Report : AmaZulu 0 United 1

La tournée Manchester United DHL 2012 a démarré avec un succès à Durban 1-0 mercredi soir, sur un but de Federico Macheda en première période, dans une partie au rythme plutôt enlevé.

Mer. 18 juil. 2012 - 20:00
Match amical

Les deux équipes se sont procurées beaucoup d'occasions dans un match où les gardiens de but se sont mis en valeur. Anders Lindegaard et son homologue Taupwa Kapini ont en effet enchaîné les arrêts de grande classe. Au bout du compte, ils étaient peut-être les seuls à se satisfaire de ce score modeste.

Non pas que les fans locaux aient quitté le stade déçus. Le public a eu droit à de superbes mouvements collectifs de la part des deux formations, animées par un état d'esprit empreint de générosité. Shinji Kagawa, la nouvelle recrue de Manchester United, a même fait une apparition en fin de match.

L'autre recrue mancunienne, Nick Powell, n'a pas joué, mais on a pu identifier beaucoup de nouvelles têtes dans l'effectif. Frederic Veseli, Scott Wootton, Robbie Brady et Jesse Lingard ont tous enfilé pour la première fois le maillot de l'équipe première, rejoints en deuxième période par Marnick Vermijl, Tyler Blackett, Ryan Tunnicliffe et Davide Petrucci.


PREMIERE PERIODE :

La rencontre a démarré pied au plancher, dans le sillage des célébrations du 94e anniversaire de Nelson Mandela au Moses Madhiba Stadium de Durban. Après seulement deux minutes de jeu, Javier Hernandez a gaspillé une occasion en or suite à un bon travail de Federico Macheda. Puis Paul Scholes a régalé les fans avec une série de passes au cordeau.

Les Vuvuzelas ont sonné sans rémission, à part peut-être sur le but de Macheda à la 20ème minute. Berbatov, qui évoluait dans l'axe de l'attaque mancunienne en trident, a servi idéalement l'Italien qui n'avait plus qu'à gagner son duel face à Taupwa Kapini.

Dans la foulée, Lindegaard a dû faire preuve de réflexes impeccables pour empêcher l'égalisation d'Ayanda Dlamini. Juste avant la pause, ce même attaquant avait d'ailleurs vendangé une occasion encore plus franche au plus fort d'une période de domination des locaux.

Mais ce n'était pas la dernière action dangereuse de la première mi-temps. Sur un corner de Robbie Brady, Berbatov claquait une reprise de volée instantanée à l'entrée de la surface qui obligeait Kapini à se déployer de tout son long.

DEUXIEME PERIODE :

La mi-temps n'ayant finalement accouché que d'une poignée de remplacements (deux pour Amazulu, Vermijl à la place de Veseli pour United), le Bulgare a continué à donner des sueurs froides à la défense sud-africaine. Sur une première occasion, il voyait son tir dégagé sur la ligne, puis il fallait un nouvel exploit de Kapini pour l'empêcher de marquer.

De l'autre côté du terrain, Dlamini continuait à inquiéter Lindegaard, le Danois devant plonger pour détourner une frappe dirigée vers la lucarne. Le portier mancunien s'imposait ensuite face à Josef Lekata à bout portant.

Juste après l'heure de jeu, l'arbitre a semé la confusion en désignant le point de penalty après que Tyler Blackett, entré en jeu à la place de Robbie Brady quelques minutes plus tôt, a trébuché dans sa surface après une charge maladroite d'un attaquant adverse. Heureusement, l'homme en noir a su faire preuve de bon sens sur les protestations de United.

En fin de match, Petrucci a fait chanter la transversale sur une frappe lointaine avant que Kagawa n'entre en jeu à la 89ème minute, s'attirant des acclamations dignes d'une rock star.

Sir Alex peut s'estimer satisfait de cette rencontre. Il a su mélanger jeunesse et expérience pour faire évoluer 17 joueurs différents, a offert leurs premières minutes de jeu à plusieurs d'entre eux et, surtout, a évité les blessures. Pas étonnant qu'il ait quitté le stade en souriant, à l'image des 50 000 spectateurs présents.

United : Lindegaard ; Veseli (Vermijl 46'), Wootton, Ferdinand, Brady (Blackett 58') ; Carrick, Scholes (Tunnicliffe 70'), Lingard (Petrucci 70') ; Hernandez (Kagawa 89'), Berbatov, Macheda (Anderson 58').

Sur le forum