Report : Bayer Leverkusen 0 United 5

1705 fois


United a assuré sa présence en huitièmes de finale de l'UEFA Champions League dans le Groupe A suite à son incroyable victoire 5-0 sur le terrain du Bayer Leverkusen.

Manchester United disputera les huitièmes de finale de la compétition. Ils arboraient pour l'occasion un brassard noir en hommage à Bill Foulkes, décédé en début de semaine.

Les joueurs de United ont su profiter d'un contre mené par Ryan Giggs et conclu par Antonio Valencia sur un magnifique centre de Wayne Rooney pour ouvrir le score à la 22e minute.

À la demi-heure de jeu, ils doublaient la mise sur un coup franc frappé par Rooney, qui cherchait la tête de Chris Smalling mais voyait Emir Spahic envoyer le ballon dans ses propres filets.

Sur une action confuse, David De Gea était sauvé par son poteau à l'heure de jeu. Le faux rythme de la partie convenaient parfaitement aux Red Devils et, sur un corner de Giggs dévié par Patrice Évra jusqu'à Rooney, Jonny Evans inscrivait le troisième but malgré la parade initiale du gardien Bernd Leno (65e).

À l'entrée du dernier quart d'heure, c'était au tour de Smalling de marquer, sur un nouveau caviar de Rooney. Puis Nani, superbement lancé dans la profondeur par Giggs, effaçait Leno sur son contrôle et inscrivait le cinquième but de la soirée (88e).

Les Red Devils devront éviter la défaite face au Shakhtar Donetsk lors de la dernière journée pour conserver la première place du groupe.

L'analyse : des Red Devils 5 étoiles

Le match : United s'est montré impitoyable face au deuxième de Bundesliga et l'écart aurait pu être encore plus large. Wayne Rooney a été rayonnant, mais Antonio Valencia a causé bien des misères au jeune Emre Can tout au long de la partie. Il s'agit de la plus large victoire du club à l'extérieur en Champions League.

Les buts : Rooney a été à la baguette sur les deux premiers buts puisque son centre a trouvé Valencia pour l'ouverture du score et son coup franc a été converti en but contre son camp par l'infortuné Emir Spahic peu après. Jonny Evans a enfoncé le clou après un tir de... Rooney repoussé par Bernd Leno. Rooney a ensuite offert une autre passe décisive à Chris Smalling pour le 4-0. Enfin, Nani a profité d'une ouverture de Ryan Giggs pour conclure les débats avec classe.

Les joueurs : Si Evans, Shinji Kagawa et Valencia se sont illustrés, c'est l'incontournable Rooney qui a été une nouvelle fois magistral. Giggs a impressionné dans l'axe, mais un succès 5-0 ne peut de toute façon survenir que si toute l'équipe est au diapason.

En filigrane : Les supporters étaient heureux de voir débuter Kagawa dans un rôle axial, et l'international japonais n'a pas déçu pour son retour en Allemagne. Sami Hyypia, l'ancien défenseur de Liverpool désormais entraîneur du Bayer, était sous le feu des projecteurs avant le match, du fait du nul de United à Cardiff et de la grande forme affichée par Leverkusen.

En face : Sidney Sam, blessé, a cruellement fait défaut à Leverkusen, dont l'attaquant vedette Kiessling a rarement été trouvé. Les Allemands, classés devant le Borussia Dortmund et seulement devancés par le Bayern Munich en Bundesliga, avaient pourtant gagné leurs huit derniers matches de phase de groupe de Champions League à domicile. Ils ont été largement dominés.

L'action du match : Le premier but a pour origine un corner pour le Bayer. Kagawa a récupéré et transmis à Giggs, lequel a lancé Rooney en profondeur. Son centre a trouvé Valencia au second poteau pour une merveille de contre.

En tribune : Sir Alex Ferguson s'était glissé dans le public et il a dû apprécier le match tout autant que les nombreux Mancuniens qui avaient fait le déplacement. Les chants se sont succédé, notamment en l'honneur de Giggs, qui soufflera ses 40 bougies vendredi. Les fans ont ainsi assisté à un spectacle grandiose.
Source(s) : Manutd.com