Rafael complice avec Valencia

Equipe première

Rafael estime que son amitié avec Antonio Valencia hors des terrains se reflète sur leur entente le long du flanc droit.


Les deux Sud-Américains forment un tandem détonant et leur complicité pourrait un jour égaler celle qui existait entre Gary Neville et David Beckham. Le travail défensif de Valencia permet à Rafael de se projeter souvent vers l’avant, pour le plus grand bonheur de United.

"Sincèrement, tout le monde sait qu’Antonio est l’un de mes meilleurs amis au club", explique Rafael sur MUTV au cours d’une interview exclusive.

"Ce n'est pas manquer de respect à qui que ce soit que de dire qu'il existe une vraie complicité entre nous sur le terrain. J'arrive à sentir ce qu'il veut faire, et réciproquement, c'est sans doute la raison pour laquelle on s'entend si bien sur une pelouse."

"Je trouve qu'il est difficile de définir les qualités de joueur d'Antonio. Il est rapide et direct. Il essaie de se rendre tout le temps disponible. Quand je déborde, il me couvre, et vice versa. C'est facile de jouer avec lui et, quand il est là, je suis plus détendu car je sais qu'on se comprend parfaitement."


Rafael n'était pas de la défaite à Wigan, mais il a fait son retour contre Aston Villa et commence à s'imposer en défense. Sir Alex Ferguson a d'ailleurs salué la maturité nouvelle de son protégé.

"Dans un championnat comme la Premier League, il est évidemment important de jouer le plus possible", admet Rafael. "Même si j'aimerais jouer encore plus, j'essaie de faire mieux à chaque match. Un joueur a toujours envie de jouer tous les matches, et c'est mon cas."

"Ce qui explique ma bonne forme, c'est sans doute le fait que je prends de l'âge et que la maturité vient avec. Je vois les choses sous un autre angle. J'ai toujours comme objectif d'aider l'équipe à remporter le titre, surtout cette année. C'est peut-être un signe de maturité."


Le latéral, qui a déjà gagné et perdu une course au titre, sait pertinemment que cette expérience va lui servir dans les semaines qui viennent.

"Je suis là depuis trois ans, j'ai connu deux titres de champion et une saison sans. Ça va compter. Je sais maintenant à quoi m'attendre lors des derniers matches. L'expérience que j'ai accumulée par le passé va m'aider à bien appréhender les dernières échéances jusqu'à la fin de la saison. Et collectivement, on va mieux gérer les victoires, les défaites et les déceptions."

Sur le forum


Source(s) : Manutd.com