Report : United 4 Wigan 0

United s'est facilement imposé contre Wigan Athletic. Après avoir raté un penalty en début de match, ils ont livré une belle prestation en deuxième mi-temps à Old Trafford.

Sam. 15 sept. 2012 - 16:00
Premier League - 4e journée
Manchester United
4
Wigan Athletic
0

Paul Scholes a célébré son 700e match avec les Red Devils en ouvrant la marque avant que des débutants avec MU n'aggravent le score.

Après avoir raté un penalty en tout début de match, Chicharito a repris une frappe d'Alex Büttner pour doubler la marque, puis le Néerlandais a inscrit un but sur une action individuelle impressionnante. Nick Powell, un autre nouveau, a marqué le quatrième but mancunien de loin.

Sir Alex Ferguson a demandé à son équipe de marquer beaucoup de buts au cours de la saison plutôt que de fermer les matches et de conserver leur énergie. Le manager n'aurait pas pu être plus ravi de la prestation des Red Devils qui n'ont pas cessé de resserrer l'étau au fur et à mesure du match.

Privé de Phil Jones, Wayne Rooney et Chris Smalling, Sir Alex avait un casse-tête à résoudre avant la rencontre. Au final, il apportait cinq modifications par rapport à l'équipe qui s'était imposée sur la pelouse de Southampton au début du  mois de septembre.

Paul Scholes et Rio Ferdinand disputaient leurs 700e et 400e matches avec United tandis que Ryan Giggs réalisait son 600e match de Premier League. A l'opposé en termes d'expérience, Büttner jouait son tout premier match depuis son arrivée cet été. Deux autres recrues, Robin van Persie et Shinji Kagawa, restaient sur le banc.

PREMIERE PERIODE :

Malgré les nombreux changements, United aurait pu ouvrir le score dès la cinquième minute. Danny Welbeck était le destinataire d'une balle en profondeur de Giggs et devançait Ali Al Habsi qui le faisait tomber au sol. Le contact était minime et Welbeck ne demandait rien mais l'arbitre Michael Oliver désignait le point de penalty à la plus grande déception (compréhensible) des visiteurs.

Leur colère était apaisée par l'arrêt d'Al Habsi qui plongeait à gauche pour repousser la frappe de Chicharito. La justice était rendue même si Old Trafford aurait préféré un but.

Welbeck semblait prendre en charge toutes les attaques mancuniennes et ravivait les espoirs du public en semant la pagaille dans la défense de Wigan. L'attaquant  anglais obligeait Maynor Figueroa à réaliser un sauvetage crucial puis envoyait une superbe volée juste à côté sur un joli centre de Nani.

Welbeck était tout près de marquer à deux autres reprises : après avoir chipé le ballon à un défenseur, son tir était dévié au-dessus puis il tirait sur Nemanja Vidic alors que le cuir se dirigeait vers les filets. Wigan se montrait menaçant pour la première fois mais la tête d'Ivan Ramis passait à côté sur un coup franc sortant de Shaun Maloney.

Emmerson Boyce ratait ensuite une frappe en glissant le cuir à quelques centimètres du poteau d'Anders Lindegaard alors que les visiteurs se montraient dangereux en contre-attaque puis Welbeck reprenait un centre de Carrick juste au-dessus. Welbeck était très présent mais c'est Nani qui se créait la meilleure occasion des Red Devils en première période.

Chicharito conservait le ballon avant de servir Giggs qui lançait l'ailier Portugais dont la frappe partait directement dans les tribunes Stretford End alors qu'il tentait de lober Al Habsi. La faute à un mauvais rebond.

La frustration prenait place juste avant la pause quand Wigan gâchait aussi une bonne occasion. Franco Di Santo n'arrivait pas à reprendre le joli centre de Jean Beausejour de la gauche mais Arouna Kone était à la réception mais envoyait son tir à côté de la cible.

L'Ivoirien ratait aussi l'occasion suivante, à la première minute de la deuxième mi-temps. Beausejour le servait à nouveau d'un centre parfait mais cette fois, Kone envoyait sa tête hors cadre.

DEUXIEME PERIODE :

United exploitait rapidement ces deux occasions manquées en prenant l'avantage à la 51e minute quand Scholes fêtait ses 700 matches en toute beauté. Carrick envoyait une passe ultra-précise pour fendre la défense pourtant bien organisée des Latics et servir Nani, dont le centre était repoussé par Al Habsi... dans les pieds de Scholes qui n'en demandait pas tant.

Les tribunes d'Old Trafford explosaient de joie au but du vétéran et continuaient à faire du bruit alors que l'arbitre Oliver restait de marbre devant une série de tacles corrects mais rugueux des deux côtés. Peu après l'heure de jeu, United marquait coup sur coup pour sceller le sort de la rencontre, grâce en grande partie à Büttner.

Alors que les deux équipes restaient dans le camp de Wigan, Welbeck récupérait le cuir et servait Giggs qui passait à Büttner. Le tir du Néerlandais semblait passer au-delà du deuxième poteau mais Chicharito était à la récupération pour tromper Al Habsi. Le Mexicain échappait au piège du hors-jeu grâce à Boyce.

Les joueurs de MU se pressaient à aller féliciter Büttner pour son rôle dans le but et l'arrière gauche était à nouveau au centre de toutes les attentions quelques minutes plus tard quand il inscrivait un but inoubliable pour son premier match. Après avoir récupéré le ballon sur le flanc gauche, le joueur de 23 ans semait Kone, allait plus vite que Boyce, protégeait le ballon de James McCarthy puis battait Ramis à la course avant de tromper Al Habsi.

Lindegaard veillait au grain de l'autre côté du terrain face à Kone avant que Sir Alex ne commence à faire des changements, satisfait de l'avance de trois buts. Il remplaçait tout d'abord Scholes et Giggs par Nick Powell et Van Persie. L'attaquant néerlandais évoluait sur le côté sous la pression de Gary Caldwell, puis Sir Alex introduisait Jonny Evans à la place de Nemanja Vidic.

Dans la dernière action importante du match, Powell imitait Büttner, van Persie et Kagawa en inscrivant un but pour son premier match à domicile avec les Red  Devils. Il repiquait au centre et envoyait une frappe de 20 mètres qu'Al Habsi ne pouvait repousser.

C'était la cerise sur le gâteau pour les Red Devils qui ont montré leur envie et ont débuté pour le mieux une semaine qui voit la reprise de la Champions League et une rencontre qui donne l'eau à la bouche le week-end prochain, à Anfield.

United : Lindegaard, Rafael, Ferdinand, Vidic (Evans), Büttner, Nani, Scholes (Powell), Carrick, Giggs (van Persie), Welbeck, Hernandez.

Buts : Scholes (51'), Chicharito (63'), Büttner (66'), Powell (82')

Sur le forum