendront en considération ce que nous demandons et c'est logique et juste."

Les clubs sont fâchés que la FIFA ait ajouté 8 rencontres internationales au calendrier de 2011-2014, incluant les matchs amicaux de la semaine dernière en Europe.

Le directeur des opérations de l'AC Milan Umberto Gandini, le vice président de l'ECA, a déclaré que le calendrier actuel ne convenait à personne.

"Dites moi quel manager de sélection internationale ou quel manager de club est content qu'il y ait un match amical demain [la semaine dernière] ", dit Gandini. "Tout à coup nous découvrons qu'ils (FIFA) peuvent modifier le calendrier n’importe quand. Si vous n'êtes pas entendus vous devez crier."


Sur le forum


Source(s) : Skysports.com