United Archives : Jaap Stam

Histoire

En 1999, Jaap Stam vient de réaliser le triplé avec les Red Devils, et confirme qu'il est bien l'un des meilleurs défenseurs de son temps.


La fouille dans les archives du magazine officiel du club nous mène à un entretien exclusif avec le Néerlandais. Stam traite alors du tout début de sa carrière et de son engagement avec United, mais aussi d'autres sujets intéressants.

Vous vous orientiez vers le métier d'électricien avant de rejoindre le FC Zwolle...

J'ai décidé d'abandonner ma formation, mais je n'ai jamais considéré ce sport comme un risque. J'étais juste enchanté de pouvoir faire de ma passion un métier. Qui ne voudrait pas laisser tomber l'école pour le football ? Mes parents ont insisté sur l'importance et les valeurs de l'éducation, mais ils pensaient eux-aussi que c'était une superbe opportunité pour moi, donc ils m'ont conseillé d'essayer et d'aller le plus loin possible.

Où penseriez-vous être à l'heure actuelle si vous aviez décidé de poursuive votre formation d'électricien ?

Je serais quelque part au travail, à installer des ampoules...

Avez-vous toujours joué en défense ?

Je ne tenais pas spécialement à rester à l'arrière. Je voulais marquer des buts du milieu de terrain, faire comme mon héros Jan Wouters. Ce n'est qu'à partir de 17 ans que je me suis véritablement installé en défense. Mes entraîneurs avaient compris qu'avec ma taille et ma gabarit, je serais meilleur en défense. Aujourd'hui, j'apprécie tout autant sortir un tacle salvateur que marquer un but.

Avez-vous appris l'art du tacle ?

J'essaye de rester debout le plus longtemps possible. Je ne me lance dans un tacle que si c'est vraiment nécessaire, si je ne peux pas rattraper le joueur adverse. Un défenseur au sol est un défenseur vulnérable. J'aime poursuivre l'attaquant et user de ma force pour récupérer la balle. Quand je suis opposé à un joueur, j'essaye de mettre mon corps en opposition, entre lui et le ballon, et je me retourne avec le cuir. Un de mes meilleurs atouts est ma force. Je ne veux pas paraître arrogant, mais je n'ai pas encore joué contre quelqu'un qui pouvait rivaliser avec ma puissance.

Est-ce que la Premiership vous force à donner le meilleur de vous-même ?

J'ai de l'expérience maintenant. Je peux jouer sous la pression. Si vous pouvez vous en sortir avec le rythme de la Premiership, vous pouvez être confiant en ce qui concerne toute autre chose. Je dois réfléchir beaucoup plus rapidement que ce que j'avais l'habitude de faire aux Pays-Bas. Lorsque j'étais en possession du ballon dans le championnat là-bas, je pouvais prendre mon temps, bien regarder et sélectionner le coéquipier à qui je voulais donner la balle, tandis qu'en Premiership, vous disposez de très peu de temps. Vous devez agir, et vite.

Seriez-vous tenté de rejoindre d'autres joueurs Néerlandais à Barcelone ou dans un autre grand club ?

Le nouveau contrat que j'ai signé montre que je veux rester à United le plus longtemps possible. Certains joueurs signent des contrats courts et profitent des avantages du système des transferts, mais moi je voulais me lier à United. Il n'existe pas de plus grand club dans le monde que celui-ci, et je compte bien aller au bout de mon contrat.

Que prévoyez-vous de faire lorsque vous mettrez un terme à votre carrière de footballeur ?

J'ai une maison à Kampen avec une rivière, le Yssel, au fond de mon jardin. J'aime m'asseoir là-bas, profiter de l'eau et du calme. Mon plus grand plaisir est de pêcher, cela m'aide à me détendre et à oublier un peu le football. Et à la fin de la journée, je donne les poissons à mon père, qui les cuisine pour le dîner.

Sur le forum


Source(s) : ManUtd.com