Report : Fulham 0 United 1

Wayne Rooney a offert dix points d'avance à Manchester United en tête de la Barclays Premier League, samedi à Craven Cottage, en inscrivant en seconde période un but qui pourrait s'avérer décisif dans la course au titre.

Sam. 2 févr. 2013 - 18:30
Premier League - 25e journée

La formation de Sir Alex Ferguson a réalisé une première période convaincante mais a été coupée dans son élan par une panne de projecteurs à quelques minutes du repos. Fulham en a profité et David De Gea a dû s'employer plusieurs fois pour maintenir les siens dans la partie.

Mais c'est Rooney, qui revient en forme au bon moment, qui a fait la différence à la 79e minute en enroulant un tir qui a trompé Schwarzer et offert un matelas de points appréciable sur Manchester City, qui affronte Liverpool dimanche.

Les Red Devils restaient sur cinq victoires de rang contre Fulham, même si les Londoniens avaient contraint United à deux défaites et un nul à Craven Cottage. Fulham débutait la rencontre sans son meilleur buteur, l'ex-Mancunien Dimitar Berbatov, touché aux adducteurs.

PREMIÈRE PÉRIODE

L'absence du Bulgare n'empêchait pas Fulham de se montrer moins fébrile qu'à Old Trafford en FA Cup, la semaine dernière (victoire 4-1 de United, l'entraîneur Martin Jol concédant que son équipe aurait pu encaisser six ou sept buts). La première période était ainsi animée et serrée, même si Nani, Antonio Valencia, Wayne Rooney et Robin van Persie se signalaient d'entrée. United était proche d'ouvrir le score dès la 8e minute, Nani reprenant un corner de van Persie, mais Mark Schwarzer s'interposait. Évra touchait la barre sur le rebond et la tentative de Rooney dans la foulée était repoussée sur la ligne. Quelques secondes plus tard, Évra échouait sur Schwarzer alors que, de l'autre côté, David De Gea réussissait deux magnifiques parades, sur une frappe lointaine de John Arne Riise puis sur un tir de Bryan Ruiz qu'il repoussait sur son poteau.

Rooney mettait fin à vingt premières minutes haletantes d'un tir à ras de terre hors cadre. Dix minutes plus tard, le N° 10 de United touchait à son tour du bois suite à un bon travail de Nani sur l'aile et un service de Cleverley. Puis un dégagement de la tête hasardeux de Brede Hangeland atterrissait lui aussi sur la barre.

United était contrarié par la défense acharnée de Fulham, les montants... et même les projecteurs, qui s'éteignaient à deux minutes de la pause, plongeant Craven Cottage dans la pénombre pendant dix minutes. De retour après l'interruption, les joueurs rentraient aux vestiaires peu après.

DEUXIÈME PÉRIODE

Le rythme retombait au retour des vestiaires, malgré une tête de van Persie directement sur Schwarzer et un tir lointain peu concluant de Rafael. Fulham se contentait de ralentir le tempo au maximum, empêchant les Red Devils de mettre en place leur jeu de passes rapides.

Chris Baird voyait son tir sauvé par De Gea à la 63e minute, puis Nani, sur un centre en retrait de van Persie, échouait du point de penalty. Seul un changement semblait pouvoir relancer United, c'est pourquoi Javier Hernandez remplaçait Valencia. L'énergie du Mexicain redynamisait enfin l'attaque mancunienne.

Ryan Giggs entrait en lieu et place de Cleverley à 15 minutes du terme pour tenter de forcer la décision. La défense tenait bon, à l'image de Rafael, qui sauvait sur sa ligne.

Alors que rien ne paraissait pouvoir décanter les choses, l'ouverture du score survenait à la 78e minute du pied du meilleur joueur de United. Philippe Senderos jugeait mal un ballon haut, Rooney en profitait pour s'enfoncer dans la surface de Fulham avant d'ajuster un magnifique tir enroulé qui terminait dans le petit filet de Schwarzer.

Ce n'était pas tout. Chicharito n'était pas loin de tuer le match, mais sa tentative n'aboutissait pas, alors que van Persie dégageait un ballon chaud sur la ligne.

Ce n'était certainement pas le match de l'année mais le résultat pourrait s'avérer crucial en fin de saison.

Groupe : De Gea, Rafael, Ferdinand, Evans, Evra, Valencia (Hernandez), Carrick, Cleverley (Giggs), Nani (Welbeck), Rooney, van Persie.

But : Rooney (78')

Sur le forum