Report : West Ham 2 United 2

Manchester United a mis du temps à lancer la machine à Upton Park et doit se contenter d'un seul point après son nul 2-2 contre West Ham, le même score sur lequel les deux équipes s'étaient séparées au troisième tour de la FA Cup plus tôt dans la saison.

Mer. 17 avril 2013 - 20:45
Premier League - 29e journée

L'ouverture du score de Ricardo Vaz Te était annulée par le premier but de la saison d'Antonio Valencia, mais Mohamed Diame redonnait l'avantage à l'équipe londonienne. Shinji Kagawa, qui avait déjà servi Valencia sur la première égalisation, touchait le poteau à la 77e minute mais Robin van Persie avait suivi et permet à MU d'arracher un point.

Après ce résultat, les Red Devils savent qu'ils seront champions s'ils parviennent à prendre six points lors des cinq dernières journées, même si Manchester City continue à gagner, comme contre Wigan ce soir (1-0) grâce à Carlos Tevez en deuxième mi-temps.

Sir Alex Ferguson n'apportait qu'un changement par rapport au onze de départ contre Stoke dimanche dernier : Rafael prenait la place de Javier Hernandez, ce qui poussait Phil Jones et Wayne Rooney à avancer, sans pour autant gêner la fluidité de United.

PREMIÈRE PÉRIODE :

Les Hammers commençaient sur les chapeaux de roue en exerçant une pression folle dès le début de la rencontre, sans cependant apporter le danger. Andy Carroll avait tout le temps du monde à l'entrée de la surface de réparation puis Kevin Nolan était signalé hors-jeu alors que la frappe de l'attaquant prêté par Liverpool filait à côté.

United n'était toujours pas parvenu à mettre le pied sur le ballon quand Carroll envoyait une tête juste au-dessus sur un corner après l'heure de jeu. Les Londoniens prenaient logiquement l'avantage quelques instants plus tard. La mauvaise passe de Kagawa était interceptée par Diame qui servait Matt Jarvis pour provoquer Rio Ferdinand. L'ailier battait facilement l'ancien Hammer et centrait pour Carroll qui passait de la tête pour Vaz Te. Le Portugais plongeait pour tromper de la tête Rafael et Nemanja Vidic sur la ligne de but.

La réaction d'orgueil des Red Devils ne tardait pas, avec une frappe de Rooney, la première pour les visiteurs dans la première demi-heure. L'égalisation suivait juste après au terme d'un beau mouvement sur le flanc gauche. Van Persie osait le petit pont sur James Collins avant de redonner à Kagawa. L'international japonais filait dans la surface, jusqu'à la ligne de but, etoffrait une passe en retrait à Valencia qui n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond. L'Équatorien devenait alors le 19e buteur différent en championnat cette saison pour les leaders.

Diame prenait le dessus sur Michael Carrick avant de décocher une frappe qui filait dans le petit filet. Vaz Te ne trouvait pas non plus le cadre alors que l'équipe de Sam Allardyce réagissait positivement, même si Nolan s'effondrait sous la pression de Nemanja Vidic dans l'espoir d'obtenir un penalty. L'arbitre Lee Probert ne bronchait pas.

En revanche, Probert ne punissait pas Carroll pour sa fougue qu'il entraînait dans un violent choc avec David De Gea sur un corner. Un carton jaune n'aurait pas été de trop mais heureusement, le gardien se relevait après des soins. Les Londoniens pouvaient être déçus de regagner les vestiaires à égalité au tableau d'affichage car l'action qui a mené au but de Valencia était la seule véritable occasion dangereuse que United avait réussi à se créer.

DEUXIÈME PÉRIODE :

Les visiteurs avaient visiblement repris leurs esprits au retour des vestiaires même si van Persie, sur un centre précis de Rooney, servait Jones trop derrière et le milieu n'arrivait pas à frapper alors que le but s'offrait à lui. De l'autre côté du terrain, Vidic devait dégager de la tête pour empêcher Nolan de reprendre un centre de Jarvis.

Et c'est West Ham qui continuait à pousser : Carroll, après avoir enfin écopé d'un avertissement pour un litige avec De Gea, envoyait une frappe lointaine tout près des buts gardés par l'Espagnol. Puis les Hammers étaient récompensés de leurs efforts : Diame effaçait Rooney en pivotant à l'intérieur de la surface et envoyait une superbe frappe enroulée à travers une forêt de jambes et dans les filets pour redonner l'avantage aux locaux.

L'intervention de Jussi Jaaskelainen était sollicitée pour la première fois à l'heure de jeu et il était superbe, du pied, pour empêcher van Persie demarquer. Le Néerlandais était de toute façon signalé hors-jeu. La chance était ensuite du côté de Jaaskelainen qui laissait filer entre ses gants une frappe de Rooney sur un corner de van Persie. Heureusement pour le portier, GaryO'Neil veillait au grain sur la ligne.

Mais au moins, l'équipe de Sir Alex commençait à montrer le bout de son nez et à retrouver le jeu qui lui avait permis d'atteindre le sommet du classement. Il fallait une superbe parade d'une main de Jaaskelainen pour contourner la tête de van Persie sur un centre de Valencia alors que les Red Devils passaient la seconde.

Ryan Giggs remplaçait Rooney et Kagawa retrouvait l'axe alors que le Gallois allait se positionner sur le flanc gauche. Un changement tactique qui allait porter ses fruits puisque l'ancien meneur du Borussia Dortmund était impliqué dans la deuxième égalisation. Après avoir récupéré une passe de Carrick, son excellent tir était repoussé par les deux poteaux, mais van Persie était aux aguets pour envoyer une frappe puissante en plein dans les filets. Les ralentis télé prouveront que le meilleur buteur mancunien était hors-jeu au moment du tir de Kagawa.

Javier Hernandez entrait en jeu à la place de l'influent Kagawa, mais le Mexicain obligeait rapidement Jaaskelainen à la parade, après un excellent service de Carrick. Alors que l'horloge défilait, van Persie tentait l'impossible de loin, mais hors cadre. Plus tard, le public d'Upton Park réclamait une main de Carrick dans la surface, mais le milieu de terrain avait clairement remis le ballon de la poitrine.

Le score ne bougeait plus même si, dans le temps additionnel, Hernandez était incapable de reprendre un centre merveilleux de Giggs en raison d'un tacle tout aussi splendide de Carroll, sensationnel tout au long de la partie. Matty Taylor, entré en cours du jeu, aurait aussi pu donner les trois points aux Hammers mais son tir passait au-dessus.

Avant le déplacement de Manchester City sur la pelouse de Tottenham dimanche, United conserve son fauteuil de leader et rêve encore d'un 20e titre record.

L'équipe : De Gea, Rafael, Ferdinand, Vidic, Evra, Valencia, Carrick, Jones, Kagawa (Hernandez), van Persie, Rooney (Giggs).
Buts : Vaz Te (16'), Diame (55') pour West Ham ; Valencia (31'), van Persie (77') pour United.

Sur le forum