Becks jalouse ses copains

La légende de Manchester United David Beckham admet être "jaloux" de ses anciens coéquipiers ayant intégré le staff technique au complexe d'entraînement Aon.


Depuis qu'il a raccroché les crampons en mai, Beckham s'est lancé dans l'administration et a annoncé la semaine dernière son projet de devenir propriétaire de franchise en Major League Soccer à Miami, un projet qui pourrait le voir effectuer la transition rarement vue de joueur à propriétaire.

A contrario, quatre de ses anciens coéquipiers sont entraîneurs à United, Ryan Giggs et Phil Neville aidant tous les deux David Moyes en équipe première, tandis que l'autre légende du club Paul Scholes prête également main forte à Nicky Butt au sein des équipes de jeunes du club.

Lors d'un entretien exclusif accordé à MUTV et Inside United, il a été demandé à Beckham si le fait de voir ses grands amis entraîner les Red Devils le rendait jaloux : "Un petit peu en effet ! Quand mon fils aîné est venu ici pour s'entraîner pendant une semaine, j'ai vu Butty qui entraînait les M21, Phil avec l'équipe première et Scholesy avec Butty."

"C'est génial de voir qu'ils font toujours partie du club et entraînent les gamins. Il n'y a rien de mieux que d'avoir des joueurs comme ça, qui ont connu tant de succès au fil des ans, entraîner les jeunes gamins. C'est ce que fait Manchester United."


Interrogé spécifiquement sur Giggs, qui dispute actuellement sa 24e saison à Old Trafford, Becks a poursuivi : "Je ne suis pas jaloux du fait qu'il ait 40 ans ! Il me reste encore quelques années. C'est sensationnel ce qu'il a accompli, et ce qu'il a fait pour ce club est incroyable."

"Le fait qu'il joue encore dans l'élite à 40 ans et réalise de telles performances ne me surprend pas, car je connais sa volonté et je sais ce que le club signifie pour lui. Voir ça est extraordinaire."


Évidemment, Giggs est le seul membre de la légendaire Classe de 92 évoluant encore au niveau professionnel et Beckham estime que ce sera la fin d'une ère lorsque le Gallois mettra un terme à son illustre carrière record au Théâtre des rêves.

"Ce sera un évènement triste, mais ce sera en même temps un évènement à célébrer", a expliqué David. "Il joue pour United depuis tant d'années et quand il raccrochera enfin les crampons, ce sera un évènement à célébrer."

Sur le forum