Report : United 1 City 2

Les Red Devils ont peut-être perdu cette bataille entre les deux poids lourds de Manchester en Barclays Premier, James Milner et Sergio Aguero marquant de part et d'autre d'un but contre son camp de Vincent Kompany, mais Manchester United reste favori dans la course au titre 2012/13 et compte toujours sept points d'avance à sept matches de la fin.

Lun. 1 avril 2013 - 13:30
FA Cup - 1/4 de finale

Le programme du match affichait un "Game of Thrones" en une. Le champion de la saison dernière se déplaçait chez l'équipe la plus convaincante de la saison en Barclays Premier League, et ce soir, aucune équipe n'a été détrônée, aucune couronne n'a été décernée. Pas encore. Ceci dit, même si les 15 points d'avance offraient une certaine aisance aux Red Devils, c'était un match que United avait très envie de gagner pour asseoir sa domination. Manchester United devra s'assurer que le classement fasse le reste à la fin de la saison.

Ni Nemanja Vidic ni Jonny Evans n'étaient inclus dans le onze de départ de Sir Alex Ferguson. Ils ne figuraient pas non plus sur le banc des remplaçants. Rio Ferdinand et Phil Jones étaient alignés en défense centrale pour la première fois depuis janvier 2012 face à Newcastle, un match que United avait perdu 3-0. Mais avant ce derby, Sir Alex avait accordé toute sa confiance à ce duo de défenseurs. Jones ne décevait pas, et il était même impliqué sur le but contre son camp de  Kompany.

Devant la défense, Michael Carrick et Ryan Giggs, qui débutait son37e derby de Manchester, étaient les sentinelles, tandis qu'Ashley Young, DannyWelbeck, Wayne Rooney et Robin van Persie formaient un quatuor impressionnant. Citylaissait Agüero sur le banc, et Carlos Tevez était placé en buteur seul devantun milieu bien garni.

PREMIÈRE PÉRIODE :

Le match partait sur un bon rythme, la partie était équilibrée, et l'arbitre Mike Dean laissait le match se dérouler avecfluidité. Welbeck avait une occasion de la tête, mais Joe Hart arrêtait facilement. Une frappe de James Milner était ensuite claquéepar David De Gea, puis Van Persie tirait à côté, tout ça dans les 10 premières minutes.

City prenait ensuite l'initiative et une période de pression conduisait à une bell occasion à la 20e minute lorsque Silva héritait d'une passe de Kompany. Mais Jones anticipait et subtilisait le ballon dans les pied de Tevez.

Les occasions se faisaient rares et ces 45 premières minutes étaient décevantes par rapport aux premiers instants du match. United reprenait progressivement pied,  et à quelques secondes de la pause, Rafael touchait labarre après un bon travail de Rooney dans la surface.

DEUXIÈME PÉRIODE :

La seconde période commençait de la même manière que la première : ouverte, équilibrée, mais sur une petite occasion, City ouvrait le score à la 51e minute sur une frappe de Milner des 20 mètres qui trompait De Gea. United avait perdu le ballon par l'intermédiaire de Giggs dont la tentative de talonnade avait été interceptée par Barry.

Les joueurs de United semblaient touchés, mais huit minutes plus tard, les Red Devils égalisaient. M. Dean accordait un coup franc sur la droite pour une faute de Yaya Toure sur Rafael. Van Persie le tirait, Jones reprenait le ballon de la tête, et Kompany marquait du dos contre son camp.

Ce but soulevait le public d'Old Trafford, et les hommes de Sir Alex semblaient regonflés de confiance. Mais au moment où United semblait prendre le contrôle du match, City doublait la mise à la 78e minute lorsqu'Agüero passait en revue quatre joueurs de United avant d'ajuster De Gea sous la barre au premier poteau.

United ne parvenait pas à répondre, et même avec une avance de 12 points sur son rival, il reste du travail avant de remporter un 20e titre. Cette défaite devrait galvaniser les troupes de United pour terminer le travail rapidement.


United : De Gea, Rafael, Ferdinand, Jones, Evra, Young (Kagawa 90'), Carrick, Giggs, Welbeck (Valencia 80'), Rooney (Hernandez 85'), Van Persie.

Sur le forum