Preview : United v Arsenal

United reçoit Arsenal ce samedi à Old Trafford (13h45) pour un nouveau choc après celui de dimanche dernier à Chelsea qui a fait couler beaucoup d'encre.

Sam. 3 nov. 2012 - 13:45
Premier League - 10e journée

Les deux clubs historiquement rivaux en Premier League se retrouvent quelques jours seulement après des prestations remarquées en Capital One Cup. Nos Red Devils ont été défaits au terme d'un match haletant face à Chelsea qu'ils ont mené à trois reprises avant de s'incliner (5-4). Pour ceux d'Arsène Wenger, ce fut la remontée du siècle après avoir encaissé les quatre premiers buts face à Reading et s'être imposés (7-5). Au total ce sont 21 buts qui sont venus alimenter ces rencontres !

Arsenal retrouve également Old Trafford, quinze mois après y avoir été totalement humilié (8-2).  Au moment de revenir dans un stade où ils ont également perdu 6-1 en février 2001, les Gunners jouent gros. Les absences sont toujours nombreuses et le cauchemar de 2011 va forcément occuper tout l'avant-match.

Pour Robin Van Persie, la rencontre aura également une saveur unique puisque ce sera la première fois qu'il rencontrera son ancien club. L'attaquant néerlandais est parti en échange de 32 millions d'euros l'été dernier et les 3000 fans d'Arsenal qui feront le déplacement à Manchester vont lui réserver une sacrée réception. En prévision d'éventuels sifflets, Arsène Wenger a d'ailleurs demandé aux fans d'Arsenal de rester correct vis-à-vis de lui durant la rencontre. "J'espère qu'ils seront respectueux parce qu'il a joué pour nous pendant huit ans. Il a fait du bon boulot pour nous et on aimerait qu'il soit respecté pour ça".

En général, Arsène Wenger n'a pas de chance avec ses anciens joueurs. A chaque fois qu'ils jouent contre Arsenal, ils marquent. William Gallas, Emmanuel Adebayor, Jérémie Aliadiere et d'autres ont été dans ce cas. La probabilité que Robin van Persie, déjà auteur de sept buts en Premier League cette saison, imite ses prédécesseurs est donc forcément très grande avant ses retrouvailles avec les Gunners.

Quoi qu'il en soit, ce match reste bel et bien un choc de cette Premier League et on peut s'attendre à une belle rencontre.

La forme des équipes :

United

Mis à part une défaite en ouverture de la saison contre Everton (0-1) et un couac à domicile contre Tottenham (2-3), United a gagné tous ses matches de Premier League, soit 3 victoires consécutives dont celle à Stamford Bridge dimanche dernier, la première en championnat depuis dix ans.

Arsenal

Malgré l'héroïque victoire de mardi à Reading en Coupe de la Ligue (7-5 a.p.). Arsenal pointe actuellement à sept points du leader Chelsea et à six de United et de City avec seulement quatre victoires en neuf journées.

Les effectifs :

United

Sir Alex Ferguson va devoir se passer des services de son défenseur central Vidic, qui ne devrait pas faire son retour avant Noël. Shinji Kagawa (genou) et Phil Jones sont toujours indisponibles. Cris Smalling est lui de retour.

Arsenal

Le technicien français ne pourra pas compter sur Gervinho, touché à la cheville, et absent trois semaines, ni sur Kieran Gibbs et Abou Diaby, toujours blessés. Jack Wilshere et Bacary Sagna sont eux de retour.

Face-à-face

. C'est la 215ème fois que les deux équipes se rencontrent. 89 victoires pour United, 79 pour Arsenal et 46 nuls.
. Ce sera le 48ème affrontement entre Sir Alex et Arsène Wenger. Ferguson l'a emporté 21 fois contre 15 à Wenger.
.  Lors des 3 derniers matches entre les deux équipes à Old Trafford, 13 buts ont été marqués, soit une moyenne de plus de 4 buts.

United

. United possède la meilleure attaque cette saison en championnat avec 24 buts inscrits.
. United reste sur 7 victoires en 9 matchs de Premier League disputés face à une équipe du top 6.
. United a remporté 11 de ses 13 derniers matchs de Premier League à Old Trafford.

Arsenal

. Arsenal est la meilleure défense de Premier League, avec seulement six buts encaissés en neuf journées.
. Arsenal n'a plus gagné à Old Trafford depuis septembre 2006 (1-0) et un but d'Adebayor.
. Arsenal reste sur  8 défaites en 11 déplacements chez une équipe située dans le top 6.

Les groupes :

United : De Gea, Lindegaard, Rafael, Ferdinand, Evans, Evra, Buttner, Valencia, Nani, Anderson, Giggs, Scholes, Cleverley, Fletcher, Carrick, Young, Rooney, Hernandez, Welbeck, Van Persie.

Arsenal : Mannone, Santos, Vermaelen, Mertesacker, Sagna, Ramsey, Cazorla, Arteta, Wilshere, Podolski, Giroud, Martinez, Jenkinson, Walcott, Arshavin, Koscielny, Coquelin, Chamakh, Oxlade-Chamberlain.

Sur le forum