Henriquez attend Johnstone

1658 fois


Angelo Henriquez est impatient d'en découdre avec son partenaire à Manchester United Sam Johnstone quand le Chili va croiser l'Angleterre en Coupe du Monde M20, ce mercredi.

Le Chili est en tête du Groupe E suite à son succès étriqué sur l'Égypte, alors que les Anglais de Peter Taylor ont été rejoints au score en fin de partie par l'Irak (2-2).

Johnstone était le seul Red Devil aligné d'entrée pour ce match d'ouverture des Trois Lions, Larnell Cole et Tom Thorpe étant restés sur le banc. Il s'est bien acquitté de sa tâche, même s'il a eu de la chance de ne pas être exclu après avoir provoqué un penalty.

Le portier prometteur va devoir s'employer face à Henriquez, qui a terminé sa première saison anglaise en prêt au Wigan Athletic, vainqueur de la FA Cup.

"Je connais très bien Sam et c'est un très bon gardien", explique Henriquez sur FIFA.com. "Si je me retrouve face à lui, ce sera intéressant. Lui aussi me connaît bien, alors on verra qui prendra l'ascendant. On est dans le même hôtel, ici à Antalya, je suis déjà tombé sur lui et Larnell, on en a profité pour discuter."

"On ne s'est pas trop chambrés à propos du match car on sait qu'il sera très important pour nos deux équipes. Mais, avec ces trois joueurs de United, je sais déjà que l'Angleterre sera un adversaire redoutable. J'ai déjà expliqué à mes coéquipiers à quoi s'attendre et j'espère qu'ils sont prêts à faire face. Le plus fort chez les Anglais, ce sont leur puissance et leur mental : ils ne lâchent jamais. Il faudra être aussi forts et déterminés qu'eux."


Henriquez n'a toujours pas évolué avec les professionnels à United depuis son transfert de l'Universidad de Chile et s'apprête à rencontrer David Moyes à son retour à Manchester. Après avoir vécu des hauts et des bas à Wigan, la relégation ayant suivi la victoire surprise sur Manchester City à Wembley, il est conscient d'avoir emmagasiné de l'expérience en Angleterre.

"J'ai déjà beaucoup appris", ajoute l'attaquant. "J'ai surtout dû travailler très dur sur le plan physique car il existe un écart énorme dans ce domaine entre l'Angleterre et l'Amérique du Sud. Je me sens vraiment bien mieux armé grâce à cette expérience, j'ai pris mes marques dans ce club mythique avant de faire mes premiers pas en Premier League avec Wigan."
Source(s) : Manutd.com