Report : Chelsea 5 United 4

Après un match de folie, Chelsea obtient sa revanche et empêche Manchester United de briguer une cinquième Coupe de la Ligue.

Dim. 28 oct. 2012 - 17:00
Premier League - 9e journée

Avec un onze totalement remanié, les Red Devils ont bien failli disposer de Chelsea à Stamford Bridge sur le même score que dimanche. La faute à un penalty d'Eden Hazard qui a arraché la prolongation in extremis.

Ryan Giggs, Nani et Javier Hernandez, auteur de son sixième but en neuf rencontres face aux Blues, avaient pourtant mis les visiteurs sur la bonne voie. Mais les locaux ont toujours su trouver les ressources pour égaliser, par l'intermédiaire de David Luiz, Gary Cahill et Eden Hazard, avant de prendre le large grâce à Daniel Sturridge et Ramires.

Cela n'a pas freiné les ardeurs mancuniennes, en témoigne le penalty de Ryan Giggs à la 119e minute, mais les Blues ont bel et bien pris leur revanche à l'issue d'une rencontre extraordinaire, 24 heures après l'incroyable victoire 7-5 d'Arsenal sur Reading.

PREMIERE PERIODE :

Seul Rafael avait été reconduit dans le onze après le match de dimanche. Le temps de se régler, l'effectif mancunien laissait passer l'orage orchestré par Victor Moses et Sturridge, qui glissait sur le ballon seul à quelques mètres du but alors qu'il avait été parfaitement servi. Quelques instants plus tard, Moses échouait dans une position similaire en voulant se jouer de Scott Wootton, titularisé en charnière centrale avec Michael Keane.

Oriol Romeu recevait le premier carton jaune de la soirée en s'interposant brutalement devant Buttner, mais le coup franc de Nani ne donnait rien. Le grand portier prenait ensuite le meilleur sur Danny Welbeck.

Romeu frisait ensuite la correctionnelle en commettant une nouvelle faute sur Nani à l'entrée de la surface. L'Espagnol échappait au carton rouge, mais il était coupable d'une fatale étourderie quelques instants plus tard. À la réception d'une relance de Cech plein axe, le milieu de terrain perdait le ballon au profit d'Anderson, qui décalait Giggs. Le Gallois ne manquait pas une si belle occasion d'ouvrir le score pour United du pied gauche.

Il fallait seulement neuf minutes à Chelsea pour revenir dans le coup, grâce à la vitesse dévastatrice de son attaquant Moses, victime d'un tacle irrégulier de Buttner dans la surface. David Luiz frappait en force côté gauche pour battre Lindegaard, pourtant parti du bon côté.

Mais à trois minutes de la pause, le défenseur brésilien se faisait subtiliser le ballon par Rafael à la ligne médiane, laissant derrière lui un rideau défensif affaibli. Anderson distillait une ouverture ciselée pour Chicharito, entre Cahill et Obi Mikel, que le Mexicain se faisait un plaisir de convertir, d'une frappe du gauche au premier poteau.

DEUXIEME PERIODE :

À la mi-temps, Roberto Di Matteo remplaçait Romeu par Ramires, tandis que Sir Alex faisait entrer  Nick Powell, Rafael prenant la place de Buttner côté gauche et Darren Fletcher coulissant au poste de latéral droit.

Dès son entrée en jeu, Powell sollicitait d'ailleurs Cech d'une frappe cadrée déclenchée en dehors de la surface. Inspirés en attaque, les Red Devils étaient tout proches de se faire surprendre sur corner, oubliant Sturridge qui aurait pu faire beaucoup mieux qu'une aile de pigeon hors cadre. Sur un nouveau corner à la 52e minute, Gary Cahill prenait son élan et s'envolait smasher une tête décroisée, ne laissant aucune chance à Lindegaard.

Chelsea se montrait décidément très menaçant sur corner, Moses frôlant la transversale de la tête sur une nouvelle tentative. Mais United reprenait une nouvelle fois la main, marquant au passage son plus beau but de la soirée. En conclusion  d'un mouvement en triangle ponctué d'un une-deux entre Anderson et Nani, le Portugais se retrouvait seul face à Cech pour marquer d'une merveille de frappe piquée. "Est-ce qu'on peut jouer contre vous chaque semaine ?", interrogeaient, moqueurs, les fans mancuniens ivres de joie.

Les visiteurs étaient même à deux doigts d'inscrire un quatrième but, toujours sur une initiative d'Anderson, le tir contré de ce dernier étant repris par Chicharito qui frappait au-dessus. À l'autre extrémité du terrain, Lindegaard repoussait les assauts de Moses, Azpilicueta manquait une tête à bout portant et Juan Mata réclamait, sans obtenir gain de cause, un penalty après avoir sa frappe détournée par le bras, voire les bras, de Michael Keane.

Alors que Chelsea poussait de plus en plus, United voyait avec soulagement le coup franc de Juan Mata passer au-dessus de la barre et Lindegaard repousser une puissante frappe d'Oscar. Après quatre minutes d'arrêts de jeu, les carottes semblaient cuites pour les Blues, mais à quelques secondes du coup de sifflet final, Wootton bousculait Ramires dans les 18 mètres. M. Mason indiquait le point de penalty et Eden Hazard visait au centre, observant Lindegaard plonger avec impuissance sur sa gauche. Place à la prolongation.

PROLONGATION :

Dès l'entame, Sturridge place quelques banderilles entrecoupées d'une frappe de Rafael captée par Cech. Mais c'est sur une bévue du malheureux Wooton, déjà coupable sur le deuxième penalty, que le numéro 23 des Blues trouve la faille. Sur une longue ouverture aérienne de Chelsea, le jeune défenseur rate sa remise de la tête en retrait pour Lindegaard, qui se fait dribbler par Sturridge heureux de marquer dans le but vide.

La jeune charnière mancunienne est en surchauffe et c'est au tour de Keane de mettre son équipe en danger, récoltant un jaune indulgent après avoir descendu Sturridge. Sur le coup franc qui s'ensuit, Luiz fait chanter la transversale. United est au bord du KO et il faut tous les réflexes du portier danois pour empêcher Moses de corser l'addition à bout portant.

Toutefois, Lindegaard ne peut rien lorsque Hazard décide de tuer le match. Le maestro belge perce dans l'axe et fait pencher toute la défense mancunienne à gauche avant de servir Ramires seul, qui n'a plus qu'à dribbler le gardien. Le penalty de Giggs quatre minutes plus tard n'y changera rien, après une charge d'Azpilicueta sur Hernandez. Les Red Devils sont éliminés de la Coupe de la Ligue mais le plus important est certainement ailleurs : ils ont gagné en championnat dimanche et ont contribué à offrir un spectacle exceptionnel ce soir.

Groupe : Lindegaard, Rafael, Keane, Wootton, Büttner (Powell), Nani, Fletcher, Anderson(Tunnicliffe), Giggs, Hernandez, Welbeck (Macheda).

Buts : Luiz (31'), Cahill (52'), Hazard (90'), Sturridge (97'), Ramirez (116') pour Chelsea; Giggs (22', 120'), Hernandez (43'), Nani (59') pour United.

Affluence : 41 126 spectateurs.

Sur le forum