Report : United 2 Reading 1

Des buts en deuxième mi-temps de Nani et de Chicharito qualifient Manchester United pour les quarts de finale de la FA Cup au terme d’une rencontre tendue contre Reading à Old Trafford.

Mer. 13 févr. 2013 - 20:45
UEFA Champions League - 1/8e de finale
Real Madrid
1
Manchester United
1

Les Royals de Brian McDermott ont repoussé les assauts mancuniens pendant de longues périodes mais Nani, entré en cours de jeu à la place de Phil Jones, blessé, a mis United sur les bons rails en ouvrant le score à la 69e minute et en offrant le deuxième but deux minutes plus tard.

Jobi McAnuff réduisait l’écart à 10 minutes de la fin pour un finish tendu, mais United a bien tenu et se qualifie pour les quarts de final, contre Middlesbrough ou Chelsea.

Sir Alex Ferguson a bien profité de la profondeur de son groupe et apportait huit modifications par rapport à l’équipe qui arrachait le nul sur la pelouse du Real Madrid cinq jours plus tôt. Seul David De Gea, Phil Jones et Danny Welbeck conservaient leur place.

PREMIÈRE PÉRIODE :

L’entame était totalement en faveur des Red Devils. Avec un peu plus d’une minute au compteur, United aurait pu prendre l’avantage mais la frappe de Chicharito  était repoussée par Adrian Mariappa, tout comme le rebond de Welbeck. Le ballon rebondissait trop haut pour qu’Antonio Valencia puisse le repousser dans les buts vides.

Moins de deux minutes plus tard, Welbeck sollicitait la première intervention du gardien de Reading Adam Federici d’une frappe puissante du pied gauche, avant que Sean Morrison ne dégage le tir d’Ashley Young alors que l’ailier était tout près d’ouvrir le score.

Reading s’éparpillait dans les cinq premières minutes à sens unique mais prenait confiance à partir du moment où Nicky Shorey parvenait à reprendre un corner dans une forêt de jambes.

Alors que United butait sur les visiteurs pendant 10 longues minutes, les Mancuniens reprenaient le contrôle et obligeait Federici à réaliser une double parade : tout d’abord sur une frappe à ras de terre de Tom Cleverley puis en s’allongeant bien sur sa droite pour repousser le rebond d’Ashley Young en corner.

Ces occasions venaient ponctuer une première mi-temps par ailleurs laborieuse dont le fait le plus important était le départ de Phil Jones, qui sortait en  boitant après un choc 50-50 avec Jobi McAnuff.

Le défenseur laissait sa place à Nani, qui produisait rapidement le moment le plus sensationnel de la première mi-temps avec une superbe volée instantanée qui allait s’écraser sur le poteau droit de Federici.

Visiblement bien en jambe, le Portugais chauffait les gants du portier australien de Reading avec une frappe pied gauche à la trajectoire difficile que le gardien repoussait tout juste au-dessus de la barre pour le dernier geste des 45 premières minutes.

DEUXIÈME PÉRIODE :

La deuxième mi-temps reprenait sur le même rythme, United se montrant très fringant avant de baisser pied face à la résolution physique de Reading.

Noel Hunt devait dégager sur sa ligne la tête déviée de Nemanja Vidic, Federici n’était pas vraiment inquiété par le tir pied droit d’Anderson et Nani ne cadrait pas alors que United poussait.

Quand le Portugais ratait à nouveau la cible du pied gauche, Robin van Persie avait fait son entrée en jeu à la place de Young alors que Sir Alex Ferguson  tentait d’éviter le match d’appui. La voie de la qualification s’ouvrait alors à 21 minutes de la fin.

La patience de Cleverley et de Valencia portait ses fruits puisque Nani récupérait le cuir du pied gauche et envoyait une frappe surpuissante de 13 mètres du pied droit dans la lucarne de Federici. Les travées d’Old Trafford pouvaient laisser éclater leur joie.

Les spectateurs avaient à peine le temps de se remettre de l’ouverture du score que Reading était tout près d’égaliser mais De Gea captait de façon spectaculaire le tir d’Adam Le Fondre. Ce fut sans doute le tournant de la partie puisque United se mettait à l’abri quelques secondes plus tard.

Nani était à nouveau au c½ur de l’action : il s’élançait sur son flanc droit et envoyait un superbe centre que Chicharito reprenait de la tête avant Federici. Mais alors que la qualification semblait en poche, Reading montrait de quel bois il se chauffait.

Hunt, intenable toute la soirée, forçait Smalling à mal dégager dans sa surface. McAnuff réagissait le premier, résistait au retour d’Alexander Büttner et  glissait le cuir sous De Gea, venu à sa rencontre.

Michael Carrick faisait son entrée sur la pelouse pour calmer le jeu, ce qu’il parvenait à faire. United aurait pu tripler la marque mais Federici réalisait une parade sur l’excellente frappe de Chicharito et Nani envoyait sa volée juste au-dessus. Mais une dernière frayeur attendait United sur un coup franc enroulé de Shorey qui retombait dans la surface de but avant d’être déviée en corner.

Federici devait repousser un dernier tir puissant de Chicharito et le coup franc de Nani d’une trentaine de mètres passaient au-dessus de la barre, mais le score ne bougeait plus et permet à United de continuer l’aventure dans trois compétitions.


United : De Gea, Jones (Nani 42'), Smalling, Vidic, Buttner, Valencia, Anderson (Carrick 84'), Young (Van Persie 64'), Cleverley, Hernandez, Welbeck.

Sur le forum