Henry, plein de malice

5750 fois


\"Ha ha, en roublard, Thierry Henry!\" \"Mais quel arbitrage scandaleux!\" Les deux scènes, séparées de quelques mois, sont quasi-identiques, mais les réactions, totalement opposées.

Beaucoup d\'entre nous, supporters mancuniens, qui regardaient le match amical d\'hier soir entre la Slovaquie et la France, et qui ont vu Thierry Henry tromper Senecky d\'un coup franc direct rapidement joué alors que ce dernier plaçait son mur, ont dû sauter de leur fauteuil.

Certains étaient au Stade Bollaert le 20 février dernier, lorsque Tony Sylva a encaissé une copie conforme du même but en huitièmes de finale de la Champions League. Tricheurs, protégés par l\'UEFA, Manchester United a alors été la cible de toutes les attaques de la part des \"journalistes\" sportifs et des supporters de clubs français qui ne savaient où déverser leur haine.

Ces mêmes \"\"\"\"\"spécialistes\"\"\"\"\" du football ont expliqué beaucoup plus facilement le geste de Dieu Henry hier soir. Il est beaucoup plus intelligent, point.

D\'un côté, nous avons la Slovaquie, dont tout le monde se fout, 39e du dernier classement FIFA, un stade qui sonne creux même pour recevoir une équipe telle que la France, et qui ne s\'est jamais qualifiée pour une compétition internationale majeure. De l\'autre, le LOSC, équipe qui attire la sympathie, en route vers la finale de la plus prestigieuse des compétitions interclubs et qui surtout, est française.

D\'un côté, nous avons Thierry Henry, le Dieu Vivant de Thierry Gilardi et consorts, français, bientôt meilleur buteur de l\'histoire de la sélection. De l\'autre, Ryan Giggs, un piètre personnage, roublard comme pas deux, qui n\'a eu aucune carrière internationale avec sa minable équipe du Pays de Galles et que Jean-Michel Larqué arrive encore à confondre avec Darren Fletcher.

L\'explication est toute trouvée. On pourrait attendre que les commentateurs français, quelque soit la chaîne, élèvent un peu le niveau et laissent filer un peu de leur chauvinisme pour le remplacer par de l\'intelligence.

On pourrait attendre que ceux qui ont craché sur United hier reconnaissent que Giggs n\'est pas tellement un tricheur sans aucun jeu, aucune technique, aucun talent, ou qu\'Henry n\'est pas aussi grand et au-dessus de ce genre de choses qu\'\"on\" voudrait nous le faire croire.

Mais on peut attendre longtemps.
Source(s) : Manchester Devils