Report: Chelsea 3 - 1 United

1848 fois


Manchester United quitte Stamford Bridge les mains vides alors que Samuel Eto'o a inscrit trois buts pour Chelsea. Javier Hernandez, entré en cours de jeu, a réduit l'écart à 12 minutes de la fin, mais ce n'était vraiment pas le jour de Manchester puisque son capitaine Nemanja Vidic a reçu un carton rouge direct en fin de match pour une faute sur Eden Hazard.

Les Red Devils dominaient le début de match et auraient pu mener rapidement, mais Petr Cech repoussait bien le tir à ras de terre d'Ashley Young, de retour de blessure sur le flanc gauche.

La chance n'était pas du côté de United sur le premier but : Eto'o effaçait Phil Jones d'un bon coup de rein pour repiquer au centre et sa frappe était déviée par le pied de Michael Carrick au-dessus de David De Gea, impuissant.

Les hommes de David Moyes revenaient peu à peu dans le match mais ne se créaient plus vraiment d'occasions avant le deuxième but d'Eto'o. Adnan Januzaj apportait le plus souvent le danger, mais Manchester allait payer son manque de réussite alors que Danny Welbeck venait de tirer dans les gants de Cech des six mètres, sur une passe de Januzaj. En effet, les Blues doublaient la mise juste avant la pause.

MU dégageait un corner, mais Ramires récupérait le cuir et servait Gary Cahill sur la droite. Le défenseur centrait pour l'attaquant camerounais, totalement seul devant les buts. La pause n'aidait en rien les Red Devils qui encaissaient un nouveau but rapidement au retour des vestiaires : De Gea repoussait une tête de Cahill sur sa ligne, mais Eto'o était à la réception après avoir échappé à la vigilance d'Antonio Valencia et marquait à bout portant.

Javier Hernandez accélérait le tempo dès son entrée en jeu et réduisait l'écart en reprenait une frappe de Phil Jones à la limite du hors-jeu. Mais c'était bien trop tard. Vidic recevait même un rouge dans le temps additionnel.

L'analyse :


Le match: Samuel Eto'o est de retour pour torturer Manchester, quatre ans et demi après avoir ouvert le score pour Barcelone en finale de la Champions League à Rome. Cette fois, le Camerounais a marqué trois fois. Pourtant, comme dans cette finale, les Red Devils avaient l'air plus en jambe en début de rencontre. Ils conservaient tellement bien le ballon que les supporters locaux commençaient à se ronger les ongles quand leur attaquant de pointe profitait de la toute première véritable occasion de Chelsea. Logiquement secoués, les Red Devils mettaient du temps à se remettre à l'attaque, mais c'était trop tard puisqu'Eto'o avait marqué avant et après la pause, empêchant tout retour de Manchester. David Moyes y croyait toutefois et ses remplaçants remettaient du rythme dans la partie. Javier Hernandez marquait même à 12 minutes de la fin pour redonner espoir aux Mancuniens, mais c'en était trop pour eux. Nemanja Vidic était même exclu en fin de match pour un tacle sur Eden Hazard, signe de la frustration de MU. Si le carton rouge de Vidic pouvait être contesté, Rafael aurait dû suivre son capitaine dans les vestiaires pour un tacle les deux pieds levés sur Gary Cahill.

Les buts: Quand rien ne va dans votre sens, des buts comme le premier de Chelsea ne font qu'empirer les choses. La bonne entame de match de MU a été stoppée net quand Samuel Eto'o envoyait une frappe au-dessus de David De Gea, mais elle avait surtout été déviée par Michael Carrick. Sur son deuxième but, l'attaquant camerounais montrait son instinct de renard des surfaces en trompant De Gea de près. Il concluait son coup du chapeau à bout portant après une tête de Cahill repoussée par le gardien. Chicharito montrait lui aussi ses bons réflexes en reprenant un tir de Jones hors de la portée de Cech, mais ce n'était que pour l'honneur.

Le joueur: Adnan Januzaj a animé le jeu, surtout lors du début de match réussi par United. Evoluant aux avant-postes au départ, devant Danny Welbeck, il a montré que le poste d'attaquant était dans ses cordes vu les problèmes qu'il a posés à John Terry et Gary Cahill. Le joueur de 18 ans n'a certainement pas peur des adversaires et les Red Devils auront besoin de son gros travail s'ils veulent retrouver goût à la victoire.

En filigrane: Januzaj et Danny Welbeck se sont bien battu à l'endroit où Wayne Rooney et Robin van Persie auraient évolué s'ils avaient été aptes. Ils ont bien joué, mais Welbeck peut regretter son énorme occasion qu'il a donnée à Cech alors que MU n'était mené que d'un but.

En face: A 1-0, Jose Mourinho n'était sans doute pas le plus heureux des deux entraîneurs, son équipe ayant mis du temps à sortir les crocs avant l'ouverture du score d'Eto'o'. Mais à 2-0, ce n'était plus le même match. Stamford Bridge explosait de bonheur après la pause, le troisième but donnant une bouffée d'air à Chelsea.

L'action: du match Januzaj a montré toute sa puissance, ainsi que sa force de caractère, en se montrant à la hauteur du défi physique de David Luiz. Il centrait le ballon depuis la gauche en première période, mais il n'y avait malheureusement personne pour reprendre.

En tribune: Nous avons entendu l'habituel "Sit down Mourinho" (Assieds-toi Mourinho) depuis la tribune des visiteurs en début de match alors que le patron des Blues faisait les cent pas dans sa surface technique. Le charismatique Jose s'est alors tourné vers la tribune Shed End, a souri, a salué de la main et a envoyé un "pouce levé" vers les supporters mancuniens. Autrement, comme d'habitude dans les rencontres Chelsea-MU, le nom de John Terry a été le plus souvent scandé par les fans de MU que ceux de Chelsea. Même s'il a gagné aujourd'hui, ils ne le laisseront jamais oublier le penalty raté à Moscou. Comme d'habitude, les supporters mancuniens ont donné de la voix tout au long du match, malgré le score final.
Source(s) : manutd.com