Le travail acharné paye en Europe

1743 fois


Clayton Blackmore estime que la clé pour que les équipes de Premier League soient de retour au sommet du football européen pourrait être aussi simple que la redécouverte et la réutilisation des joueurs avec les qualités les plus britanniques : l'effort dans le travail, l'énergie et l'endurance.

L'Espagne et l'Allemagne ont toutes deux pris tour à tour leur part du lion en dominant la Ligue des Champions dans les dernières saisons, par leurs qualités évidentes : technique et talent. L'une des principales caractéristiques est un jeu organisé et discipliné leur permettant de récupérer le ballon et empêcher leurs adversaires d'avoir l'espace pour jouer.

United est de retour à l'action en Ligue des Champions mercredi contre la Real Sociedad à Old Trafford et, s'adressant à ManUtd.com, Blackmore a donné son point de vue sur un changement dans le style et l'approche du jeu en Europe.

"Les équipes sont en train de changer, elles travaillent dur, pressent et vous enferment dans vos retranchements", explique Blackmore, qui faisait partie de l'équipe victorieuse de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de Manchester United en 1991. "Les joueurs se déplacent dans les grands stades contre les grosses équipes et ne se laissent pas impressionner par la pression. Ils vont au contact et travaillent très dur pour vous mettre sous pression."

"Je pense que les équipes britanniques doivent le refaire, en particulier en Europe. Quand nous sommes revenus en Europe et avons remporté la Coupe des vainqueurs de coupe en 91, nous ne jouions pas de façon continentale. Nous étions encore "haut tempo", en pressant les joueurs et en travaillant dur. Si vous regardez la manière dont les équipes jouent, tout le monde fait ça maintenant, Barcelone, Bayern Munich, Dortmund."

"C'est pourquoi nous avons tant été redoutés en Europe, nous travaillions dur et pressions les équipes. Nous ne donnions pas le temps aux équipes européennes de jouer, nous mettions la pression sur elles avec les joueurs offensifs sur leurs défenseurs."

"Maintenant, toutes les équipes européennes le font et c'est drôle comme le football se déplace dans ces cycles. Ils ont la technique aussi, qui leur a donné un avantage sur toutes les équipes britanniques."
Source(s) : ManUtd.com