Report : Newcastle 0 United 3

Manchester United s'est imposé contre Newcastle (3-0) à Saint James' Park, dans le cadre de la 7ème journée de Premier League. Les Red Devils ont fait la différence en début de match grâce à deux buts de la tête - Evans (8ème) et Evra (16ème) - avant que Cleverley ne scelle définitivement le sort du match grâce à un coup de géni.

Dim. 7 oct. 2012 - 17:00
Premier League - 7e journée
Newcastle United
0
Manchester United
3

Après un premier quart d'heure canon, Manchester United a su gérer son avance à St James Park avant de se mettre définitivement à l'abri par l'intermédiaire de Cleverley.

L'ouverture du score est intervenue dès la septième minute sur un corner de van Persie côté droit, repris plein axe par Jonny Evans qui trompait Harper d'une tête décroisée. Huit minutes, plus tard, c'est un autre défenseur, Patrice Evra, qui doublait la marque, jaillissant au premier poteau sur un nouveau centre, cette fois venu de la droite et frappé par Wayne Rooney. À 20 minutes du terme, les Red Devils scellaient le score grâce à Cleverley, qui trompait Harper d'un superbe lob des 25 mètres côté gauche.

Rarement dominés à St James Park, les Magpies ont essuyé une sévère défaite 3-0, même s'ils auraient pu revendiquer un but en leur faveur sur une frappe de Papiss Cisse qui avait effectivement franchi la ligne avant d'être repoussée par De Gea. Cela ne ternit en rien la prestation impeccable de l'arrière-garde mancunienne. Outre le but d'Evans, on notera la première réalisation à l'extérieur de Patrice Evra, qui fêtait ainsi de la plus belles des manières son 300e match avec United depuis son arrivée en provenance de Monaco.

Sir Alex Ferguson avait opté pour une formation résolument offensive avec un Wayne Rooney placé dans l'axe derrière Welbeck et Van Persie mais devant Cleverley,  Shinji Kagawa et Michael Carrick. Alan Pardew avait quant à lui aligné son duo composé de Papiss Cisse et de Demba Ba en attaque.

PREMIÈRE MI-TEMPS :

Pendant le premier quart d'heure, les Red Devils déploient assurément le meilleur football entrevu de leur part depuis le début de saison. Les Magpies sont sans réponse et coulent devant leur propre public. Dès la cinquième minute, Robin van Persie remise de la tête pour Evans qui se fend d'une talonnade pour Danny Welbeck à huit mètres du but. Mais l'attaquant n'appuie pas assez sa frappe.

Sur une nouvelle tentative de Van Persie, les visiteurs obtiennent un corner côté droit que le Néerlandais se propose de frapper. Evans sent bien le coup et s'élance plein axe pour détourner la trajectoire du ballon dans la lucarne opposée. Quelques minutes plus tard, Rafael combine à son tour avec van Persie, dont le tir échoue à quelques centimètres du montant droit de Steve Harper.

À la 12ème minute, Welbeck est tout proche de doubler la mise. Après un dribble hasardeux du portier adverse, l'international anglais lui subtilise le ballon dans les pieds aux 18 mètres mais croise trop sa frappe à ras de terre alors que van Persie était seul. Harper se rattrape ensuite en plongeant pour détourner un excellent coup franc de Rooney.

Mais ce n'est qu'un bref sursis. Sur le corner consécutif, frappé de nouveau par Rooney côté gauche, Evra anticipe et jaillit au premier poteau pour inscrire son quatrième but sous la bannière mancunienne. Pardew passe un savon à ses troupes et Jonas Gutierrez est le premier à réagir avec une frappe non cadrée.

Le match se durcit et trois Mancuniens sont avertis. Bientôt, c'est au tour de Chieck Tiote de voir jaune lui aussi. En fin de première période, les débats se rééquilibrent, Demba Ba et Yohan Cabaye tentant leur chance, tandis que Gutierrez obtient un corner.

À l'approche de la pause, les deux équipes gaspillent une opportunité sur coup franc. Suite à un nouveau corner de van Persie, Rooney ne profite pas de la talonnade de Carrick. Ensuite, c'est Papiss Cisse qui ne parvient pas à cadrer sa reprise de la tête, se plaignant à juste titre d'un tirage de maillot d'Evra.

DEUXIÈME MI-TEMPS :

Dès le retour des vestiaires, Newcastle se révolte et United est tout proche de céder sur une double action offensive des locaux. De Gea est d'abord sauvé par sa transversale sur une tête de Ba, puis repousse la reprise instantanée de Cisse. L'arbitre fait signe de continuer à jouer alors que le ballon avait franchi la ligne aux dires des joueurs de Newcastle.

Newcastle continue à presser et Ba se débarrasse de Rio Ferdinand pour placer un coup de tête non cadré. C'est le moment que choisit Sir Alex pour remplacer Kagawa par Antonio Valencia. United reprend des couleurs et Cleverley combine avec Welbeck, qui pèche à la finition. Rooney oblige ensuite Harper à se détendre après avoir profité des largesses de Tiote.

Mais les hommes de Pardew n'abdiquent pas pour autant et Hatem Ben Arfa profite à son tour des intervalles vacants pour armer une frappe à ras de terre sur une passe de Cabaye, sans effet pour De Gea. Servi par Rooney, Robie van Persie se retrouve seul face au gardien mais doit bientôt se rendre à l'évidence : il est en position de hors-jeu.

Six minutes plus tard, Cleverley hérite du ballon côté gauche. Alors qu'il se trouve dans une position trop excentrée pour représenter un quelconque danger, il déclenche une longue frappe en cloche digne de David Beckham qui termine dans la lucarne opposée du malheureux Harper. Un grand moment pour le milieu de terrain, qui semble de plus en plus à l'aise dans le système de Sir Alex.

De Gea s'illustre à son tour avec quelques parades bien senties, goûtant même aux crampons de James Perch. Paul Scholes remplace Rooney dans les dix dernières  minutes, au moment où la frustration des locaux trouve un exutoire sur le terrain, Cabaye étant tout proche de perdre son sang-froid lors d'un contact avec van Persie, bientôt remplacé par Ryan Giggs.

Ba sollicite de nouveau De Gea mais le réservoir des Magpies est vide depuis longtemps en attaque... pas en défense en revanche, où leurs tacles sont toujours aussi dangereux. Curieusement, c'est Scholes qui est averti par Howard Webb pour une faute sur Shola Ameobi. Avec ce résultat, Sir Alex et les Red Devils envoient un message : il faudra compter avec United dans la course au titre.


Groupe : De Gea, Da Silva, Ferdinand, Evans, Evra, Cleverley, Carrick, Kagawa (Valencia 55'), Rooney (Scholes 79'), Welbeck, Van Persie (Giggs 87').

Buts : Evans (7'), Evra (15'), Cleverley (70').

Affluence : 52 203 spectateurs

Statistiques :
Possession : 54,5 %
Corners : 6
Tirs (dont cadrés) : 11 (8)
Fautes concédées (subies) : 12 (15)

Sur le forum