Interview : Phil Jones

2621 fois


Phil Jones a connu une année 2012 difficile, mais il déclare avoir beaucoup appris et s'en félicite...


Vous avez disputé tous les derbies de Manchester la saison dernière. Que pensez-vous de celui de dimanche dernier ?

Ce fut plutôt agréable car on a gagné un gros derby et un match important en championnat, mais aussi par rapport à tout ce qu'il s'est passé la saison dernière. Ce fut un match un peu fou, mais je pense qu'on a joué un excellent football, et gagner à la dernière minute, c'était incroyable. C'était une grande satisfaction dans le vestiaire après le match. Je pense que c'était un résultat énorme pour les fans. On a pu voir ce que ça voulait dire pour eux juste en regardant la tribune visiteurs. On a ressenti exactement la même chose.

Patrice Évra a dit que les joueurs attendaient ce match avec impatience, comme si vous aviez envie de prouver quelque chose.

Oui c'est vrai. Surtout avec les circonstances de la saison dernière, je pense qu'on n'a pas eu de chance en championnat. On voulait essayer d'éradiquer ce sentiment de déception, et dans une certaine mesure, on a réussi. Mais ce sentiment ne disparaîtra que lorsqu'on retrouvera ce trophée à la fin de la saison. C'est ce qu'on veut faire.

Après le titre perdu en mai, le coach a parlé avec passion, demandant aux jeunes joueurs de se souvenir de cette expérience. Qu'en avez-vous retiré ?

Ce fut un après-midi de misère, comme vous l'imaginez bien, mais le manager nous a dit : "Souvenez-vous toujours de cette expérience et faites en sorte qu'elle ne se reproduise jamais. Tirez-en des leçons, même si ça fait mal. C'est une vraie leçon, difficile, mais tout ce que vous pouvez faire, c'est essayer de gagner le prochain titre." C'est ce que tous les joueurs de ce club ont toujours essayé de faire, et c'est ce qu'on essaie de faire cette saison.

Votre début de saison a été interrompu par des blessures. Est-ce une frustration ?

Oui, je me suis arraché les cheveux tellement j'étais frustré. J'avais juste envie de jouer, mais je ne pouvais pas. Il faut accepter les blessures, elles font partie du football. Mais ce fut une frustration de revenir de blessure et deux jours après de me blesser à nouveau au genou. Je pensais avoir touché le fond. C'est horrible d'être blessé et de regarder les autres jouer quand on est dans le vestiaire sachant qu'on ne participera pas à tout ça.

Comment êtes-vous resté positif ? Grâce à votre force mentale ou au soutien autour de vous ?

Un peu des deux. Ici, le staff médical est excellent et il faut juste oublier la frustration et croire que tu vas revenir encore plus fort. On vit des hauts et des bas, mais c'est incroyable de voir comment le destin change en football, il ne faut pas s'apitoyer sur son sort. Je suis ravi d'être de retour et j'espère que je pourrai revenir dans l'équipe et disputer quelques matches.

Sur le forum


Source(s) : ManUtd.com