Report : West Ham 2 United 2

Malmenés, les Red Devils arrachent le match nul grâce à leur buteur providentiel, Robin van Persie dans le temps règlementaire. Le vainqueur de ce 3ème tour de la FA Cup sera désigné lors du match replay qui se jouera à Old Trafford.

Sam. 5 janv. 2013 - 18:15
FA Cup - 3e tour

Tout avait plutôt bien commencé pour United, qui ouvrait le score à la 22ème minute par Tom Cleverley à la conclusion d'un joli mouvement collectif. Mais les Hammers répliquaient presque aussitôt avec une puissante tête décroisée de Collins, idéalement servi par un Joe Cole des grands soirs. Les deux hommes récidivaient à la 59ème minute avec une copie conforme du but égalisateur.

Les locaux pensaient tenir le bon bout et neutralisaient les Red Devils jusqu'à un coup de patte fatal de Robin van Persie suite à une ouverture millimétrée de Giggs (90ème). United peut s'estimer heureux et aura une nouvelle chance d'atteindre le 4e tour de FA Cup à Old Trafford face à la même équipe dans une dizaine de jours.

Si l'on se plonge dans les archives récentes, on s'aperçoit que Manchester United a connu des fortunes pour le moins diverses en coupe face à West Ham. Personne n'a oublié cette défaite au 4e tour en janvier 2001, avec ce but de Paolo Di Canio pendant que Fabien Barthez levait les bras au ciel pour demander qu'on siffle un hors-jeu. Deux ans plus tard, United prenait sa revanche avec une démonstration 6-0 à Old Trafford, ponctuée d'un doublé de Ryan Giggs et de Ruud van Nistelrooy et de deux autres buts signés Phil Neville et Ole Gunnar Solskjaer.

En novembre 2010, les deux équipes s'étaient à nouveau rencontrées en Coupe de la Ligue et West Ham avait passé quatre buts à une formation mancunienne assez  expérimentale à l'époque. Jonny Evans, Chris Smalling et Javier Hernandez, tous les trois sur le terrain ce soir, étaient déjà de ce voyage à Upton Park.

Seuls cinq des joueurs titularisés lors du succès 4-0 sur Wigan étaient alignés ce soir : De Gea, Evans, Cleverley et Hernandez, Rafael étant positionné dans l'entrejeu. Patrice Evra et Michael Carrick, omniprésents pendant les fêtes, étaient laissés au repos, tandis que van Persie débutait sur le banc.

PREMIÈRE PÉRIODE :

Après un début de match poussif, les occasions ne tardent pas à pleuvoir des deux côtés du terrain. Après neuf minutes de jeu, Chicharito lance sa jambe mais manque d'un cheveu la remise de Smalling devant le but. Dans la foulée, West Ham met le feu sur corner mais Paul Scholes repousse le ballon de la tête sur sa ligne, Vidic suit et dégage.

United croit ouvrir le score grâce à Chicharito après une initiative de Kagawa, mais le Mexicain est clairement hors-jeu. United fait monter la pression sur la cage de West Ham et sur un corner d'Alexander Buttner, Vidic voit sa tête repoussée sur la ligne par le jeune Dan Potts.

Mais United finit par trouver logiquement la faille à la 23ème minute après une combinaison entre Rafael et Chicharito. Lancé sur l'aile, le Mexicain combine côté droit, centre devant le but et le ballon est repris par Cleverley seul au second poteau. Sans contrôle, Cleverley ouvre son pied droit et trouve la lucarne opposée.

Mais l'euphorie est de courte durée. Quatre minutes plus tard, Joe Cole, qui dispute son premier match sous le maillot des Hammers, centre pour James Collins qui place une puissante tête décroisée hors de portée de De Gea.

Une première mi-temps alerte, animée d'un côté par les contre-attaques de Kagawa, Cleverley, Chicharito et Welbeck, de l'autre par les redoutables coups de pieds arrêtés de West Ham : voici le bilan qui s'impose au terme des 45 premières minutes.


DEUXIÈME PÉRIODE :

United démarre bien la seconde période avec une combinaison inspirée entre Welbeck et Rafael côté droit. Mais la frappe de Cleverley passe au-dessus de la barre.

Le match bascule à l'entrée de la dernière demi-heure, lorsque Joe Cole et James Collins rejouent à l'identique l'action de la 26ème minute. Malgré ses passes bien léchées, United est dépassé par la puissance spontanée de West Ham.

Sir Alex réagit en lançant dans l'arène Antonio Valencia et Robin van Persie. Le Néerlandais est tout proche de marquer sur un corner de Buttner, mais sa tête frôle le premier poteau.

La dynamique impulsée par United en première mi-temps semble annihilée par la résistance de West Ham. Même les 20 dernières minutes, qui ont si souvent accouché d'incroyables retournements de situation pour United, semblent vouées à un dénouement stérile.

Mais quelques secondes seulement après une tête de Giggs trop enlevée sur un long centre de Rafael, van Persie, encore lui, enfile le costume du sauveur. Contrôlant à la perfection une longue ouverture du Gallois, le numéro 20 croise sa frappe du droit et trompe Jaaskelainen, à la 90ème minute, privant les habitués d'Upton Park d'une soirée mémorable.


United : De Gea, Evans, Büttner, Smalling (Ryan Giggs 78'), Vidic, Rafael, Scholes (Valencia 68'), Kagawa, Cleverley, Welbeck, Hernández (van Persie 68')

Sur le forum